La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

  Un peu de spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5404
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité   Mer 20 Fév - 16:38

Accéder au pouvoir du moment présent

" Brisez la vieille habitude qui vous fait nier le moment présent et y résister. Exercez-vous à soustraire votre attention du passé et du futur quand la nécessité ne se présente pas. Sortez de la dimension temporelle autant que vous le pouvez dans le quotidien.
Si vous éprouvez de la difficulté à accéder directement à l'instant présent, exercez-vous d'abord en observant la tendance habituelle de votre mental à vouloir fuir le moment présent. Vous constaterez qu'il imagine en général le futur comme étant meilleur ou pire que le présent. Dans le premier cas, il vous donne de l'espoir et du plaisir par anticipation. Dans le deuxième cas, il crée de l'anxiété. Chaque fois, il s'agit pourtant d'une illusion. En vous observant vous-même, vous pouvez automatiquement devenir plus présent dans votre vie. Dès l'instant où vous prenez conscience que vous n'êtes plus présent, vous l'êtes. Chaque fois que vous pouvez observer votre mental, vous n'êtes plus pris à son piège. Un autre facteur est entré en jeu, quelque chose qui n'appartient pas au mental, la présence-témoin.
Soyez présent en tant qu'observateur de votre mental, c'est-à-dire de vos pensées, de vos émotions et de vos réactions dans diverses situations. Accordez au moins autant d'attention à vos réactions qu'à la situation ou à la personne qui vous fait réagir.
Remarquez aussi la répétitivité avec laquelle votre attention se fixe sur le passé ou le futur. Ne jugez pas et n'analysez pas ce que vous observez. Regardez la pensée, sentez l'émotion, surveillez la réaction. N'en faites pas une problématique. Vous sentirez alors quelque chose de plus puissant que n'importe lequel de vos sujets d'observation : la présence calme qui observe de derrière le contenu du mental, le témoin silencieux. "


Echkart Tolle

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Dim 1 Sep - 20:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5404
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité   Mer 20 Fév - 17:58

La Révélation




"Vous vous posez beaucoup de questions concernant la transition. Vaste mot ! Vaste mot qui veut dire beaucoup de choses pour les humains ! Nous aimerions dire qu’il veut dire encore beaucoup plus de choses pour nous qui sommes sur les plans de Lumière.

Il faut que vous compreniez que vous vivez, en cette fin de cycle, non seulement des expériences vibratoires dont vous n’avez absolument pas conscience, mais que vous vivez également l’immense montée vibratoire de votre Mère la Terre et de toute vie sur elle et en elle. Vous vivez également l’immense transformation que subit actuellement votre Père le Soleil.

Il ne faut pas oublier qu’il émane de votre Père le Soleil énormément d’énergies différentes. Toutes ces énergies ont pour but d’aider non seulement votre Mère la Terre mais aussi tout ce qui vit sur elle et en elle à passer le grand moment tellement précieux de l’ouverture de conscience, de la Révélation !

Que représente la Révélation pour vous ? La Révélation est celle de la conscience qui vous sera ouverte pour que vous puissiez enfin comprendre qui vous êtes ! Si cette conscience était libérée plus tôt, vous n’en feriez pas bon usage car vous êtes encore un tout petit peu dans l’enfance de l’humanité.

Nous allons expliquer davantage ce que veut dire pour nous « enfance de l’humanité ». Cela veut dire que vous n’êtes pas encore libérés de toutes les chaînes de vos incarnations successives ; vous traînez derrière vous beaucoup de reliquats d’expériences dont vous devez vous libérer totalement dans les petits mois qui viennent.

Vous direz : « mais comment pouvons-nous nous libérer de l’enchaînement de toutes nos vies, de toutes nos expériences ? Nous répondrons :" ne vous posez pas trop de questions ! Avancez, tout simplement ! Essayez de bien comprendre ce qu’est votre quotidien et de bien le vivre !"

Nous revenons sur la Révélation, sur la transition. A l’époque actuelle, et de cela vous ne pouvez pas avoir conscience, il y a sur votre monde tous les grands cristaux qui se réveillent. Le mot « réveil » n’est d’ailleurs pas totalement adapté ! Ils se reconnectent à l’énergie qui sera totalement différente de ce qu’elle est, à cette nouvelle énergie que vivront les êtres humains et toute vie sur ce monde dans très peu de temps (le temps n’existe d'ailleurs pas et il n’a pas tellement d’importance !)

Les grands cristaux aident également la conscience de la Terre à s’élever et à grandir. Il y a réactivation non seulement de ces grands cristaux mais aussi - et nous vous l’avons déjà dit mais nous irons plus loin dans nos explications - de certaines pyramides qui auront un rôle très important dans cette transition.

La pyramide de Khéops est la plus importante sur Terre. Considérez qu’elle est une horloge galactique ! C’est une horloge qui a été placée, lors de sa construction, par la civilisation des pyramides (nous vous l’avons déjà dit). Nous allons vous parler un peu plus de la civilisation des pyramides, car maintenant vous êtes concernés.

