La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

  Un peu de spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

 Un peu de spiritualité - Page 12 Empty
Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité    Un peu de spiritualité - Page 12 EmptyMar 2 Juil - 17:51



À quelle famille d'âme appartenez-vous ?


Vous faites partie d’une seule de ces familles
et vous ne pouvez pas faire partie de plusieurs

 Un peu de spiritualité - Page 12 1876

La famille d’âmes est telle une cellule vibratoire qui possède en son centre un noyau aussi appelé nucléus. Ce noyau a pour fonction de maintenir ensemble la force et l’identité de la famille. Les âmes qui en font partie sont appelées « Âmes sœurs primordiales ». Ce sont des âmes qui proviennent d’une même étincelle. Après avoir traversé le sas de l’Âme Mère cette unique étincelle, maintenant devenue une âme, a traversé un autre sas, le sas de la scission. Là elle s’est scindée en deux : une âme devenant deux âmes. Elles ont chacune leur identité et possèdent chacune une portion de l’étincelle primordiale. La force d’attraction qui unit ces deux âmes, additionnée à la force d’attraction qui unit toutes les âmes sœurs primordiales qui composent le noyau, crée la force même du noyau, la force nécessaire au fonctionnement de la cellule. Le noyau se doit d’être fort car s’il était faible la cellule pourrait en tout temps se scinder en deux, en trois ou éclater.

Les âmes qui créent le noyau ont un grand sens de la famille. Ces âmes sont plus denses : elles ont une identité vibratoire plus forte que toutes les autres âmes qui font partie de cette famille.

Le noyau est entouré d’une bande en forme d’anneau, le filtre.

Les âmes qui composent le filtre sont des âmes seules, c’est-à-dire que ce ne sont pas des âmes sœurs primordiales. Elles ne sont pas en paire et ne sont pas tristes pour autant.

Les âmes qui occupent cette position protègent le noyau, non pas qu’il y ait danger, mais elles le protègent dans l’énergie de l’amour et de la lumière. De plus elles filtrent tout autant l’information qui émane des étincelles, fluide d’amour dirigé vers le noyau, passant à travers toutes les couches de la cellule, que celle qui ressort du noyau et se dirige vers le monde des étincelles, toutes les couches de la cellule, que celle qui ressort du noyau et se dirige vers le Monde des Etincelles.

Tout autour du filtre existe une autre bande, une structure énergétique composée d’âmes plus légères qui ont vécu chacune un nombre différent de sas vibratoires. Ce sont des âmes vagabondes qui voyagent, qui sont des stabilisateurs équilibrant constamment la vibration de la cellule. Elles sont les échangeurs et savent fort bien reconnaître l’identité du noyau, l’identité de l’anneau de protection et l’identité des âmes quasi transparents de la périphérie, confrères et consœurs de lumière.

Ces âmes s’occupent des « relations publiques ». Ce sont les « diplomates célestes ». Ce sont les seules qui ont la permission de quitter la famille pour aller visiter les autres familles sans créer de déséquilibre et ainsi assurer une communication constante entre toutes les familles d’âmes. Elles sont de grands voyageurs.

Le test que ces âmes rencontrent dans l’incarnation est de totalement se disperser, de visiter une famille, une autre et de passer à côté de l’essentiel. Elles sont à un niveau des messagers. Mais elles oublient quelquefois le but du message dans l’incarnation.

La périphérie est composée d’âmes qui sont encore plus légères que les stabilisateurs.

Ces âmes sont quasi transparentes et ont besoin de cette forme de transparence pour permettre de canaliser l’énergie extérieure et la diriger vers l’intérieur comme une forme de nourriture pour la cellule. Elles n’ont vécu qu’un sas, soit le sas de l’âme mère et leur densité et leur identité ne sont pas fortes. En tant qu’âmes incarnées elles sont légèrement distraites et ont souvent le goût de vouloir retourner à l’étincelle. Elles sont en constante communication avec le monde extérieur aux familles d’âmes, le monde des étincelles, des anges, des archanges, des numineuses et des autres groupes d’étincelles qui organisent constamment le fluide divin, l’énergie, la lumière qui existe entre les familles d’âmes.

Dans l’incarnation terrestre ces âmes sont presque constamment en communication avec l’au-delà, recevant maintes informations sur leur famille d’âmes.

Ces âmes sont facilement reconnaissables dans votre société car elles sont constamment flottantes. Elles oublient mille et une choses, sont souvent dans la lune et ont besoin à l’occasion de se faire rappeler qu’elles sont sur la Terre. Le fait que leur densité est quasi inexistante explique pourquoi elles ont quelques petits problèmes avec l’incarnation à l’opposé des âmes qui composent le nucléus dont la densité est très forte et que l’on dira bien incarnées.

Il y a un fil conducteur à l’expérience de votre incarnation. Il y a une énergie commune à toutes les âmes incarnées sur la Terre, une énergie qui unit tout ce qui est, tout ce qui existe, tout ce qui possède la vie. Cette énergie est appelée amour.

Les Âmes Sœurs sont des âmes qui dans l’au-delà ont « signé un contrat », contrat voulant qu’elles se rencontrent dans l’incarnation afin d’accomplir une action fort spécifique.Ces âmes ont donc une mission commune. Elles ont également choisi de vivre, toujours dans l’au-delà, une initiation qui les a unis entre elles par des ponts de lumière au niveau des chakras supérieurs situés au-delà de leur couronne. Ces ponts créent une force d’attraction, une unification et ceci solidifie le mouvement, l’identité même de la famille à laquelle ces âmes appartiennent. Il arrive également que deux âmes sœurs appartiennent à des familles différentes : ce sont alors les deux familles qui sont solidifiées par cette union.

