La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Exercices de méditation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Exercices de méditation - Page 2 Empty
Message Sujet: Testez votre pleine conscience   Exercices de méditation - Page 2 EmptyLun 11 Nov - 14:58


Testez votre pleine conscience

Exercices de méditation - Page 2 Hf-im-10

Vous pouvez avoir une idée de votre prédisposition à la pleine conscience en répondant aux questions suivantes par Presque toujours, Très souvent, Assez souvent, Assez peu, Rarement, ou Presque jamais.

1. Je peux vivre une émotion et ne m’en rendre compte qu’un certain temps après.

2. Je renverse ou brise des objets par négligence ou par inattention, ou parce que j’ai l’esprit ailleurs.

3. Je trouve difficile de rester concentré sur ce qui se passe au moment présent.

4. J’ai tendance à marcher rapidement pour atteindre un lieu, sans prêter attention à ce qui se passe ou ce que je ressens en chemin.

5. Je remarque peu les signes de tension physique ou d’inconfort, jusqu’au moment où ils deviennent criants.

6. J’oublie presque toujours le nom des gens la première fois qu’on me les dit.

7. Je fonctionne souvent sur un mode automatique, sans vraiment avoir conscience de ce que je fais.

8. Je m’acquitte de la plupart des activités sans vraiment y faire attention.

9. Je suis tellement focalisé sur mes objectifs que je perds le contact avec ce que je fais au moment présent pour y arriver.

10. Je fais mon travail automatiquement, sans en avoir une conscience approfondie.

11. Il m’arrive d’écouter quelqu’un d’une oreille, tout en faisant autre chose dans le même temps.

12. Je me retrouve parfois à certains endroits, soudain surpris et sans savoir pourquoi j’y suis allé.

13. Je suis préoccupé par le futur ou le passé.

14. Je me retrouve parfois à faire des choses sans être totalement à ce que je fais.

15. Je mange parfois machinalement, sans savoir vraiment que je suis en train de manger

À chaque question si vous avez répondu par Presque toujours, comptez 1 point ; Très souvent, comptez 2 points ; Assez souvent, comptez 3 points ; Assez peu, comptez 4 points ; Rarement, comptez 5 points ; Presque jamais, comptez 6 points.

Faites la somme de vos points et divisez par 9. Vous obtiendrez, sur dix, votre score de prédisposition à la pleine conscience, d’autant meilleure que ce score sera élevé. (source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 2 Mar - 1:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Exercices de méditation - Page 2 Empty
Message Sujet: Les différentes écoles de la pleine conscience   Exercices de méditation - Page 2 EmptyLun 11 Nov - 15:22


Les différentes écoles de la pleine conscience
Exercices de méditation - Page 2 412

MBCT

(Mindfulness Based Cognitive Therapy ou Thérapie cognitive basée sur la pleine conscience) Cette thérapie cognitive associée à la pleine conscience a été codifiée et scientifiquement évaluée par Zindel Segal et ses collègues, de l’Université de Toronto. Elle fait précéder les exercices de thérapie cognitive (modification du contenu des pensées négatives) par des exercices de pleine conscience (modification du rapport aux pensées négatives : mieux les tolérer, moins se laisser influencer par elles, sans forcément chercher à les modifier). On cherche à explorer tout ce qu’une pensée négative déclenche en termes d’émotions, de réactions corporelles, d’autres pensées et cycles de rumination, de tendance à se replier sur soi, etc. Indications : prévention des rechutes chez les personnes dépressives.

MBSR

(Mindfulness Based Stress Reduction ou Réduction du stress basée sur la pleine conscience) Cette méthode a été la première à avoir été codifiée et introduite dans le champ de la médecine par le psychologue américain Jon Kabat-Zinn. Elle propose notamment, face aux moments de stress quotidiens, de ne pas chercher à fuir ces instants par la distraction (en pensant à autre chose) ou l’action (en s’absorbant dans le travail ou un loisir) ; il s’agit au contraire de les accueillir et de les observer, dans un état particulier de conscience et d’éveil corporel qui permet d’éviter qu’ils s’aggravent ou deviennent chroniques. Indications : états anxieux ou douloureux chroniques.