Il fut un temps très éloigné où une vie extraordinaire existait sur cette Terre. Elle était composée d'êtres venant essentiellement des Pléiades, d’Orion et de Sirius. Cette civilisation est en quelque sorte venue pour implanter des balises qui serviront à l’époque actuelle.

Comment ces grands civilisateurs, ces grands êtres, ont ils pu préparer des balises pour l’époque actuelle ? Tout simplement parce que certains d’entre eux sont venus plusieurs fois sur ce monde pour surveiller leur bon fonctionnement, notamment celui des pyramides. Maintenant, ces balises vont être activées non seulement pour aider l’humanité, mais aussi pour aider à l’élévation du taux vibratoire de la matière. Ce sera comme si, d’un seul coup, tout devenait différent dans la vibration et dans tout ce qui est matière sur ce monde.

Pour que cela puisse avoir lieu, il faut attendre que les planètes retrouvent la position qu'elles avaient il y a vingt six mille ans, lorsque les premières balises ont été installées. Certaines ont d’ailleurs été installées bien avant ces vingt six mille ans qui correspondent à la « grande année ».

Le peuple Maya a également une grande importance ! Il est composé d’anciens Atlantes et essentiellement de Pléiadiens. Contrairement à ce que vous pensez, les grands civilisateurs n’ont jamais abandonné la Terre ! Ils l’ont surveillée comme des grands frères surveilleraient leurs petits frères, afin qu’ils ne fassent pas trop de bêtises. Certes les hommes ont fait des bêtises, mais elles ne sont pas irréparables.

Lorsqu’un certain signal sera donné par un immense faisceau de Lumière venant du centre de la galaxie et touchera des endroits bien précis des pyramides, le départ sera donné. Tout cela a été prévu il y a vingt six mille ans et bien avant pour aider à ce changement de dimension.

Pouvez-vous comprendre ce que peut réellement signifier un changement de dimension ? Tout ce qui vit sur cette Terre changera de fréquence vibratoire, que ce soit votre Mère la Terre jusqu’au plus petit insecte et aux plantes ; tout ce qui est vie changera de plan vibratoire !

Les grands civilisateurs des pyramides sont de plus en plus présents sur votre monde. Comme nous vous l’avons dit, ils ont pour mission de réactiver les lieux sacrés, mais aussi de réactiver certains crânes de cristal qui ont aussi une grande mission à accomplir. (D’ailleurs le mot « mission est plus adapté aux hommes). Ces réceptacles d’une perfection que vous ne pouvez pas imaginer ont une mission.

Pouvez-vous imaginer que certains d’entre eux (ils ne sont pas nombreux) ont une conscience ? Lorsque le signal sera donné par le rayon lumineux qui touchera certains points bien particuliers des pyramides, même certains crânes révéleront ce qu’ils ont à révéler à la nouvelle humanité. Tout est en place pour le grand jour, pour le grand moment !

Vous allez dire : « tout ce que vous dites est beau, mais vous ne nous donnez pas beaucoup d’explications ! Nous voudrions plus de détails ! »

Quels détails pourrions-nous vous donner concernant les pyramides ? Ce serait trop abstrait et compliqué pour vous ! Vous êtes en éveil, certains de vous ont d’immenses capacités, mais vous avez tous été volontaires pour que ces capacités vous soient occultées lors de votre venue sur Terre. Que vous soyez de grands êtres réincarnés ou des êtres normaux, vous êtes logés à la même enseigne, et vous avez l’impression de vivre ce que vous pouriez appeler une infirmité spirituelle.

Alors réjouissez-vous, parce ce que cette infirmité spirituelle vous sera totalement enlevée. Donc vous réaliserez ce que vous êtes, qui vous êtes, et vous saurez réellement la mission que vous devez accomplir.

De quelle manière ? Nous ne pouvons pas vous révéler ou vous donner ce que vous ne pouvez pas encore comprendre et intégrer ! Ce que nous vous demandons avec force et Amour, c’est de travailler essentiellement l’Amour et la Fraternité, et de travailler aussi la sérénité ! Ce ne sont pas que des mots, ce sont des clés ! Ces clés serviront de révélateurs, de tremplins pour vous éveiller à une autre conscience.

Nous revenons un instant sur ces grands civilisateurs. Ils ont laissé beaucoup plus de traces de leur passage sur cette planète que vous ne le supposez ! Beaucoup de choses restent encore à découvrir, et ces découvertes se feront avec une grande rapidité. Des êtres comme certains Mayas ou certains Tibétains ainsi que d’autres êtres qui n’ont pas de nom particulier et que nous pourrions appeler "Etres de la Grande Fraternité Blanche Universelle », dont vous faites partie sans vous en rendre compte, travaillent consciemment ou non, mais beaucoup consciemment, pour le devenir de ce monde, pour cette immense Révélation, pour cette immense évolution.