Les Âmes jumelles sont des âmes de la même famille. Elles peuvent exister à travers toutes les positions de la cellule sauf celle du noyau car les âmes qui le composent sont déjà réunies à une Âme Sœur Primordiale. Le but de ces liens est de solidifier les autres positions au sein de la famille. Les probabilités que votre Âme jumelle soit dans la même position que vous ou dans une position très près de la vôtre sont très élevées.

Les Âmes Doubles sont deux âmes qui dans la même famille, occupant la même position, ont reconnu qu’elles avaient exactement le même taux vibratoire. Dans cette reconnaissance elles ont choisi de vivre l’expérience d’être des Âmes doubles, c’est-à-dire de porter des polarités qui sont à l’opposé l’une de l’autre.

Si vous êtes une âme ayant choisi d’habiter le nucléus, le noyau d’une cellule, vous avez une Âme Sœur Primordiale. Vous provenez d’une même étincelle qui s’est densifiée pour devenir une âme ; par la suite cette étincelle âme s’est scindée en deux âmes distinctes. Ainsi la force d’attraction qui unit ces deux âmes crée la force même du noyau. Quel est le but de l’existence de ces âmes ? Servir la source. Dans l’incarnation terrestre les personnes qui sont des Âmes Sœurs Primordiales demeurent, dans la profondeur de leur être, constamment à la recherche de leur « moitié ». Attention toutefois vous ne devez pas utiliser ces paroles uniquement dans le sens des conditionnements amoureux que vous vivez sur la Terre. L’on ne parle pas du couple tel que vous l’entendez dans le domaine de la sentimentalité ; l’on parle du couple qui se vit au niveau de l’Âme.

Le but des Âmes Sœurs, qu’elles soient primordiales ou non, est de servir un plan supérieur de conscience, servir leur condition divine à travers l’incarnation.

Ne tentez point de forger le futur car le futur passera par la canalisation de votre essence, de votre cœur, de ce que vous ressentez sain et bon pour vous. Vous êtes votre voie alors suivez votre voie.

L’Âme Mère est cette Vibration qui comme une Forme de filtre englobe toutes les familles d’Âmes.

Elle ressemble à une immense Vibration servant la Source et Transportant son fluide. Elle permet aux Etincelles qui choisissent de prendre l’identité de l’Âme, de Naître dans l’Âme, permettant ainsi à l’Âme de Naître avec l’Etincelle, tout ceci à travers son fluide. Ainsi lorsque l’Etincelle Naît de la Source et qu’elle Choisit de se diriger vers la Vibration d’une Âme, de prendre le « manteau Âme », elle passe à travers le fluide, le sas Vibratoire de l’Âme Mère. L’Âme Mère permet à l’Etincelle de revêtir le « manteau Âme ». Toujours à travers son fluide elle permet à l’Âme, habitée de l’Etincelle, de se diriger vers sa famille d’Âmes, d’y trouver sa position. Cette position lui permettra de Vivre son Evolution d’Âme et de Servir la Source. Ainsi toutes les familles d’Âmes reposent dans le fluide de l’Âme Mère et l’Âme Mère repose dans la Source. Par le fait même les familles d’Âmes reposent dans la Source.

Lorsque les Âmes s’Incarnent, portant l’identité, l’Etincelle, elles rejoignent la Vibration du fluide de leur famille, ce fluide étant perceptible dans l’Air. Si les Âmes Incarnées d’une famille ne portent pas Consciemment leur Vision, ce fluide peut être très faible, difficile à percevoir. Si au contraire ces Âmes Choisissent de porter Consciemment la Vision, le fluide deviendra beaucoup plus perceptible. Il sera alors aisé pour l’Âme qui s’Incarne de Contacter sa famille, d’Aligner sa Vision.

Toutes les familles s’entraident, elles s’accompagnent constamment car vous avez besoin les uns des autres pour maintenir la Vision et servir l’Evolution de la Terre, Planète que vous avez choisi de venir aider.

La mission des âmes sœurs primordiales qui viennent sur Terre est de se retrouver, de fusionner et ainsi d’élever le taux vibratoire de la Terre.


(source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

 Un peu de spiritualité - Page 12 Empty
Message Sujet: C’est quoi les 3ème et 4ème dimensions ?    Un peu de spiritualité - Page 12 EmptyMar 2 Juil - 17:53


C’est quoi les 3ème et 4ème dimensions ?

 Un peu de spiritualité - Page 12 1866

Comprendre les aspects et les lois de la 3e et 4e dimension nous permet de mieux choisir où nous voulons vivre.

Plusieurs d’entre nous savons ou sentons intuitivement que nous transitons de la réalité de la 3e dimension, naviguons à travers la 4e et nous dirigeons vers la 5e dimension. Les dimensions ne sont pas des lieux mais plutôt des niveaux de conscience, chacune avec ses propres caractéristiques et façon de penser et de ressentir.

L’expérience de la 3e dimension

La troisième dimension est très dense et opère à l’intérieur de structures et de lois très spécifiques qui contiennent plusieurs vibrations de pensées et d’émotions. Une de ces vibrations est la peur. Dans notre quête spirituelle de vouloir explorer le Tout-Ce-Qui-Est, nous nous sommes enfoncés de plus en plus profondément dans la densité, choisissant de nous incarner de nombreuses fois sur la terre. Afin de maximiser notre expérience, nous avons volontairement délaissé derrière nous les aspects plus élévés de notre conscience et avons perdu notre sens de connection avec le Créateur. Dans cette perception de séparation, nous nous sommes égarés et, comme des enfants abandonnés, nous avons commencé à expérimenter l’énergie que l’on appelle la peur. Cet état de peur a crée de la rigidité et a fait en sorte qu’il nous a été plus difficile d’agir librement. Plus nous nous amusions à jouer dans la troisième dimension, plus nous commencions à endosser des attributs inconfortables tels la mal-adie, le sentiment de victime, la culpabilité, le manque, et la résistance. Nous avons choisis tout ceci dans le but de mieux nous connaître et, en dépit de ce que l’on peut penser, nous avons eu beaucoup de succès à jouer le jeu de la troisième dimension.