DBT

(Dialectical Behavior Therapy ou Thérapie comportementale dialectique) Cette thérapie conçue à l’Université de Washington par la psychologue comportementaliste Marsha Linehan pour les personnes souffrant de troubles de la personnalité borderline, intègre entre autres une pratique régulière de méditation Zen aménagée. Cette pratique permet à de ces patients de développer une meilleure « conscience émotionnelle », et donc une meilleure tolérance aux émotions douloureuses, qu’ils ont sinon tendance à évacuer par des passages à l’acte (agressions verbales, auto-agressions, gestes suicidaires) ou par la consommation de produits toxiques divers. Indications : troubles de la personnalité de type borderline.

Méthode Vittoz

Cette psychothérapie, portant le nom du médecin suisse qui la développa au début du XXe siècle, présente de nombreuses analogies avec la pleine conscience. Elle encourage à porter régulièrement attention aux expériences sensorielles de l’instant, afin de se libérer des ruminations et automatismes mentaux et comportementaux liés au passé.
Il n’existe pas, pour le moment, d’indications bien définies, en dehors du champ aussi vaste que vague des « troubles névrotiques » (symptômes anxio-dépressifs, manque de confiance en soi, etc.).

DFT

(Open Focus Therapy ou Thérapie de l’ouverture attentionnelle) Cette thérapie proposée par le psychologue américain Les Fehmi, repose sur des exercices de régulation attentionnelle très proches de la pleine conscience. Elle consiste à se désengager du mode attentionnel « étroit-objectif » (qui consiste à se focaliser sur une idée) pour privilégier le mode attentionnel qualifié de « diffus-immergé » (garder le champ de sa conscience ouvert à tout ce qui nous entoure, en s’efforçant de ressentir plus que de réfléchir). Indications : bien que ne reposant pas sur des études scientifiquement validées, elle semble représenter un bon complément aux thérapies classiques dans le domaine des troubles émotionnels, notamment anxieux, ainsi que pour les troubles de l’attention avec hyperactivité. (source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 2 Mar - 1:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Exercices de méditation - Page 2 Empty
Message Sujet: La méditation en pleine conscience contre la dépression   Exercices de méditation - Page 2 EmptyLun 11 Nov - 15:48


La méditation en pleine conscience contre la dépression
Exercices de méditation - Page 2 413

La méditation n'a pas toujours bonne presse. Cette pratique assimilée au bouddhisme, convoque souvent une image, toujours la même : celle du méditant assis en tailleur, le dos droit, les yeux fermés. On s'imagine qu'il doit "faire le vide" avant de dire "Ôm"... Encore des clichés.

Loin d'être la pratique new age réservée aux babas cool dont elle a pu avoir l'image, la méditation s'est peu à peu imposée comme un outil au sein du milieu médical. Et c'est particulièrement vrai pour la méditation "en pleine conscience".

S'il s'agit bien à l'origine d'une technique inspirée du bouddhisme, celle-ci a très largement été laïcisée par des psychologues américains à partir des années 1970 et 1980.

Chef de file de ce mouvement, le professeur de médecine Jon Kabat-Zinn qui mettra au point une méthode de diminution et de contrôle du stress grâce à la méditation de pleine conscience baptisé Mindfulness-Based Stress Reduction. Plusieurs études souligneront l'efficacité de cette méthode avant qu'elle ne se diffuse rapidement dans les cercles médicaux aux États-Unis, pour enfin traverser l'Atlantique.

En février 2013, à Strasbourg, le rhumatologue Jean-Gérard Bloch a ouvert un diplôme universitaire de méditation de pleine conscience. Au total, ce sont une dizaine de centres hospitaliers qui proposent des formations à cette technique. Pour certains, il s'agit d'aider les patients à mieux gérer leur stress, d'autres de lutter contre la douleur, ou encore de prévenir les rechutes des patients dépressifs.

Méditer à l'hôpital

C'est notamment le cas de l'hôpital Sainte Anne, à Paris, où le psychiatre Christophe André enseigne la pleine conscience depuis près de dix ans. Chaque année, on y forme des soignants, qui à leur tour enseignent la pleine conscience au sein de l'hôpital.

Actuels ou anciens patients de l'hôpital Sainte Anne, mais aussi curieux, ils sont une dizaine à s'être donné rendez-vous ce mardi 1er octobre, dans l'après-midi. La pleine conscience? Quelques-uns l'ont déjà pratiquée, d'autres en ont seulement entendu parler, tous ont en commun de vouloir en savoir plus.

Christophe André explique pourquoi on utilise la méditation en pleine conscience au Centre Hospitalier Sainte Anne.