Il ne reste plus beaucoup de temps, que ce soit pour vous ou pour ces balises, avant qu’elles ne soient définitivement réactivées. Alors utilisez ce temps pour bien réfléchir sur ce que vous devez éliminer de votre vie ! Utilisez ce temps pour aimer encore et encore, pour appliquer la générosité de cœur, pour essayer d’acquérir le plus possible la sérénité. Allez à l’essentiel !

Nous savons que les êtres humains sont toujours très curieux, qu’ils veulent toujours en savoir davantage, mais encore une fois nous ne donnons que ce que les êtres humains peuvent utiliser à leur avantage pour leur évolution. Il ne sert à rien de vouloir donner plus ou apprendre plus qu'ils ne peuvent comprendre ! Nous préférons le dire et le répéter, car nous les connaissons tellement bien ! Nous connaissons leur manière de penser et aussi leur grande impatience ! ». (source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Dim 28 Juin - 5:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5404
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité   Mer 20 Fév - 18:10

MIEUX COMPRENDRE NOS RELATIONS
Eckhart Tolle
Extraits de son livre QUIÉTUDE



Comme nous sommes prompts à former une opinion sur une personne, à la juger. Il est satisfaisant pour le mental égoïque de classer un autre humain, de lui accoler une identité conceptuelle, de prononcer sur lui un jugement vertueux.

Chaque être humain est conditionné à penser et à se comporter de certaines façons - généralement par des expériences vécues dans l'enfance et par son environnement culturel.

Vous ne voyez pas l'essence de cette personne, mais son apparence. En jugeant quelqu'un, vous confondez sa nature avec ces schémas mentaux conditionnés. Cette attitude est en soi un schéma profondément conditionné et inconscient. Vous lui attribuez une identité conceptuelle et fausse qui devient une prison non seulement pour lui, mais aussi pour vous-même.

Ne plus juger une personne, ce n'est pas ne pas voir ses gestes. C'est reconnaître que son comportement correspond à une forme de conditionnement et que vous la voyez et l'acceptez ainsi. Ce n'est pas lui fabriquer une identité.

Cela vous libère, de même que l'autre, de l'identification au conditionnement, à la forme, au mental. Ainsi, l'ego ne dirige plus vos relations.


***
Tant que l'ego dirige votre vie, la plupart de vos pensées, de vos émotions et de vos gestes émanent du désir et de la peur. Alors, dans les relations, vous désirez ou craignez quelque chose de l'autre .

Ce que vous voulez de lui, ce peut être le plaisir ou le gain matériel, la reconnaissance, des louanges ou de l'attention, ou un renforcement de votre sentiment de soi par la comparaison et l'affirmation que vous êtes supérieur à lui, du point de vue de l'être, de l'avoir ou des connaissances. Ce que vous craignez, c'est le contraire: qu'il puisse, d'une façon ou d'une autre, diminuer votre sentiment de soi .

Lorsque vous focalisez votre attention sur le moment présent - au lieu d'en faire usage comme d'un simple moyen -, vous dépassez l'ego et l'impulsion inconsciente d'utiliser les gens pour vous mettre en valeur à leurs dépens. En accordant toute votre attention à votre interlocuteur, vous écartez de la relation le passé et le futur, sauf pour des questions pratiques. En étant pleinement présent à votre interlocuteur, vous renoncez à l'identité conceptuelle que vous lui avez fabriquée - votre interprétation de son identité et de son passé - et pouvez interagir sans les impulsions égoïques du désir et de la peur. La clé, c'est l'attention, qui est la quiétude éveillée.

Comme c'est merveilleux de dépasser le désir et la peur dans les relations! L'amour ne veut ni ne craint rien.


***
Si son passé était le vôtre, sa douleur la vôtre, son niveau de conscience le vôtre, vous penseriez et agiriez exactement comme lui. Avec cette prise de conscience viennent le pardon, la compassion, la paix.

L'ego n'aime pas entendre cela, car s'il ne peut plus être réactif et vertueux, il perd de sa force.


***
Lorsque vous recevez comme un noble invité quiconque entre dans l'espace du Présent, et que vous laissez cette personne être soi, elle commence à changer.

Pour connaître un autre humain dans son essence, vous n'avez pas vraiment besoin de connaissance sur lui - son passé, son histoire. Nous confondons la connaissance superficielle avec une connaissance profonde, qui n'est pas conceptuelle. Ce sont là deux modalités complètement différentes. L'une se préoccupe de la forme, l'autre de ce qui n'en a pas. L'une procède de la pensée, l'autre du calme.

La connaissance superficielle est utile à des fins pratiques. Sur ce plan, nous ne pouvons nous en passer. Mais lorsque c'est le mode prédominant de la relation, elle devient fort contraignante et même destructrice. Les pensées et concepts engendrent une barrière artificielle, une séparation entre les humains. Alors, vos interactions ne sont pas enracinées dans l'Être, mais basées sur le mental. Sans les barrières conceptuelles, l'amour est naturellement présent dans toutes les interactions humaines.