Ceux qui s’accrochent à la peur ont crée un système par défaut qui leur donne un faux sens de sécurité. ¨Si je rentre à la maison et ferme la porte, je serai en sécurité.¨ Cette réaction a annihilé notre habileté d’être expansif et de croissance, de se ré-unir avec notre Âme, re-trouver notre Soi Supérieur. Trop d’humains ont cessé de vivre leurs passions en prétextant leurs limitations de l’intérieur de la toile de la peur.

Les Structures de la Troisième Dimension

Explorons la composition de cette troisième dimension dans laquelle nous vivons. En y regardant de plus près, nous identifions trois structures sur ce terrain de jeu. Les comprendre fera en sorte que notre transition à travers le grand "Shift" de Conscience se produira plus confortablement.

1 – La Dualité : Le but de la dualité a été de nous apprendre comment marcher en équilibre tout en expérimentant le contraste. Notre intention était d’avoir des expériences sans nous laisser affecter par elles. Vivre dans le champ de la dualité était simplement sensé nous fournir un large éventail de choix et d’opportunités pour ¨Se Connaître¨.

Pour nous aider dans cette aventure, le Créateur a mis à notre disposition la Loi de l’Attraction. Cette Loi inébranlable nous dit à tout moment où nous sommes et ce que nous sommes. La Loi de l’Attraction nous dit ceci : ¨ il te sera donné ce sur quoi tu poses ton attention¨. Ce qui veut aussi dire : ¨ce que l’on résiste, persiste¨. La résistance à nos peurs a engendré une plus grande dualité ou polarité - ¨ bon et mauvais, vrai et faux, devrait–devrait pas¨ et, avec le souvenir d’expériences inconfortables, ces peurs s’amplifient. Nous avons résisté cet inconfort, enfouis ces peurs dans notre subconscient en espérant ne jamais avoir à les revivre. Mais la Loi de l’Attraction ne nous apporte pas que des bonbons, elle répond aux sentiments et aux idées les plus forts que nous émettons (ceux qui portent la plus grosse charge émotionnelle) qu’ils soient conscients ou inconscients, confortables ou inconfortables, désirés ou non voulus.

2 – Mode réactif Temps Présent : En apprenant la peur, nous avons aussi commencé à projeter les expériences désagréables que nous venions de vivre (passé) en avant de nous (futur) en pensant ¨j’espère que ça ne m’arrive plus jamais¨, et ce faisant, nous avons commencé à crée le Temps. Le temps de la troisième dimension n’a pas été crée comme une ligne droite d’évènement avec un commencement, un milieu et une fin. C’était actuellement une boucle de temps consistant en un passé et un futur avec un point unique d’insertion connu comme ¨le temps présent¨ où de nouveaux choix sont faits basés sur les expériences passées et les désirs futurs. En réagissant aux situations à partir de la peur, nous avons commencé à faire des choix basés sur la peur. Nos décisions pour le futur étaient basées sur le passé. Notre vie dans la 3e dimension est devenue une série d’expérience réactionnelle fondée sur la résistance plutôt que se permettre, traînant donc le passé avec nous dans le futur. Et parce que l’Univers nous adore, la Loi de l’Attraction ne s’objecte pas, ne discute pas ce sur quoi nous portons notre attention ; elle nous donne simplement ce que nous demandons. La plupart d’entre nous consacrons énormément d’énergie prisonnier d’un cycle sans fin où notre passé hante notre futur et notre futur résonne notre passé dans la boucle continuelle de la 3e D. Il y a aussi à l’intérieur de cette structure de temps 3-D un merveilleux mécanisme qui nous empêche de faire des bêtises. Une période tampon ou un temps de latence nous permet de reconsidérer les conséquences de nos actions, réactions, pensées ou émotions avant que l’on réagisse et crée quelque chose que nous pourrions regretter par la suite. Cette période tampon nous offre un moment pour faire un Choix. Durant le Shift, cette période tampon rétrécit et les choses se manifestent de plus en plus vite.

3 – L’Esprit rationnel : Le processus analytique, raisonné est connu comme étant l’esprit rationnel. Quand nous sommes venus jouer dans cette aventure, 90% de notre conscience a été déconnecté afin de nous permettre d’avoir cette aventure. Le développement de l’esprit rationnel nous a bien servis dans ce nouvel environnement. Son but est de nous garder sauf et d’avoir un sens d’appartenance. Cependant, à cause de la peur et du mauvais usage, l’esprit rationnel fonctionne en mode limitatif plutôt que de voir les possibilités et opportunités. Parce que nous avons donné à notre esprit des tâches qui ne relevaient pas de ses fonctions, les choix disponibles pour notre conscience et notre esprit ont énormément diminués. L’Esprit logique est un outil incomparable pour mesurer, comparer et emmagasiner l’information, il connait seulement ce qu’il connait et ne connait pas ce qu’il ne connait pas. L’esprit rationnel a gardé l’humanité étroitement axé sur la troisième dimension pendant des milliers d’années. Ceci est en changement.

Ces trois structures énergétiques sont étroitement tissées à l’intérieur de la matrice de la troisième dimension. Si l’on se concentre sur l’une de ces structures, les deux autres sont intensifiées, créant plus de distraction et de pression jusqu’à ce que vous ré-ajustiez votre "focus" pour leurs permettre de retrouver leur équilibre. En prenant conscience des modèles sous-jacents à partir desquels la troisième dimension a été crée, nous pouvons commencer à reconstruire et à nous souvenir d’une partie importante de qui nous sommes, nous permettant de dépasser les limites de la troisième dimension et commencer à expérimenter les possibilités de la quatrième et de la cinquième.

Les Structures de la Quatrième Dimension

Explorons maintenant les éléments de la quatrième dimension.