Aux manettes de cette formation qui durera huit semaines, l'infirmier clinicien Florent Dulong, formé à la pleine conscience par Christophe André. Assis autour de lui, en majorité des femmes. Une rapide présentation des uns et des autres permettra de comprendre que la plupart d'entre eux exercent ou ont exercé des professions à l'investissement émotionnel important à l'image de l'enseignement ou des soins.

Lutter contre les "pilotes automatiques"

Parmi les participants, certains ont un passé très lourd, cumulant jusqu'à vingt ou trente ans de dépression quand d'autres reviennent d'un burn-out.

Et s'ils souhaitent apprendre la pleine conscience, c'est bien parce que la dépression procède souvent de ruminations produites par ce que le psychiatre Christophe André appelle notre "pilote automatique", ces vieilles habitudes déclenchées par nos pensées, émotions et sentiments, qui nous emmènent parfois dans des territoires toxiques qui polluent notre rapport au moment présent.

Physiquement, nous sommes bien là mais notre esprit est ailleurs, dans la projection de nos angoisses, de ce que nous devrons faire dans une heure, demain, la semaine prochaine.

"On est tellement habitué à nos pensées qu'elles viennent se mettre au premier plan," explique Florent. C'est là que la méditation de pleine conscience intervient. L'objectif de cette technique ? "Développer une qualité de présence à soi-même, un état d'esprit dans lequel on peut se poser," détaille Florent.

Méditer: mode d'emploi

Alors comment faire ? Avant les exercices, Florent présente au groupe les principes de la méditation : tourner son attention vers l'instant présent, délibérément, sans jugement, sans attente et surtout sans contrôle. Autant dire que de loin, cela peut non seulement avoir l'air flou, mais également relever de la mission impossible.

Ce premier exercice le démontrera, notre cerveau n'est pas habitué au repos, pas plus que notre corps est habitué à cette posture " digne et bienveillante ", qu'il nous est demandé d'adopter. Assis, le dos droit, le menton légèrement baissé, nous mettons nos mains sur nos genoux, paumes tournées vers l'intérieur ou vers l'extérieur, c'est à nous de décider.

" Prenez conscience du point de contact entre votre corps et la chaise, entre vos pieds et le sol, entre vos mains et vos jambes " propose Florent. À ce stade, prendre conscience implique simplement de ressentir, reconnaître ces sensations par exemple en remarquant que la pression est plus forte d'un côté que de l'autre, pour les accepter.

Libre à chacun de fermer les yeux ou au contraire de les laisser ouverts. Ainsi commence cette méditation au cours de laquelle il ne s'agit pas de ne rien faire, bien au contraire.

S'observer respirer

Au coeur de ce premier exercice, qui rappellera la sophrologie ou le yoga à ceux qui les pratiquent : la respiration. Mais il n'est pas question de se forcer à respirer d'une manière ou d'une autre, mais bien de s'observer respirer, toujours sans juger, sans contrôler. Première étape : identifier le point du corps où la respiration et cette sensation de gonflement, dégonflement, est la plus facilement identifiable.

" Je ne cherche pas à modifier ma respiration, je prends conscience de l'inspiration, de l'air qui rentre dans mes narines, puis de l'expiration et de l'air chaud que j'expire " explique Florent. Basique ? Pas tant que ça tant dans nos vies souvent soumises au stress nous oublions notre corps.


Suivre sa respiration
Christophe André


" Une pensée m'assaille, mon esprit divague ? Une fois que je l'ai remarqué, je retourne à ma respiration " continue Florent. Celle-ci s'impose alors comme une corde à laquelle se raccrocher une fois l'esprit embarqué ailleurs.

À l'issue de cet exercice qui aura duré près de 15 minutes, force est de constater que certains ont subi de véritables assauts de la part de leur esprit. " J'ai eu du mal à me concentrer, j'étais complètement ailleurs " lâche une participante. Inquiétant ? Non, parfaitement normal.

Une autre est aussi inquiète, mais pour une raison diamétralement opposée : " Je n'avais pas de pensées, rien, et ça m'a angoissé ". Trop ou pas assez, pourquoi s'inquiéter ? Car tel est l'objectif de la pleine conscience : s'observer et accepter de ne pas se juger.

Être présent... grâce à un raisin sec ?!

Et c'est plus facile à dire qu'à faire. Après que chacun a partagé son expérience, toujours différente de celle du voisin, Florent annonce que nous allons passer à un autre exercice impliquant... un raisin sec. Nous tendons notre main, Florent le dépose dans notre paume et nous voilà invités à le considérer, à s'en saisir pour mieux le regarder, découvrir ses formes...