***
La plupart des interactions humaines se limitent à l'échange verbal - le domaine de la pensée. Il est essentiel d'apporter du calme, surtout dans vos relations intimes.

Aucune relation ne peut s'épanouir sans le sentiment d'ampleur qui accompagne le calme. Méditez, ou passez du temps ensemble en silence dans la nature. En vous promenant, ou assis dans la voiture ou à la maison, coulez-vous dans votre calme commun. Ce dernier ne peut et ne doit pas être créé. Il suffit d'être réceptif au calme déjà présent, mais généralement couvert par le bruit mental.

Sans ce calme spacieux, la relation sera dominée par le mental et aisément envahie par les problèmes et les conflits. Le calme, lui, peut tout contenir.


***
L'écoute véritable est un autre moyen d'apporter le calme dans la relation. Lorsque vous écoutez vraiment, la dimension du calme émerge, devenant un aspect essentiel de la relation. Mais l'écoute véritable est un talent rare. Habituellement, une personne accorde une grande part de son attention à sa pensée. Au mieux, elle peut évaluer vos paroles ou préparer son prochain propos. Ou elle n'écoute peut-être pas du tout, perdue dans ses propres pensées.

L'écoute véritable dépasse largement la perception auditive. C'est l'attention éveillée, un espace de présence dans lequel les paroles sont reçues. Celles-ci deviennent alors secondaires, pouvant ou non avoir un sens. Ce qui compte, bien plus que ce que vous écoutez, c'est l'écoute même; l'espace de présence consciente se manifeste dans votre écoute. Cet espace est un champ de conscience homogène dans lequel vous rencontrez l'autre sans les barrières créées par la pensée conceptuelle. Ainsi, cette personne n'est plus "autre". Dans cet espace, vous êtes tous deux reliés en une seule conscience.


***
Vivez-vous des drames fréquents et répétitifs dans vos relations intimes? Des désagréments relativement insignifiants déclenchent-ils souvent des discussions violentes et une douleur émotionnelle?

Cela repose sur les schémas égoïques de base, soit le besoin d'avoir raison et, bien sûr, de donner tort à l'autre. En somme, sur l'identification à des positions mentales. Il y a aussi le besoin de l'ego d'être en conflit périodique avec une chose ou une personne afin de renforcer son sentiment de séparation entre "moi" et "l'autre", condition essentielle à sa survie.

S'y ajoute l'accumulation de la douleur émotionnelle antérieure que vous portez, comme tout être humain, celle de votre passé personnel et de la douleur collective de l'humanité, fort ancienne. Ce "corps de souffrance" est un champ d'énergie intérieur qui s'empare sporadiquement de vous, par besoin de ressentir une plus grande douleur émotionnelle, pour s'en nourrir et se reconstituer. Il tente de contrôler votre pensée et de la rendre profondément négative. En réalité, il adore vos pensées négatives. Comme il résonne à leur fréquence, il peut s'en nourrir aussi. Il provoque également des réactions émotionnelles négatives chez vos proches, surtout votre partenaire, pour se repaître du drame et de la douleur émotionnelle qui s'ensuivent.

Comment vous libérer de cette inconsciente et profonde identification à la douleur qui engendre tant de malheur dans votre vie ?

Prenez-en conscience. Voyez que ce n'est pas votre nature et reconnaissez-la pour ce qu'elle est: une douleur passée. Observez-la chez votre partenaire ou chez vous-même. Lorsqu'elle est rompue, lorsque vous pouvez l'observer en vous, vous ne l'alimentez plus et elle perd graduellement sa charge énergétique.


***
L'interaction humaine peut être un enfer. Ou une grande pratique spirituelle.

Si en considérant un autre humain, vous ressentez beaucoup d'amour à son égard, ou si, en contemplant la beauté de la nature, quelque chose en vous réagit profondément, fermez un instant les yeux et ressentez en vous l'essence de cet amour ou de cette beauté, essence inséparable de qui vous êtes, de votre nature véritable. La forme extérieure est un reflet temporaire de votre nature intérieure, de votre essence. C'est pourquoi l'amour et la beauté ne vous quitteront jamais, contrairement à toutes les formes extérieures.

Quelle est votre relation au monde des objets, aux innombrables choses qui vous entourent et que vous manipulez quotidiennement? Ce fauteuil, ce stylo, cette voiture, cette tasse? Sont-ils pour vous de simples moyens, ou vous arrive-t-il parfois de reconnaître leur existence, leur être, ne serait -ce que brièvement, en les remarquant et en leur accordant votre attention?

Lorsque vous vous attachez aux objets, que vous les utilisez pour rehausser votre valeur à vos propres yeux et à ceux des autres, les préoccupations matérielles peuvent facilement s'emparer de votre vie. En vous identifiant aux choses, vous ne les appréciez pas pour ce qu'elles sont, car vous vous cherchez en elles.