1 – Temps-Présent Éternel : Contrairement à la charge réactionnelle de la 3e dimension, la 4e dimension est un Temps-Présent Éternel. MAINTENANT. Dans la 4e D, le passé est simplement une histoire sans charge émotionnelle et le futur est une opportunité à être façonnée dans le moment présent à partir de choix. Hier n’a aucune incidence sur demain. Le présent éternel est tout ce qui est. Nous pouvons prévoir un évènement futur en utilisant les informations amassées dans le passé, mais les décisions sont des choix conscients fait dans le temps présent. Ce que nous pensons, est ce que nous allons expérimenter dans le moment. Il n’y a pas de temps de latence en 4e D. Ce que vous pensez va se manifester, alors soyez conscient de vos pensées !

2 – Choix : Dans la 4e dimension, ¨choix¨ remplace ¨réaction¨. La réaction est une réponse émotionnelle dans la 3e D, tandis que le choix nous donne la flexibilité. La flexibilité crée plus d’opportunités et une plus grande habileté à combiner plusieurs possibilités pour produire des résultats variés. Dans la quatrième dimension, vous reprenez votre pouvoir de choisir.

3 – Paradoxe : Dans la 4e D, le passé et le futur deviennent des points de référence ou d’information et n’ont pas d’attaches émotionnelles. Ce qui était vrai il y a un moment n’est plus nécessairement vrai présentement et ce qui était faux tantôt, peut être vrai maintenant. Ceci ouvre plus d’opportunités pour expérimenter, relâches les jugements et augmente notre capacité à permettre.

4 – Alignement/Équilibre : Dans la quatrième dimension, nous évoluons constamment vers l’équilibre et le réalignement. Cette structure est très ouverte, considérant et permettant toutes les possibilités. Bien-être, Beauté, Sourire Intérieur, Appréciation et Amour sont des options de la 4e D. Tandis que la Peur est un choix qui nous ramène dans une réaction 3-D et la limitation.

Notre voyage spirituel inclut un mouvement vers un plus élevé, léger mode de vie. C’est une vie de communauté, de coopération et de co-création en 4e D pendant que nous marchons dans la densité de la 3e D. Les opportunités de la 5e D sont tout près. C’est se rappeler comment être dans ce monde, mais pas de ce monde. C’est se rappeler la personne que vous êtes venue être ici.

Jim Self


(source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Mar 2 Juil - 22:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

 Un peu de spiritualité - Page 12 Empty
Message Sujet: Le mode de vie dans la cinquième dimension    Un peu de spiritualité - Page 12 EmptyMar 2 Juil - 17:55


Le mode de vie dans la cinquième dimension

 Un peu de spiritualité - Page 12 1877

Dans l'article précédent : C’est quoi les 3ème et 4ème dimensions ? nous avons comparé les troisième et quatrième dimensions. Dans cet article, nous amenons la cinquième dimension sur le menu. Passons brièvement en revue les structures des troisième et quatrième dimension.

La troisième dimension fonctionne avec un ensemble spécifique de règles et a certaines caractéristiques, aspects, limites, bordures, mutations et structures. Nous voyons maintenant trois principales structures de cette dimension.

Les structures rigides de la Troisième Dimension

1. Dualité : Un double mode de perception: vrai-faux, bon-mauvais, devrait ne devrait-pas, positif-négatif, haut-bas, noir-blanc.

2.Temps Linéaire : La perception que le temps ne se déplace que dans une ligne droite (une direction) et est vécu comme passé, présent et futur.

3. L’Esprit Rationnel : Le GPS de la troisième dimension. L'analyse, le raisonnement, le processeur de pensées conçu pour faire des comparaisons, tirer des conclusions, emmagasiner des informations, calculer et prendre des décisions.

Les structures flexibles de la Quatrième Dimension

1. Maintenant Moment : C'est votre point de puissance. Chaque moment est maintenant un seuil vers de nouveaux commencements et de nouveaux choix.

2. Choix : Le pouvoir de choisir consciemment de commencer quelque chose d'autre à tout moment.

3. Paradoxe : Vérités contradictoires. Quelque chose qui était vrai il y a un moment, mais peut-être faux dans le « maintenant moment » suivant.

4.  Alignement / Balance : Un état d'équilibre qui neutralise des forces en opposition.

Dans la Cinquième Dimension, 3-D "réaction" et 4-D "Réponse" cèdent la place à l’intégration

Réintégration : Lorsque vous atteignez la conscience de la cinquième dimension vous expérimentez la réintégration avec votre Soi Supérieur. Cette reconnexion avec les parties les plus élevées de vous-même vous apporte la conscience supérieure et vous permet de vous connaître au niveau de votre Âme. Vous commencez à devenir ce que vous êtes venu faire ici. Vos capacités spirituelles innées augmentent et se révèlent. Il s'agit notamment de la clairvoyance, la télépathie et l'intuition abstraite.

Accéder à la Sagesse que vous connaissez : La vie dans la cinquième dimension est magnifique parce que vous êtes à nouveau pleinement conscient. Vous êtes conscient et vous pouvez accéder à la sagesse, et l'information disponible au sein de votre être, réside dans toutes les dimensions. Il n'y a pas de séparation. Vous êtes un avec le Tout, et le Tout est en vous.

Expérimenter l'énergie supérieure et plus légère — en 5D vous sentez vibrer en vous des sentiments comme le respect, la beauté et de la bonté. Le manteau que vous choisissez de porter chaque jour ne ressemble en rien à celui que vous portiez généralement dans la 3ème Dimension. Et beaucoup de ce que vous ressentez n'est plus exprimé par l'esprit ou au travers des mots (intellect / cerveau) mais se répand du cœur et des sentiments (les sens se recombinent formant un sixième sens). Vous parvenez à créer une connaissance calme.