" Prenez le raisin entre vos doigts, écrasez-le pour en libérer les arômes, sentez son odeur, portez-le à votre oreille, continue Florent, écoutez le bruit qu'il fait lorsque vous le manipulez " avant de le manger, doucement, en pleine conscience.

A priori l'exercice a l'air incongru, si ce n'est pas abscons. Pourtant, après un débriefing nous nous rendrons compte à quel point chaque participant a vécu singulièrement cette expérience sensorielle, en apparence uniquement. Car pendant ces quelques minutes, chacun aura été animé de pensées diverses.

Si pour certains elles auront été agréables, les libérant des contingences pour se focaliser sur l'instant présent et ce grain de raisin, habituellement englouti sans considération à l'heure de l'apéritif, d'autres y auront projeté des images douloureuses, déclenchant de mauvaises pensées. C'est l'oeuvre de ces " pilotes automatiques " dont les participants ont pu prendre conscience.

Laisser passer ses pensées

" Les premiers bénéfices de la méditation ? C'est quand j'ai vu comment arrivaient mes pensées et mes émotions, qu'elles soient positives ou négatives " racontera Florent en marge de cette première séance, " si je laisse faire, elles partent ". Prendre du recul, accepter de ne pas contrôler, ne poursuivre aucun but, c'est l'exercice d'équilibriste que propose la méditation qui de technique, s'imposera grâce à la pratique, comme une capacité.

En témoignent les " devoirs " avec lesquels les participants repartiront : pratiquer chaque jour un exercice de pleine conscience, choisir une activité routinière, et faire un effort délibérer pour y introduire une conscience de chaque instant, manger un repas en pleine conscience. Bref, prendre l'habitude d'être dans le présent, d'accepter ses pensées pour mieux les observer, les regarder passer, défiler, sans qu'elles ne prennent toute la place.

Lorsqu'ils se retrouvent une semaine plus tard, les visages de certains participants se sont ouverts. " J'ai réalisé que mes pensées pouvaient me faire du mal " affirme Nathalie (le prénom a été modifié). " J'ai réussi à m'inscrire dans le moment présent en cueillant des pommes, je les ai observées, regardées, comme avec le raisin et ça m'a fait du bien " raconte une autre.

Tous n'ont pas autant de facilité. " Je ne me sens pas à l'aise, je ne comprends pas pourquoi je fais ça, je suis dans l'attente de quelque chose sans savoir quoi, et je ne ressens rien " regrette une autre.

Mettre en pratique une technique tout en ne poursuivant aucun objectif, " c'est tout le paradoxe de l'exercice " analyse la psychologue Anne-Céline Karli, qui co-anime le stage. Déroutante, la proposition de la pleine conscience l'est d'autant plus que l'époque n'encourage pas la poursuite d'une action sans but véritable.

Le corps et l'esprit

L'exercice du jour, le scanner corporel, contribuera à mettre tout le monde d'accord. Allongés sur le dos, les participants sont invités à prendre conscience de chacun de leur membre, guidés par Florent. Tout commence dans le pied droit, suivent les orteils, un par un, la cheville, puis l'ensemble de la jambe, avant de passer à l'autre, puis de prendre conscience de son abdomen, de ses bras, de son visage. Là encore, la respiration joue un rôle essentiel.

Relaxantes, ces 35 minutes de scanner corporel conduiront certains participants à s'assoupir. Tous en sortiront néanmoins grandis.

" C'est incroyable comme certaines douleurs peuvent disparaître lorsqu'on en prend pleinement conscience " remarque Christine. " J'ai eu plus de mal " confie Fiona (le prénom a été modifié), " j'étais toujours en avance sur le rythme, ça me ressemble, il faut toujours que je me dépêche ".

" La méditation est aussi une pratique corporelle, l'idée de cet exercice est vraiment de comprendre à quel point corps et esprit sont liés " conclut Florent. Sensible à nos émotions, le corps réagit. Agir sur le corps permet d'agir sur l'esprit et inversement.

Les soignants s'y mettent aussi

" Pour moi ça a tout changé " raconte Florent Dulong. " Entre deux patients, je me pose, je respire, j'identifie mon émotion, je reviens au souffle, toujours le souffle " détaille-t-il. " La pleine conscience, c'est une sorte de prière laïque sans volontarisme, sans attente et dont le pire ennemi est l'impatience ". Une pratique qui aide à faire la différence entre l'urgent, et l'important.