Si vous appréciez un objet pour ce qu'il est, si vous reconnaissez son être sans projection mentale, vous ne pouvez qu'être reconnaissant de son existence. Vous pouvez également sentir qu'il n'est pas vraiment inanimé, que ce n'est qu'apparence des sens. En effet, les physiciens confirmeront que, sur un plan moléculaire, tout objet constitue un champ d'énergie en pulsation.

Grâce à votre appréciation désintéressée du domaine des objets, le monde qui vous entoure prendra vie de bien des façons dont votre mental n'a pas la moindre idée.


***
Lorsque vous rencontrez quelqu'un, ne serait-ce que brièvement, reconnaissez-vous son être en lui accordant toute votre attention ou bien le réduisez-vous à un simple moyen, à une fonction ou un rôle?

Quelle est la qualité de votre relation avec la caissière du supermarché, le préposé au stationnement, le réparateur, le "client"?

Un moment d'attention suffit. Lorsque vous regardez ou écoutez cette personne, un calme éveillé se produit - de deux ou trois secondes, peut-être d'une durée plus longue. Cela suffit pour qu'émerge quelque chose de plus réel que les rôles habituels auxquels nous nous identifions. Tous les rôles font partie de la conscience conditionnée qu'est le mental humain. Ce qui se révèle par le geste attentif, c'est l'inconditionné - votre nature essentielle, derrière votre nom et votre forme. Vous n'êtes plus en train de jouer un scénario; vous devenez réel. Lorsque cette dimension monte du fond de vous, elle l'attire aussi chez l'autre.

En définitive, il n'y a bien entendu personne d'autre; c'est toujours vous-même que vous rencontrez. (source)

Eckhart Tolle

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Mer 25 Fév - 15:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5404
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité   Mer 20 Fév - 18:11

Planète Terre

« Un paradis promis dans le futur ne contient pas même l’ombre de la Vérité »

Krisnamurti

_________________

Dans le champ unifié de notre planète Terre, l’esprit de vie est Un.

En tant qu’être vivant nous sommes tous baignés dans le même champ d’information qui organise la vie sur Terre. A la manière du corps humain dont certaines cellules deviennent des neurones pour composer un cerveau, d’autres créent un cœur, d’autres les poumons, d’autres les os ou encore les muscles, de la même façon donc, chaque être vivant dans l’écosystème de notre Terre-Mère répond à une fonction qui vise à la survie, à l’adaptabilité et au bien être de l’ensemble plongé dans le cosmos environnant.

Comme les neurones d’un même cerveau, chaque individu humain participe de la trame sensible et cognitive de notre monde. Chacune des pensées qui nous traversent, animées par nos émotions et qui se transforment en acte engendre ou détruit une synapse dans le tissus nerveux de notre espèce. Cet enchainement créatif (pensée, émotion, acte)  est la cause à la fois de la création de nouvelles connections, promesse de nouveaux potentiels, ou de la lyse des ponts interhumains qui aboutit à la régression du système social vivant. Notre connaissance, notre maitrise et notre responsabilité individuelle prend ici toute son sens dans l’épanouissement collectif. En tant qu’être humain, la pensée réflexive et créative fait partie des attributs de notre espèce. Notre fonction au sein du corps de notre écosystème planétaire a à voir avec cette particularité qui nous caractérise. La pensée de part sa ténuité et sa fulgurance est un de nos liens directs possibles avec l’intelligence créatrice à l’œuvre derrière le voile de densité de la matière. En fonction de notre réceptivité, nous y sommes ou non des relais plus ou moins conscients de l’expression de sa grâce. En tant que relais et partenaires de la co-création dans le système biologique Terre, notre succès, notre joie et le bonheur de ce qui nous entoure réside dans l’écoute attentive des demandes faites par la vie et du plaisir non dissimulé qu’il y a à y répondre. Le seul problème est que pour pouvoir entendre, il faut être réceptif.

Or la pathologie égotique d’une fausse croyance en la séparation d’avec le tout génère une névrose paranoïaque autodestructrice. Cette croyance obstrue notre réceptivité aussi surement qu’un volet fermé arrête la lumière. C’est d’elle et uniquement d’elle que procède toutes les guerres, toutes les compétitions et toutes les violences. En effet, dans un organisme sain et communicant, les cellules du foie n’envient ni ne font la guerre aux cellules de la peau ! L’idée même d’un isolement individuel, d’un salut individuel, d’un bonheur individuel suffit à occulter le lien de vie et à égarer l’humanité. La détresse qui s’en suit rend vulnérable à toutes sortes de fausses promesses comme celles d’une divinité en dehors du monde qui dicte des lois, soumet pas la peur et la menace, désigne des peuples élus, propose des sauveurs ou des paradis artificiels dans un ailleurs improbable ou promeut la souffrance comme moyen de rédemption. Le but de la manœuvre est de masquer au plus grand nombre le potentiel immédiat d’illumination et d’éveil accessible directement par une connexion énergétique avec la matrice originelle : notre Terre-Mère. Ainsi l’humanité en est venue à croire que le monde autour de lui était un danger mortel contre lequel elle devait se prémunir et se battre à coup d’antibiotiques, de pesticides et d’armes en tout genre. Cette idée schizophrénique coupe le lien vital d’avec la seule vraie source d’amour inconditionnel, la sagesse organisatrice de notre matrice commune : la Terre-Mère. Elle voue l’humanité à une autodestruction programmée. Elle a été mise en place dans un bain de sang par l’élimination physique de la gnose shamanique (l’expérience directe par la vision augmentée) et de tous ses adeptes des temps anciens avec un point final culminant en pays Cathare. Elle est entretenue savamment par une bande de psychopathes impuissants en mal de domination qui ont façonnés  toutes les  pouvoirs pyramidaux artificiels religieux, politiques, financiers et sociaux. Ils craignent et méprisent la nature, ses attributs et relèguent les règnes minéral, végétal et animal à des objets, sources potentielles de profits.