Un Esprit Supérieur : À ce niveau de vie, quand les corps mental et émotionnel fusionnent, l'union active l'Esprit Supérieur et vous opérez à partir de l'esprit de votre Âme. Vous commencez à connaître ce que l'Âme connaît et ce qui crée les choix guidés de l’Âme.

Temps en Simultané : Vivant dans 5D, vous vous déplacez dans un Temps en simultané qui vous permet de voir une perspective plus large du Tout Ce Qui Est. Toutes les réponses à vos questions se trouvent exactement là où la question est posée et vous êtes capable de voir toutes les possibilités avant de prendre action.

Alors, de toute façon, pourquoi avons-nous choisi de quitter cet endroit merveilleux où tout est connu et aller dans la troisième dimension ? Lorsque le Créateur voulait mieux se connaître, Il / Elle-même, Il / Elle a demandé des volontaires, et devinez qui a couru à l'avant de la queue en disant "Prenez-moi, prenez-moi!" ? Vous l'avez fait ! Le Créateur a envoyé les plus brillants et les meilleurs (vous) sur cette quête spéciale pour explorer les régions ultrapériphériques de l'existence. C'était, et c'est une grande aventure pour laquelle seuls les plus grands, et les plus enthousiastes esprits ont signé.

Pourquoi avons-nous choisi la troisième dimension, et pas une autre ? La dualité n'existe pas dans les dimensions supérieures, et la dualité est une partie importante de ce que nous voulions expérimenter. Nos explorations nous ont amenées dans beaucoup d'endroits, mais comme nous nous sommes enfoncés plus loin dans la densité, nous nous sommes finalement trouvés nous-mêmes en train de jouer dans des vibrations plus lentes du monde de la forme (la matière). Ici, nous pouvions plonger dans la loi de cause et effet, et découvrir les résultats de nos choix et de nos actions. Ici, nous avions la volonté libre d'explorer les gammes les plus divergentes des fréquences (y compris la peur, la haine, la colère, la trahison, etc.) Lorsque nous avons signé pour cette aventure, nous ne savions pas que nous allions être immergés là dedans, ou que nous oublierions qui nous sommes, d'où nous sommes venus, pourquoi nous sommes venus, et comment revenir chez nous. Nous avons maintenant l'occasion de nous rappeler qui nous sommes et de rentrer chez nous.

Le "Changement des Âges" tant attendu est à nos portes

Nous avons poussé l'aventure dans la troisième dimension aussi loin que nous le pouvions. Nous avons eu énormément de succès pour ce que nous avons essayé d'accomplir et d'explorer dans cette dense, et diverse dualité. la Terre et ses habitants sont en train d'expérimenter en ce moment une énorme montée des vitesses de vibration (à tous les niveaux). Vous êtes une partie très importante de cette transformation. Vous êtes grands, pas petits. Vous êtes importants, pas négligeables. Vous faites une différence et votre contribution est valorisée par l'ensemble de l'humanité et par Tout Ce Qui Est. Faites bon accueil à ce changement vers un nouveau mode de vie, chers amis, car, ensemble, nous avons commencé le processus pour ramener le Ciel sur la Terre.

Jim Self


(source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

 Un peu de spiritualité - Page 12 Empty
Message Sujet: Posez une question compréhensible par votre âme    Un peu de spiritualité - Page 12 EmptyLun 5 Aoû - 23:25


Posez une question compréhensible par votre âme

 Un peu de spiritualité - Page 12 1897

Votre âme aime la simplicité et la clarté des questions que vous lui posez

1- Positive :

L’inconscient ne comprend pas la négation. Posez une question simple et positive.

Transformez : “comment ne pas culpabiliser quand je mange du sucre ?” par “comment diminuer le sucre dans mon alimentation ?”, “comment être en paix avec mon poids ?” ou “comment mincir sans avoir faim ?”

2- Concrète :

Posez une question précise et concrète à votre âme. Si la question est large, la réponse reçue le sera aussi.

Si vous cherchez l’AMOUR, et que vous aimeriez l’aide de votre âme pour le trouver, essayer d’être spécifique : quel amour cherchez-vous ? Est-ce l’amour d’un ami ? De votre tortue ? De la nature ?

3- Personnelle :

Votre âme aime vous accompagner sur votre chemin, posez une question personnelle.

Si vous avez une difficulté avec un de vos proches, demandez à votre âme “comment être en paix avec le destin de … ?” ou” comment enrichir ma relation avec …?”

4- Actuelle :

Lâchez le passé et avancez d’un pas. Posez une question actuelle qui vous permettra d’avancer et d’évoluer.

Si vous vous demandez pourquoi vous avez eu cet accident il y a 10 ans … Vous pouvez demander à votre âme : “comment puis-je être en paix avec cet accident passé ?”

5- Orientée vers les solutions :

La curiosité ne vous aidera pas à avancer. Commencez vos questions par : “comment” et non “pourquoi”.

Au lieu de “pourquoi je n’arrive pas à trouver un travail qui me plait ?” “comment puis-je trouver un travail passionnant ?”

Est-ce plus clair pour vous ?


(source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

 Un peu de spiritualité - Page 12 Empty
Message Sujet: L’Éveil : Graal de la quête spirituelle    Un peu de spiritualité - Page 12 EmptyJeu 8 Aoû - 1:32


L’Éveil
Graal de la quête spirituelle

 Un peu de spiritualité - Page 12 1906

L’éveil est l’objet de nombreux fantasmes et idées fausses. Processus graduel ou réalisation soudaine, selon les traditions spirituelles, l’éveil est la prise de conscience de notre vraie nature. Cependant, une chose est d’en prendre conscience, une autre est de la vivre pleinement.