Mais la pleine conscience, c'est aussi une béquille pour cet infirmier. " En tant que soignants, nous sommes exposés à la souffrance psychique des autres, or dans la pleine conscience, il y a cette idée de bienveillance que l'on trouve également aux fondements du yoga ".

Au sein de son service, nombreux sont les médecins à la pratiquer. Elle permet de repartir plus rapidement après un épisode de colère, ou de tristesse. " Mais ce n'est pas non plus un antidote à la vie " tempère Florent, " il n'est pas question de méditer pour mettre une cloche sur ses émotions ou ses sentiments et puis ça ne marche pas non plus à tous les coups, ça aussi il faut l'accepter ".

" Quelque part c'est l'inverse de la relaxation, continue-t-il, l'idée c'est de laisser de l'espace à ses pensées, à ses émotions, sans les subir ". Et pour expliciter les effets de la pleine conscience, Florent évoque cette image : " il faut imaginer une vache stressée parce qu'elle est dans un enclos, ce n'est pas la vache le problème, c'est la clôture qu'il faut retirer ".
(source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 2 Mar - 2:13, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Exercices de méditation - Page 2 Empty
Message Sujet: Méditer pour ne plus déprimer   Exercices de méditation - Page 2 EmptyLun 11 Nov - 15:59


Exercices de méditation - Page 2 1191

Titre : L'éveil des sens : Vivre l'instant présent grâce à la pleine conscience
Auteur : Jon Kabat-Zinn
Préface : Matthieu Ricard
Traduction : Olivier Colette
Editeur : Poche

Jon Kabat-Zinn est à la fois l'inventeur et l'artisan d'une méditation accessible à tous : la " méditation en pleine conscience ". Grâce à lui, depuis trente ans, plus de 250 hôpitaux et cliniques à travers le monde l'utilisent comme outil de soin. Son efficacité est scientifiquement reconnue pour de nombreuses pathologies physiques et psychologiques. Nous pouvons tous bénéficier de ses bienfaits immédiats. Aujourd'hui plus que jamais, nous vivons déconnectés de nos sens, obsédés par l'urgence, ballottés par la météo de nos états d'âme. Jour après jour, en éveillant nos sens avec la méditation, nous pouvons façonner notre esprit et remplacer l'agitation par le calme, la haine par la bienveillance, le mal-être et la maladie par le bien-être. Dans ce livre plein de poésie et de simplicité, Jon Kabat-Zinn nous apprend à nous ouvrir aux sensations, pour mieux nous éveiller à la pleine conscience. C'est un véritable guide du monde sensoriel, un chemin vers notre monde et notre richesse intérieurs.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 2 Mar - 1:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Exercices de méditation - Page 2 Empty
Message Sujet: Méditer pour ne plus déprimer. La pleine conscience, une méthode pour vivre mieux    Exercices de méditation - Page 2 EmptyLun 11 Nov - 16:11


Exercices de méditation - Page 2 138

Titre : Méditer pour ne plus déprimer. La pleine conscience, une méthode pour vivre mieux
Auteur(s) : Mark WILLIAMS, John TEASDALE, Zindel SEGAL, Jon KABAT-ZINN
Editeur : Odile Jacob

Ce livre est consacré aux techniques de méditation en pleine conscience. Associant tradition orientale et thérapie cognitive, ces techniques, scientifiquement validées, ont fait la preuve de leur efficacité. Non seulement elles aident à guérir et à prévenir la maladie dépressive, mais elles permettent, pratiquées régulièrement, de retrouver le goût simple de la vie. Lisez, pratiquez et jugez par vous-même !
« Ce guide lucide, à la fois rigoureux dans sa démarche scientifique et éclairant dans son approche pratique, offre une planche de salut pour retrouver la liberté intérieure, la joie de vivre et l'ouverture au monde, et pour éviter de sombrer à nouveau dans un gouffre sans lumière. » Matthieu Ricard.
« Révolutionnaire… Un guide vraiment utile pour atteindre l’équilibre émotionnel. Je recommande au plus haut point ce livre et le CD qui l’accompagne. » Daniel Goleman, auteur de L’Intelligence émotionnelle.
Mark Williams est professeur de psychologie clinique à l’Université d’Oxford en Grande-Bretagne.
John Teasdale, chercheur, travaille au département de psychiatrie de l’Université d’Oxford et à l’unité de neurosciences de l’Université de Cambridge, en Grande-Bretagne.
Zindel Segal, psychothérapeute, dirige l’unité de thérapie cognitivo-comportementale au centre Addiction et Santé mentale de Toronto, au Canada.
Jon Kabat-Zinn est professeur émérite de médecine à l’Université du Massachusetts, aux États-Unis.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 2 Mar - 1:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Exercices de méditation - Page 2 Empty
Message Sujet: Qi Gong - Les 18 exercices du Tai Ji Qi Gong - Cours et démonstration   Exercices de méditation - Page 2 EmptyLun 24 Mar - 16:31


Définition Wikipedia : le qi gong, chi gong ou chi kung est une gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration qui est fondée sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie vitale et qui associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration. Le terme signifie littéralement « exercice (gong) relatif au qi », ou « maîtrise de l'énergie vitale ».

