La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Quoi, t’es pas encore à l’eusko?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5071
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Quoi, t’es pas encore à l’eusko?   Mer 23 Juil - 21:47

Quoi, t’es pas encore à l’eusko?


L’Eusko est devenu en à peine un an la première monnaie locale de l’Etat français et une des toutes premières d’Europe. Les impacts quantitatifs de ce nouvel instrument de développement local en Iparralde sont déjà appréciables et leur renforcement ne tient qu’à chacun d’entre nous.

Créé le 31 janvier 2013 à Ustaritz, en un an à peine, l’eusko est devenu un outil permettant de transformer concrètement la réalité d’Iparralde.

Et c’est chacun d’entre nous qui avons, quotidiennement, dans nos mains, le moyen de renforcer cette capacité de transformation : en utilisant des eusko à la place des euros, chaque fois que c’est possible.

Comment l’eusko peut transformer Iparralde

Au cours de l’année 2013, donc en 11 mois, 2.700 adhérents utilisateurs ont converti 343.000 euros en eusko. Ces 343.000 euros de pouvoir d’achat convertis en eusko ne coûtent rien à l’utilisateur, qui reçoit un eusko
pour un euro. Par contre, ils permettent toute une série d’effets concrets et bénéfiques pour tous, et pour le territoire.

D’abord, parce que les monnaies locales de type eusko circulent quatre fois plus localement par an que leurs équivalents en euros, d’après une étude allemande. Ce faisant, ils créent plus de richesses localement,  dynamisent l’économie et soutiennent les emplois de proximité.

Ensuite, parce que plus ce pouvoir d’achat converti en eusko est important et plus il intéresse les entreprises locales et les incite à rentrer dans le réseau Eusko. Pour ce faire, elles doivent relever des défis qui peu à peu modifient la réalité locale. A titre d’exemple, sur les 512 prestataires agréés en 2013, 253 ont pris le défi de l’affichage bilingue de leur communication client (prix, menus, annonces façades etc.), 94 ont pris le défi de suivre un stage de 20h d’initiation à l’euskara, 325 se sont engagés à introduire au moins 3 produits locaux dans leur gamme de produits et enfin,102 se sont engagés à mettre en place un tri sélectif de déchets spécifique à leur activité.

Le triple effet immédiat de l’eusko

Pendant cette même année 2013, les entreprises du réseau Euskal Moneta ont reconverti 98.000 eusko en euros. Fin 2013 étaient donc en circulation 343.000 – 98.000 eusko, soit 245.000 eusko. Ils ont un triple effet immédiat :

1/ Ces 245.000 euros convertis en eusko sont retirés du circuit spéculatif classique (et cela enlève aux banques classiques une capacité bien plus grande de financement d’investissements spéculatifs ou écologiquement destructeurs par exemple, car avec 8 euros de fonds propres, une banque peut émettre 100 euros de crédit).

2/ Ils sont placés dans l’entité financière éthique NEF, ce qui lui permettra de consacrer —maintenant que la NEF va devenir une banque— 12X 245.000 euros soit 2,94 millions d’euros d’investissements à intêret social ou écologique (car là également, elle n’a besoin d’assurer que 8% du crédit émis en fonds propres).

3/ Les 245.000 euskos mis en circulation permettent d’abonder, via l’accord Herrikoa / Euskal Moneta, le Fonds Eusko-Herrikoa à hauteur d’un montant équivalent de 245.000 euros destinés à être investis dans des projets structurants pour le Pays Basque. Déjà deux entreprises ont bénéficié de 30.000 euros de prises de capital par ce Fonds.

Et en bonus, nous avons un 4ème effet de l’eusko, qui est le financement de la vie associative locale. Grâce au 3% associations, 343.000 euros convertis en euskos ont permis de financer la vie associative locale à hauteur de 10.322 euros pour l’année 2013.
Dès sa premières année d’existence,
l’eusko a tenu ses promesses,
et cela bien au delà des espérances exprimées
à Ustaritz le 31 janvier 2013.
Mais il pourrait en tenir beaucoup plus
et cela ne tient qu’à chacun d’entre nous.

Démultiplions les effets de l’Eusko

Bref, dés sa premières année d’existence, l’eusko a tenu ses promesses, et cela bien au delà des espérances exprimées à Ustaritz le 31 janvier 2013. Mais il pourrait en tenir beaucoup plus et cela ne tient qu’à chacun d’entre nous. Comment ? Le plus simplement du monde ! En augmentant la quantité d’euros que nous changeons chaque mois en eusko.

En effet, 343.000 euros convertis par 2.700 utilisateurs en eusko sur 11 mois ne représentent en fait que 127 euskos changés par utilisateur, soit à peine 11,54 euros convertis en eusko par utilisateur et par mois. Imaginons une seconde que chaque utilisateur s’engage à changer mensuellement 30 euros en eusko. Cela donnerait une somme globale d’environ 972.000 eusko en circulation (donc bien plus en chiffre d’affaire global,
car chaque eusko tourne plusieurs fois avant d’être reconverti en euro). Cela ferait une masse de pouvoir d’achat beaucoup plus intéressante pour les prestataires du réseau, donc attirant plus d’entreprises, et  permettant de relever plus de défis au niveau euskara, relocalisation ou tri des déchets. Et un effet levier de redynamisation de l’économie et des emplois de proximité d’autant plus important. A laquelle on peut rajouter 972.000 euros pour le fond Eusko-Herrikoa, 11,66 millions d’euros pour financer des projets sociaux ou environnementaux via la NEF et 29.160 euskos distribués en une année aux associations d’Iparralde bénéficiant
du 3% eusko.

Euskoa denen esku

Nous avons désormais un outil dont nous pouvons nous servir au quotidien pour faire évoluer Iparralde dans la bonne direction. Servons nous en, de plus en plus, et invitons nos amis, nos collègues de travail ou d’association, nos voisins, notre famille à s’en servir également !

Plus nous serons nombreux à l’utiliser dans des proportions importantes, plus l’Eusko réussira à tenir ses différents paris en faveur de l’euskara, de l’emploi de proximité, de la relocalisation de l’économie, de l’environnement, du lien social et de la solidarité.
Bref, plus l’Eusko sera un outil efficace contribuant à un pays Basque plus dynamique, plus soutenable, plus solidaire et plus euskaldun.

C’est cela qui se joue un peu à chacun de nos achats, c’est cela qui est entre nos mains ici et maintenant. Euskoa denen esku.
Sur le même sujet une vidéo de moins de 10 minutes « L’eusko en 2014 : plus de change pour plus d’impact ! »
(source)


_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
 

Quoi, t’es pas encore à l’eusko?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Code binaire : à quoi ça sert ?
» quoi faire avec des poivrons ?
» farine de riz, oui mais j'en fais quoi???
» L'imagination, c'est quoi ?
» Avec quoi fourrer une galette Vgl de sarrasin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Parlons de tout...-