Pour essayer de dire ce qu’est l’éveil, il faut commencer par dire ce qu’il n’est pas. L’éveil n’est pas un intérêt nouveau pour les questions spirituelles, bien que cet intérêt puisse être un premier pas sur la voie. L’éveil n’est pas la cessation des souffrances, la guérison de toutes les maladies ou encore l’acquisition de pouvoirs surnaturels. L’éveil n’est pas non plus un état d’extase permanent qui « déconnecte » de la réalité matérielle. Selon les définitions les plus couramment employées, l’éveil est la dissolution du je, du moi, de l’ego, de la personnalité, et, finalement, la disparition de la personne elle-même. Il n’y a plus personne, et donc, « personne ne s’éveille », entend-on souvent dans la bouche des authentiques enseignants spirituels. Pour le commun des mortels qui est pleinement identifié à la fois à son corps et à sa personne, ce genre d’affirmation plonge d’emblée dans la perplexité, et c’est bien le but car il s’agit précisément de se « désidentifier » de ce que nous croyons être. La notion essentielle à saisir est alors que ce qui disparaît révèle ce qui était déjà là, notre nature profonde et véritable, et qui se trouvait simplement masqué, voilé par ces couches de croyance.

« Tu es cela »

Cette nature véritable qui est la nôtre, quelle est-elle ? La réponse est à la fois simple et vertigineuse : elle est l’absolu, elle est l’un, elle est tout ce qui est, ou encore la conscience de « je suis ». L’hindouisme enseigne ainsi (dans les Upanishad du Vedânta) que « atman est brahman », c’est-à-dire que la conscience individuelle, âme, soi ou atman en sanscrit, est identique à l’absolu, l’unique, dieu impersonnel ou brahman. Toute distinction ou séparation est illusoire. « Tu es cela », affirme par exemple la Chandogya Upanishad. L’absolu lui-même est inconcevable car il est, par définition, au-delà des mots et des concepts. Par conséquent, le langage réduit, enferme et déforme ce message d’identité ; c’est pourquoi il a donné lieu à d’innombrables débats et commentaires qui ont abouti à autant d’écoles et de courants au sein même de l’hindouisme puis dans le bouddhisme qui en est issu, et aussi dans le taoïsme chinois. La quête de l’éveil est donc une quête métaphysique, une recherche de sa véritable nature par-delà les apparences. Mais on se heurte immédiatement à moult paradoxes, que n’ont pas manqué d’exploiter
“Vous êtes ce que vous cherchez”, enseignait Nisargadatta Maharaj.

certaines écoles comme le bouddhisme zen et ses fameux « koans », qui visent à déstabiliser le chercheur par des impasses logiques. L’un de ces paradoxes est que la recherche elle-même est un piège, car elle présuppose que son objet est « ailleurs », alors qu’il est déjà là, de toute éternité.

« Vous êtes ce que vous cherchez », enseignait Nisargadatta Maharaj, l’un des « éveillés » du XXe siècle, ou encore : « Ce que tu cherches est si proche de toi qu’il n’y a pas de place pour une voie. » Ces enseignements viennent du courant de l’Advaïta Vedânta, la voie la plus radicale d’enseignements de la non-dualité, celle qui supprime la distinction entre l’objet et le sujet. Il n’y a donc « rien à chercher », disent les enseignants de cette voie, tels Ramana Maharshi, autre grande figure contemporaine de ce courant. Suffit-il alors de « réaliser » notre vraie nature ? Pas davantage, répondront certains, car cela est déjà « réel ». Il faut seulement reconnaître et accepter car, dans le taoïsme en particulier où il est question de non-agir (Wu Wei), on ne trouve l’éveil que lorsqu’on abandonne la recherche.

Au-delà du sujet et de l’objet

« L’éveil est un saut au-delà de la dualité sujet/objet », écrit José Le Roy dans son livre Le saut dans le vide, qui met en parallèle différents écrits sur l’éveil en provenance de nombreuses traditions, aussi bien de l’Orient que de l’Occident, où l’on parle plutôt d’expérience mystique. « Nous croyons, en effet, être un sujet percevant des objets à distance (…). Mais ce mode de relation est illusoire et mental. En réalité, il n’y a aucun sujet percevant des objets. La prise de conscience de cette illusion est l’éveil. » Que reste-t-il alors ? « La totalité du réel se donne dans une présence-absence sans dualité. Personne ne voit des objets ; il y a vision. » Il est intéressant de noter que ce type de constat ne provient pas seulement de plusieurs traditions spirituelles, mais qu’on le retrouve également dans des réflexions très contemporaines issues de la philosophie de l’esprit et même des neurosciences. Ainsi le neurobiologiste Francisco Varela parlait d’« énaction » pour décrire la coémergence du monde et de notre « point de vue situé » sur le monde.

En effet, la conscience de « ce que nous voyons » émerge simultanément à celle de « ce que cela fait de voir ». Au bout du compte, il s’agit d’une seule et même conscience et la triade « observateur – observation – observé » ne fait qu’un, comme l’enseigne l’advaïta. C’est le langage qui introduit de la « séquentialité » dans cette expérience, car dire « je – vois – une table – devant moi » crée une séparation et une durée qui sont illusoires. En réalité il n’y a pas de discontinuité entre le voyant et ce qui est vu ou, comme le disait le philosophe Maurice Merleau-Ponty, « entre la chair du corps et la chair du monde ». C’est ce type de prise de conscience qui a amené un mystique comme l’Anglais Douglas Harding à enseigner une méthode d’éveil appelée « vision sans tête » : ce que je vois du monde depuis mon point de vue situé comprend mon propre corps et, au-dessus des épaules, non pas une tête mais un espace qui accueille l’univers entier ; et tout cela ne fait qu’un.