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 2 Mar - 2:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Exercices de méditation - Page 2 Empty
Message Sujet: La Méditation Japa, ou Méditation avec Mantra   Exercices de méditation - Page 2 EmptyVen 1 Aoû - 21:22


La Méditation Japa, ou Méditation avec Mantra


Exercices de méditation - Page 2 Japa_l10

A Qui S’adresse la Méditation Japa ?

Bien qu’on lui attribue souvent une connotation religieuse, la méditation japa s’adresse en fait, à tout le monde.
Le principe est de méditer en récitant un mantra à voix basse, de manière répétée et continue.
Suivant son appartenance religieuse, le mantra peut être un verset de la Bible ou du Coran, ou encore le nom d’un dieu ou d’une divinité.
Ces mots ont, en général, des vibrations divines qui pénètrent le corps et l’âme.
Les personnes sans appartenance religieuse pourront choisir un mot ou un concept positif, tel que « Merveilleux » ou « Amour » ; ou encore choisir un mantra universel comme “OM” ou “So Hum”.
L’important est d’être sincère et d’avoir une intention pure en répétant le mantra.
Le pouvoir des vibrations fera le reste…

Comment Pratiquer la Méditation Japa?

Pour pratiquer la méditation Japa, installez-vous confortablement, comme pour votre méditation habituelle, de préférence assis, le dos bien droit. Choisissez un mantra à répéter en fonction de vos aspirations du moment. Vous pouvez éventuellement en choisir plusieurs et les alterner au cours de la méditation. Il n’y a pas de règles strictes dans le Japa.

Fermez les yeux et commencez à réciter votre mantra. Concentrez-vous sur sa signification. Ressentez ses vibrations et répétez-le 108 fois.
Avec la pratique, vous découvrirez des mots ou des phrases qui ont plus d’impact que d’autres sur vous.

N’hésitez pas à utiliser vos mantras favoris en dehors de vos méditations.
Au cours de votre journée, une pensée tournée vers votre divinité, ou une simple phrase positive, peut vous ressourcer instantanément.
Profitez du pouvoir des mots. Et faites l’expérience de la méditation Japa… (source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 2 Mar - 1:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Exercices de méditation - Page 2 Empty
Message Sujet: Méditer, jour après jour   Exercices de méditation - Page 2 EmptyVen 13 Mar - 13:04


Exercices de méditation - Page 2 213

Titre : Méditer, jour après jour 25 leçons pour vive en pleine conscience (+ 1CD mp3 inclus)
Auteur : Christophe André
Editeur : Broché

Méditer, ce n'est pas se couper du monde, mais au contraire se rapprocher de lui pour le comprendre, l'aimer et le changer. C'est aussi un moyen, accessible à tous, de cultiver la sérénité et le goût du bonheur. Cet ouvrage est conçu comme un manuel d'initiation à la pleine conscience, la plus fascinante des méthodes de méditation, étudiée et validée par la recherche scientifique. Au travers de 25 leçons, vous aborderez l'essentiel. Depuis les bases : comment utiliser la respiration, le corps, la conscience de l'instant présent ; jusqu'aux méditations approfondies : faire face à la souffrance, stabiliser ses émotions, construire la paix de l'esprit et du coeur. Ce manuel pratique et poétique comporte : des textes pour comprendre, des peintures pour ressentir, un CD pour pratiquer.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Mer 3 Jan - 16:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Exercices de méditation - Page 2 Empty
Message Sujet: Méditation laïque, spiritualité laïque : que voulons-nous vraiment ?   Exercices de méditation - Page 2 EmptyLun 23 Mar - 13:30


Méditation laïque, spiritualité laïque : que voulons-nous vraiment ?

Exercices de méditation - Page 2 155

Le terme « laïc » ou « laïque » vient du latin laicus, dont le sens était « qui n’appartient pas au clergé ». Il a été inventé pour distinguer l’homme ou la femme qui n’était pas engagé(e) dans un ordre religieux ou une voie spirituelle spécifique, quelqu’un de libre de toute appartenance religieuse.