Cette idée de séparation doit être consciemment et quotidiennement éradiquée par tous ceux qui souhaitent la paix et l’harmonie. Un son n’est harmonieux qu’en relation avec ceux qui l’entourent. Seul et sans écho, il n’est qu’un bruit inutile. Seul l’équilibre harmonieux et sa résonnance sont viables et durables car tout ce qui existe sur Terre procède de ce principe. Tout ce qui est et tout ce qui se produit naturellement ici bas, vise à maintenir l’homéostasie c’est-à-dire l’équilibre du milieu intérieur qu’incarne notre planète Terre dans son environnement cosmique. L’attraction terrestre y maintient une atmosphère auto générée qui joue le rôle membrane protectrice pour  la vie et délimite l’écosystème. Seul l’amour inconditionnel est la vraie signature de l’intelligence divine, tout le reste n’est que mensonge et manipulation. Cet amour, comme son nom l’indique n’est pas soumis à l’obéissance à des dogmes figés et à des comportements répétitifs et stéréotypés. C’est ici et maintenant, dans notre corps en harmonie qu’il nous importe d’épanouir ce pour quoi nous sommes : la magnificence de la vie. (source)

Erik Gruchet

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 30 Avr - 14:20, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5404
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité   Mer 20 Fév - 18:17


Une autre perspective 

Lors de notre précédente interview — Ado FM du 17 décembre 2012, un des deux seules radios à nous avoir invités — j'ai abordé une délicate question, s'il en est, à savoir celle des extra-terrestres. Pour éviter tout malentendu à ce sujet, je vais préciser mon point de vue, en insistant sur le fait qu'il ne s'agit que d'une pure spéculation de ma part.


Tout d'abord, je pense rationnellement que la vie doit exister ailleurs dans cet univers, aussi vaste et vieux que nous le connaissons : il me semble que penser le contraire sans contre-argument ne serait pas correct.
 
Pourquoi ? La raison en est simple.
 
Il existe des centaines de millions de systèmes solaires dans notre galaxie, et une à deux centaines de millions de galaxies dans l'Univers. Les astronomes estiment, mais les chiffres varient — et pour cause, ce sont des estimations — qu'il y aurait plusieurs centaines de millions de planètes viables, c'est-à-dire réunissant des conditions analogues à celles permettant la vie sur Terre.
 
Sans même avoir visité et fouillé l'Univers de toutes parts, affirmer que la vie n'aurait jailli que sur notre belle planète bleue — ou en ricaner et traiter la question avec mépris — ne reste qu'une affirmation sans fondements, un peu comme si vous disiez qu'il n'existe pas d'araignées dans la forêt Amazonienne sans même vous y être rendu.
 
C'est donc avec prudence que je reste ouvert à cette possibilité, attentif à la théorie de la panspermie — les molécules essentielles à la vie aurait été apportées sur Terre par des météorites — car il me semble, en observant la Nature, que la vie paraît se manifester lorsque les conditions favorables sont réunies. Et parfois de manière étonnante, dans des conditions extrêmes, comme au fond des océans aux abords de “soufrières”, ou encore, comme cela a été récemment découvert, dans les grandes profondeurs d'un lac, utilisant comme élément de base ce qui habituellement est un poison à la surface de notre planète : l'arsenic.
 
N'ayant donc pas de preuve univoque confirmant l'existence d'une forme de vie ailleurs dans l'Univers, je m'abstiens de croire en quoi que ce soit. Je suppose néanmoins qu'elle est très probable.
 
Ceci dit, une des choses qui m'interroge le plus dans les questions soulevées par “La Révélation des Pyramides”, est la transmission des connaissances des bâtisseurs ; notamment et a minima l'art de jouer avec les proportions en véhiculant des constantes mathématiques telles que Pi, Phi et… le mètre !
 
Depuis la grande pyramide de Gizeh jusqu'aux constructions templières, bien que pas encore démontrée, la transmission est visible, mais il est peu probable qu'elle puisse être redécouverte sans avoir au moins un rudiment de science.
 