« Réaliser » ce qui est déjà là

On peut trouver ces considérations trop philosophiques ou intellectuelles mais elles incitent au contraire à revenir à « l’expérience pure », selon la formule du philosophe Michel Bitbol, expérience simple et directe qui n’est pas une abstraction mais le fruit d’une déconstruction de l’acte de percevoir et d’une suspension du jugement. « La plus grande difficulté dans l’éveil réside dans sa simplicité, ce qui rend complexe le fait d’en parler sans en dénaturer la pureté », écrit l’enseignant Alain Chevillon. C’est bel et bien le mental qui rend complexe ce qui relève en effet d’un vécu « pur et simple ». Et puisque l’éveil est « une disparition, une dissolution du je individuel qui est limité dans le temps et l’espace », poursuit Alain Chevillon, la phrase « je suis éveillé » est une contradiction logique. Attention donc aux faux gourous qui prétendent avoir atteint l’éveil, car certains sont aussi très forts pour employer un langage qui… fait illusion parce que le « je » en est exclu.

Une autre question importante est de savoir si l’éveil est le fruit d’un processus. Il faut en fait distinguer l’éveil qu’on dira permanent et ce qui constitue des « expériences d’éveil ». Les expériences d’éveil sont ces moments où la prise de conscience de l’illusion est authentique mais fugace et sporadique. On parle dans les traditions orientales de samadhi (hindouisme et bouddhisme) ou de satori (bouddhisme zen) pour désigner un éveil transitoire ou permanent, selon les écoles. La plupart des enseignants spirituels expliquent que l’état d’éveil permanent, qu’on appellera aussi « réalisation » ou « illumination », est extrêmement rare. Et dans la majorité des cas, l’éveil est, en effet, présenté comme le résultat d’un long travail d’introspection (méditation ou yoga) et d’étude, même si les voies plus radicales de l’Advaïta Vedânta ou du Dzogchen dans le bouddhisme enseignent qu’il existe des « raccourcis ».

« Faire un avec le cosmos »

Qu’il s’agisse d’épiphanie dans un contexte plutôt chrétien ou d’expérience paroxystique en psychologie transpersonnelle, le fait est que l’éveil est aussi une notion entièrement laïque. Il est très significatif que le philosophe américain Sam Harris y ait consacré son dernier ouvrage, lui qui avait pourfendu les religions et les croyances dans le précédent. Spécialiste des neurosciences, Sam Harris a ainsi intitulé son livre S’éveiller. « Il est tout à fait possible de perdre le sens d’être un moi séparé et de faire l’expérience d’une sorte de conscience ouverte et illimitée ; de se sentir, en d’autres termes, faire un avec le cosmos », écrit-il. Les neurosciences ont montré que les aires cérébrales impliquées dans le sens d’être soi et d’avoir une position dans l’espace étaient inactivées dans la méditation profonde, ce qui est cohérent avec l’expérience décrite.

Il s’agit dans tous les cas de rechercher la source, de retourner l’attention vers soi-même pour trouver « ce qui regarde en nous ». « Qui pose la question ? », répondait quasi invariablement Ramana Maharshi à toute question qu’on lui adressait, obligeant l’interlocuteur à ce retournement constant de l’attention. Enfin, même si le contexte oriental y fait moins de place, l’éveil est également associé en Occident à l’amour, puisqu’il s’agit de « tomber amoureux de ce qui est », comme y invite l’enseignant britannique Jeff Foster. Si, en effet, nous ne sommes pas (seulement) nos corps et nos pensées, nous sommes aussi cela, qu’il ne s’agit aucunement de mépriser. S’il s’agit donc, au départ, d’engager un processus de désidentification du moi et du corps, l’éveil véritable consistera à boucler la boucle en réintégrant ces éléments incarnés de notre identité dans la totalité de notre être. Et l’on est, ici, de nouveau confronté à un paradoxe, celui de devoir aimer le monde, tel qu’il est, pour pouvoir le changer. « Arrêtez d’attendre que le monde vous rende heureux, écrit Jeff Foster. Arrêtez de faire que votre joie intérieure dépende des choses extérieures – des objets, des gens, des circonstances, des expériences, des événements – qui sont en dehors de votre contrôle direct maintenant. » Puisqu’il lève le voile de l’illusion, l’éveil est aussi « apocalyptique » (une révélation), comme le souligne très justement Marie-France de Palacio dans un livre fort.

S’éveiller est donc à la fois simple et compliqué, parce que cela relève d’un lâcher-prise que nous n’avons pas appris à effectuer dans un monde où il faut au contraire être « en contrôle » permanent, et qu’il procède d’une forme de grâce que l’on ne maîtrise pas davantage. Mais quand le « je » disparaît et que le « je suis » se révèle, un autre mode d’être au- monde se fait jour, qui consiste à être-le-monde, ni plus ni moins.
(source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6679
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

 Un peu de spiritualité - Page 12 Empty
Message Sujet: Nos véritables ressources ne viennent pas de ce monde    Un peu de spiritualité - Page 12 EmptyMar 20 Aoû - 23:16


Nos véritables ressources ne viennent pas de ce monde

 Un peu de spiritualité - Page 12 1913

Comme de nombreuses personnes qui méditent régulièrement,  il semblerait que ma conscience se soit ouverte à d’autres réalités. Et j’ai constaté que nos véritables ressources ne viennent pas de ce monde.

Il existe en parallèle de ce monde de troisième dimension une multitude d’autres réalités qui sont accessibles en changeant d’état vibratoire. Et j’ai ressenti que c’est grâce à cet accès à d’autres réalités, où l’énergie est plus subtile, que nous nous ressourçons véritablement.

Toutes nos idées, nos inspirations, notre créativité, nos élans, notre enthousiasme, notre pleine santé, nos espoirs et nos joies proviennent de notre connexion à cet état d’être plus élevé.

Le monde dans lequel nous vivons est comme un décor qui, même s’il est vivant, ne nous permet pas de nourrir la part de nous qui a soif d’Infini.

La clé pour vivre heureux et en bonne santé est bien sûr d’adopter un mode de vie sain mais plus important encore est sans doute notre capacité à recevoir tous les bienfaits de cette substance vivante qui provient directement de l’Univers.