On parle beaucoup aujourd’hui de laïcité, tant au niveau du gouvernement que de nombreuses administrations ou encore dans l’univers philosophique, parfois d’une manière qui frise le harcèlement et la sottise. Il y a certes un côté positif si l’on comprend qu’il est important de mettre, effectivement, l’accent sur les qualités humaines, plutôt que sur les méthodes ou les moyens – propres à chacun – propices à les développer.

Néanmoins, quand on parle de « méditation laïque », on peut facilement voir que l’expression est en elle-même une sorte de pléonasme. En effet, il ne viendrait pas à l’idée de quelqu’un de sensé de dire : un feu chaud, une glace froide, une eau mouillée, etc. Si l’on comprend vraiment de quoi on parle, la méditation, la pratique du calme mental est naturellement laïque par essence, puisque toute forme de pensées, y compris religieuse est mise de côté pendant la pratique de la méditation. Elle peut par contre être intégrée à une voie spirituelle authentique, ce qui lui octroie une grande puissance.

L’expression « spiritualité laïque » est aussi un pléonasme, dans la mesure où une spiritualité épanouie est l’objectif véritable d’une religion bien comprise. C’est l’histoire du doigt qui montre la lune. L’important est ce qui est montré, c’est-à-dire la lune, et pas le doigt. Si je me cristallise sur le doigt au point d’en oublier ce qu’il désigne, c’est là que la religion pose un problème. La religion n’est pas laïque, mais le résultat – la spiritualité – est bel et bien laïque. Il ne faut donc pas confondre religion et spiritualités. La religion concerne le moyen utilisé, le spirituel est le fruit.

Quand on a eu la chance dans sa vie d’être en contact avec de vrais mystiques – ce qui a été mon cas –, on voit tout naturellement que ce qui prime chez eux, ce sont leurs profondes qualités humaines : amour, bonté, générosité, compassion, sagesse, etc, avant même la voie religieuse et spirituelle qu’ils ont parcourue pour en arriver là. Mais pour réaliser cela, ils ont bel et bien suivi un chemin religieux, si l’on comprend le terme religieux comme quelque chose qui nous relie à une profondeur et à une réalité que l’intellect ne peut saisir et appréhender par lui-même. La vraie laïcité est donc le résultat naturel d’un chemin religieux et spirituel bien compris.

De nombreux êtres humains veulent être libres et laïques. La liberté est essentielle, évidemment, il n’y a pas à revenir là-dessus. Mais la liberté qu’ils veulent est bien souvent celle de l’ego, de l’égocentrisme : « Moi ! », avec la laïcité qui lui correspond, c’est-à-dire plutôt médiocre, dans le sens où elle manque de profondeur, d’authenticité et d’un véritable sentiment d’altruisme, dont on peut constater actuellement les effets dévastateurs sur notre planète, ainsi que sur l’être humain lui-même. Je peux en témoigner à travers la consultation de la souffrance que j’anime depuis plusieurs années à l’hôpital.

Il y a ainsi aujourd’hui deux types de laïcité : une superficielle et égocentrée qui se développe dangereusement, cherchant à étouffer toutes formes de religions, même les plus sincères et les plus pures, et une autre beaucoup plus profonde et plus discrète, fruit d’une religion et d’un chemin spirituel purs et authentiques.

La méditation désacralisée

Un autre danger non négligeable réside aujourd’hui dans le développement d’une méditation exclusivement centrée sur le bien-être, au détriment de la dimension sacrée qui a pourtant imprégné l’esprit humain depuis la nuit des temps, avec toute la magnificience qui en a résulté. Une dimension qui donne tout son sens à la Vie. La méditation-bien-être n’est pas un problème en soi, au contraire, si l’on sait exprimer clairement qu’il y a aussi un autre objectif possible de la méditation qui, lui, est purement spirituel – on pourrait dire également, différent, supérieur et bien plus élevé. Il ne faut pas l’oublier. Il suffit juste de le dire et le problème sera partiellement réglé. Encore faut-il avoir le courage et l’honnêteté de le faire dans l’époque actuelle. Ainsi, si la méditation du calme mental (shine, samatha, pleine conscience, MBSR) participe du bien-être ; des pratiques plus avancées de la méditation (vision supérieure, lhakthong, vipassana, mahamoudra, dzogchen) orientent vers le sacré, vers ce qui ne peut être dit, mais seulement vécu et réalisé intimement. Elles impliquent une voie religieuse bien définie et un maître spirituel qui, lui, l’a pleinement parcouru, quelqu’un qui en a vraiment l’expérience. Un homme ou une femme, qui par son amour illimité, a cette merveilleuse capacité à dissoudre les derniers voiles qui séparent le disciple mûr de cet océan d’amour dont on ne peut exprimer le nom.