Dès lors, m'exprimant avec mes mots, il me semble que rudiment de science implique développement de civilisation, or la nôtre aurait — en comptant large à partir du moment où l'être humain se sédentarise — démarré aux alentours de -8 000 avant notre ère, c'est à dire il y a dix mille ans.
 
Partant de l'hypothèse d'une civilisation “disparue” lors d'un bouleversement planétaire de nature cataclysmique suffisamment important pour la réduire à néant, situé aux environs de -10 000, on observe alors un “vide” incompréhensible d'à peu près 2 000 ans, durant lequel il ne se serait pas passé grand chose, car notre Histoire fait état de peuples nomades qui se sédentariseront plus tard.
 
Si comme l'affirment différents chercheurs, la science des bätisseurs s'aperçoit dans des constructions très postérieures, dont nous sommes assurés historiquement de leur datation, comment pourrait-on dès lors expliquer qu'un ensemble de connaissances ait pu être transmis sans avoir été mis en pratique durant deux mille ans ?
 
C'est la raison pour laquelle certains évoquent des étrangers venus de l'espace, qui auraient construit ces structures énigmatiques autour de la planète, puis seraient repartis : ceci est la théorie des “anciens astronautes” défendue par Von Daniken et ses suiveurs, et qui a récemment donné lieu à la série de documentaires “Ancient Aliens”.
 
Cependant, pour affirmer cela, il faut des preuves, qui n'ont pas été apportées, à ma connaissance.
 
Pour tenter de répondre à la difficile question de ce “vide”, projetons-nous ensemble dans un futur hypothétique, mais probable.
 
Le milieu du 19e siècle connaît le début de l'ère industrielle avec l'avènement des machines à vapeur, et cent cinquante ans ans plus tard, nous manipulons les nano technologies. Nos progrès – très considérables - se sont accrus de manière exponentielle. Donc, à moins de sombrer à nouveau dans une période obscure ou de réduire la vie à néant à coup de bombes atomiques ou autres procédés destructeurs, l'Humanité pourrait prendre conscience que faire la guerre pour apporter la paix (?!) n'est pas la meilleure option en terme d'évolution, et décider d'unir – enfin - les efforts de toutes les nations, pour résoudre le problème de la navigation interplanétaire, et ainsi placer à notre portée les planètes viables repérées par les astronomes.
 
Imaginons encore, nos progrès se poursuivant à ce rythme, que nous nous apercevions du danger d'une menace cataclysmique, capable d’éradiquer brutalement l'activité humaine. Nos connaissances plus étendues de l'astronomie nous donnent alors à percevoir ce que nous n'avions jamais envisagé de manière sérieuse auparavant : de vastes cycles temporels, provoquant à des périodes relativement prévisibles des bouleversements capables de mettre en péril l'Humanité entière.
 
Nos dirigeants, unifiés dans le désir de sauvegarder notre espèce, décident alors - admettons que cela soit possible - d'organiser d'une part l'évacuation de la majorité des gens, non pas selon un triage économique, corporatiste ou eugéniste, tel que cela nous est montré dans le film 2012, mais en masse, et, d'autre part, de laisser un message à destination des survivants.
 
Une question fondamentale se pose alors : comment avertir les populations futures - car il restera nécessairement des survivants - que cette menace inéluctable et cyclique se reproduira dans un temps prévisible et prévu ? En quelle langue laisser ce message ? En anglais ? En chinois ? En espagnol ? En arabe ? Comment peut-on être certains que ces idiomes seront toujours en cours ?
 
Quand nous avons décidé d'envoyer dans l'espace une sonde porteuse d'un message à destination d'éventuelles civilisations “intelligentes”, et bien que des milliers de langues et dialectes soient répandus sur la planète, les chiffres et les nombres furent choisis, car ils sont la base et le socle commun à tout ce qui réfléchit scientifiquement. C’est donc ainsi que le message connu sous le nom de “Plaque Pioneer” fut conçu.
 
Dès lors, les mathématiques, et leur partie sensible - la géométrie - sont retenues comme langage pour rédiger un message, un avertissement à destination des futures populations de la Terre.
 
Nouvelle question : où placer ce message ? L'enterrer dans le sol au risque qu'il ne soit jamais retrouvé ? Trop risqué. Le graver à la surface d'une paroi de granite, au risque de la voir un jour ensevelie sous terre, sous l’eau, recouverte par la végétation, ou encore qu'un glissement de terrain, un tremblement de terre ou une éruption volcanique puisse la détruire ? Non, trop aléatoire. Qu'est-ce qui pourrait attirer l'attention d'une civilisation future en étant visible de tous, et capable de résister à toutes sortes de menaces telles que des séismes et raz de marées ? Quelque chose capable, par un procédé simple mais durable, de faire état de données, transformables en chiffres et par là même de permettre à ceux qui le découvriraient des millénaires plus tard, de comprendre de quoi il s'agit ?
 