Lorsque je suis en méditation, je ressens la qualité de la nourriture vibratoire qui me traverse.

Il semblerait que nos sens nous induisent parfois en erreur. Ils nous donnent bien sûr une indication nécessaire pour fonctionner ici-bas, mais si nous nous en tenons uniquement à eux, nous réduisons notre champ de conscience et notre ouverture à une perspective plus vaste.

Il est donc important que nous fassions abstraction, au moins une fois dans la journée, de ce spectacle terrestre pour aller puiser notre véritable nourriture à la Source.

Dès que nous accédons à cet espace, nous renforçons nos défenses immunitaires, notre cœur s’ouvre, nous devenons plus sereins, plus clairs, plus confiants et plus joyeux. Et alors, toutes ces choses sur lesquelles nous avons l’habitude de fixer notre attention et qui nous préoccupent, se dissipent jusqu’à disparaître.

Ce n’est pas véritablement la nourriture de ce monde qui nous alimente, ce n’est pas uniquement le corps physique qui nous porte. Ce n’est pas seulement le cerveau qui gère les informations. Comme des poupées russes, nous sommes constitués de plusieurs corps dont le plus visible est le corps physique. Il est le plus dense et le prolongement de nos différents corps subtils. Mais tout ce qui fait marcher véritablement la machine de notre être est invisible.

Si nous nous alimentons uniquement à partir de ce que nous pouvons voir, toucher, entendre, sentir et ressentir, nous oublions l’essentiel. Notre corps de 3° dimension n’est qu’une marionnette s’il se laisse absorber par nos 5 sens.

Et le travail véritable consiste à reprendre notre propre pouvoir de décision, d’action, de pensée, de ressenti et de perception à partir de ce qui ne se voit pas, ne s’entend pas, ne se touche pas et ne se sent pas.

Cette connexion avec les mondes les plus subtils en nous nous promet une vie plus intense, plus riche, plus abondante, plus profonde, plus belle et plus harmonieuse.

Il semblerait que le fait de s’abreuver à cette Source nous rende heureux, en bonne santé, satisfait et confiant.

Cela ne veut pas dire que nous devons nous couper de ce monde mais nous sommes plutôt invités à évoluer à partir d’une nouvelle conscience et de ressources plus subtiles.

Nous devenons alors un canal où une énergie plus lumineuse peut descendre dans ce monde terrestre. Nous devenons des vortex et des catalyseurs pour améliorer la qualité de la vibration sur terre. Nous devenons un instrument pour répandre dans le monde cette énergie subtile.

Notre mission d’âme prend alors tout son sens car lorsque nous trouvons la forme la plus appropriée pour être ce véhicule de lumière, nous avons retrouvé notre véritable place au sein de l’Univers tout entier.

Notre mission d’âme consiste à trouver dans ce monde terrestre la place que le cosmos nous a déjà assignée. Mais le challenge ici-bas est de ne pas se laisser distraire par les injonctions morales ou matérielles, par les jugements ou les conseils soi-disant bienveillants de la société et de la famille.

Le sens de notre présence sur terre est de contribuer à l’évolution et à l’élévation du monde. Or, si nous restons bloqués sur les conditions du monde tel qu’il est, nous finirons par tourner en rond, nous épuiser et nous nous demanderons bien ce que nous sommes venus faire ici-bas.

Ce que vous êtes venu faire sur cette terre n’existe peut-être pas et c’est à vous de lui donner vie…

Car nous ne sommes pas venus pour demeurer sur la vibration de 3° dimension. Lorsque nous vivons uniquement sur le mode 3D, c’est un peu comme si nous perdions notre temps, notre énergie et c’est la raison pour laquelle nous nous épuisons et cherchons le sens de notre existence.

Nous sommes venus pour apporter notre contribution divine, pour partager notre propre compréhension de Dieu. Car chacun est un filtre de Dieu, son miroir, et si nous restons collés au monde tel qu’il est, nous dévions de la raison pour laquelle nous sommes justement venus sur terre.

Nous sommes Dieu et nous sommes tous appelés à intégrer Tout ce qu’Il est, en actions, paroles, pensées et intentions. Tout le reste nous rabaisse, nous rapetisse et nous fait perdre de l’énergie.

Toutes les décisions prises au niveau de la vibration de ce monde (peur, haine, méfiance, jugement etc…) nous rendent littéralement malades. Car nous ne sommes pas censés vivre à partir de cette vibration.

Nous sommes venus apporter la joie, l’amour, la guérison, la confiance et la sérénité. Car c’est ce que Dieu est, et nous sommes Dieu.

Le risque est de se perdre dans ce monde. Cependant nous ne sommes pas censés le juger mais au contraire le transformer et nous extraire de ses pièges (situés au niveau du mental) pour retrouver notre alignement parfait, pur et sacré avec l’Intelligence Infinie.

Nos véritables ressources ne viennent pas de ce monde car nous ne sommes pas de ce monde. Nous le traversons. Il est notre terre d’accueil pour un instant. Mais un jour, nous en repartirons et nous irons explorer un autre ailleurs. Nous migrons d’un monde à l’autre pour jouer à oublier qui nous sommes vraiment afin de retrouver le chemin de notre âme.

Un jour, chacun prendra conscience que nous ne sommes pas d’ici, que nous transitons et qu’il est temps de cesser d’absorber ce qui ne nous appartient pas pour offrir à ce monde la plus pure vibration que nous portons.

Apportez-vous votre contribution ? Etes-vous prêt à le faire ?

Chaque petit pas est précieux…

Caroline Faget


(source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




 Un peu de spiritualité - Page 12 Empty
Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité    Un peu de spiritualité - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu de spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

 Sujets similaires

-
» Drogues et spiritualité
» La spiritualité
» Musique et spiritualité
» Qu'est-ce que la spiritualité?
» Photographie et Spiritualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Spiritualité-