En réalité, c’est là que débute la vraie méditation, au seuil de cette ultime nudité, la « sainte simplicité » de nos Anciens, de nos Aînés sur la Voie. Ainsi, si l’on n’y prend garde, désacraliser la méditation ou nier cet aspect sacré, la réduire à un simple anxiolytique, reviendrait finalement à priver les générations futures d’une source de bonheur et d’émerveillement incroyables et inconcevables et pourtant si réels, si vrais, si vastes. Alors, que voulons-nous vraiment et sommes-nous prêts à assumer les conséquences de nos choix vis-à-vis des générations à venir ? (source)
_________________

Exercices de méditation - Page 2 118
Dr Daniel Chevassut

Médecin et représentant de la tradition bouddhiste au niveau des hôpitaux de l’Assistance Publique de Marseille, auteur du livre Pour une santé à visage humain… L’art sacré du soin pour les générations à venir (Guy Trédaniel Éditeur, 2014).

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 2 Mar - 2:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Exercices de méditation - Page 2 Empty
Message Sujet: Méditation avec des bâtons de Cristal de Roche terminés   Exercices de méditation - Page 2 EmptyMer 27 Mai - 20:44


Méditation avec des bâtons de Cristal de Roche terminés

Exercices de méditation - Page 2 Byton_11
Deux Cristal de Roche terminés
Figure 1

Le Cristal de Roche en bâton terminé est la solution naturelle qui nous permet de chasser l’énergie stagnante en nous, afin de nous revitaliser rapidement, le temps d’une méditation qui ne durera que 15 minutes (minimum), 45 minutes maximum ; c’est selon notre besoin du moment.

Pour ce faire, on doit disposer déjà de deux bâtons de Cristal de Roche bruts terminés (voire Figure 1). Qui sont purifiés au préalable à l’eau courante et rechargés au soleil.
On s’allonge confortablement, par terre (sur un tapis) ou sur un lit, en portant des textiles naturels comme le lin ou le coton — ou mieux encore si vous préférez être nu, car vous ressentirez la circulation de l'énergie en vous sans la moindre interférence.
Ensuite, vous placez un bâton dans chaque main. (voire Figure 2, 3, 4 et 5).


Exercices de méditation - Page 2 223
Emplacement du contact du Cristal de Roche sur la main
Figure 2


Exercices de méditation - Page 2 1172
Emplacement du contact du Cristal de Roche sur la main
Figure 3

La pointe du Cristal de Roche de la main gauche — receveur d’énergie — vers l’intérieur (voire Figure 4).

Exercices de méditation - Page 2 02_cop11
Pointe du Cristal de Roche de la main gauche, vers le bas
Figure 4


La pointe du Cristal de Roche de la main droite — émetteur d’énergie — vers l’extérieur (voire Figure 5).


Exercices de méditation - Page 2 002_co11
Pointe du Cristal de Roche de la main droite, vers le haut
Figure 5


L’énergie Universelle, rentrera à travers la main gauche et ressortira en chassant l’énergie négative stagnante en nous par la main droite.
 
Ce processus simple, coûte un peu cher au départ — pour se procurer deux bâtons de Cristal de Roche bruts de qualité — mais s’avère économique par la suite, car l’investissement sera vite amorti et les bienfaits seront régulièrement ressentis.

Conseil
L'idéal pour optimiser au maximum l'effet de cette méditation, c'est de visualiser (les yeux fermés), l'entrée et la sortie du flux énergétique en vous, comme si vous le guidez mentalement, de gauche à droite.

Avertissement
Parfois, si on est très sensible et qu’on prolonge la séance, on risque d’avoir un sommeil léger, qui sera dû à l’excès d’énergie accumulée en nous.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Exercices de méditation - Page 2 Empty
Message Sujet: Re: Exercices de méditation   Exercices de méditation - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Exercices de méditation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Exercices de méditation
» Exercices de méditation
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» Méditation à l'abbaye d'Orval.
» Méditation de Powa pour le moment de la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Tout savoir sur la loi de l'attraction :: Méditation et exercices-