Le problème est de taille, mais les cerveaux de toutes nations, unis par la volonté de ne pas abandonner leurs futurs descendants à un sort irrémédiable, triomphent de ce défi en apportant une réponse unique : réaliser un réseau planétaire s’adressant à l'intuition et à la raison…
Conception et réalisation quasi parfaites, désignant un monument unique, central, permanent, quasi indestructible, intégrant des paramètres et des constantes universels, le tout étant un extraordinaire résumé des connaissances, chef d'œuvre de notre Humanité quittant la Terre pour voguer vers de nouveaux horizons plus paisibles.
 
L'événement prévu se produit, et balaie toutes nos constructions, excepté ces structures, prévues pour résister au cataclysme et au temps, livrant le tout à la Nature qui reprend alors son droit. Imaginons le nucléaire, souvenir d'un temps révolu, abandonné depuis longtemps… car dans le cas contraire, inutile d'envisager un environnement viable avant au moins une vingtaine de milliers d'années.
 
Quelques courageux Terriens restent sur place, afin de participer à la résurrection de la civilisation, y voyant là une formidable occasion de tenter une rare expérience ; d'autres, ayant raté leur vol interplanétaire, se joignent à eux, et tout ce petit monde se voit brutalement retourner à l'âge de pierre.
 
Plus d'électricité, plus de moyens de communication, plus d'industries, plus de transports… des humains seulement préoccupés par leur survie, qui peu à peu tentent de contenir ce chaos social où règne à nouveau la loi du plus fort, et s'organisent au fil du temps, afin de croître et se multiplier pour régénérer l'espèce.
 
Les générations se succèdent.
 
Le souvenir du cataclysme reste fortement présent dans les esprits des Anciens, qui les transmettent aux générations suivantes, illustrant leurs propos en exhibant quelques objets technologiques précieusement conservés comme des reliques de l'Ancien Temps - celui où les Hommes traversaient le ciel à bord de machines volantes, pouvaient se parler instantanément d'un bout à l'autre de la planète, envoyer des fusées dans l'espace, et autres prouesses extraordinaires qui font pétiller les yeux de leurs auditeurs. Mais il en est aussi de plus sombres et effrayants, tels que le pouvoir de raser des villes entières en un éclair, de traiter son semblable comme de la chair à canon ou de la main d'œuvre gratuite, ou l'extermination de peuples entiers…
 
Voyant les métaux dont ces rares objets sont faits se corrompre avec le temps, certains les reproduisent dans la pierre, les dissimulent, ou les peignent dans les grottes, refuges jadis salvateurs de leurs aînés au moment où la Terre fut la proie du cataclysme.
 
Les siècles passent, les récits deviennent légendes et mythes, enjolivés ou abâtardis par des gens qui se les approprient et les déforment, et peu à peu le souvenir se fait plus flou… jusqu'au jour où d'étranges machines font leur apparition dans le ciel, et atterrissent sur la Terre.
 
Des émissaires célestes en descendent et s'établissent à divers endroits du globe : ils apportent, grâce à leur “science divine” et leur “magie”, le nécessaire vital : céréales, animaux domestiques, techniques… Ils répandent la “bonne parole”, enseignent des préceptes philosophiques et moraux, les arts, l'écriture, les sciences… Ils accélèrent le processus d'évolution : en réalité, ces Humains de “l'ancienne Humanité” mettent en place la deuxième phase de leur plan de sauvetage.
 
À des individus triés sur le volet et choisis en fonction de leur sagesse, leurs aptitudes intellectuelles ou leur sensibilité, ils enseignent une partie de leur science. Ils communiquent leur plan à travers des récits, créent de nouveaux mythes, accompagnent le mouvement, puis repartent… en promettant de revenir un jour.
 
Science fiction que tout ceci, penserez-vous, et vous aurez raison, car il ne s'agit que d'une spéculation de ma part, narrant un hypothétique futur. Hypothétique, certes, mais cela le rend-il pour autant, d'un point de vue strictement scientifique, si improbable que cela ?
 
Revenons maintenant dans le présent, et osons faire face à ce mystère, qui plane sur notre passé lointain et sur l'origine de notre civilisation, car de nombreux faits ne cadrent pas. C'est ce que nous allons continuer à vous montrer.
 
L'on m'a demandé, lors de l'interview qui m'a poussé à rédiger cet article, ce que ce film avait changé dans ma vie.
 
Beaucoup de choses, vous vous en doutez.
 
Sur bien des plans, cela a été une expérience formidable, riche de rencontres, de découvertes, de réflexions, mais aussi d'une immense déception, et de douleurs. À ce titre, pour vous faire patienter jusqu'à fin 2013, date prévue de livraison de notre prochain opus, j'ai pour idée de vous raconter la genèse de La Révélation des Pyramides, car cette histoire rocambolesque vaut le détour à plus d'un titre.
 
Cependant, il est une chose qui a été modifiée à jamais, la plus importante d'entres toutes : mon regard. Et peut-être le vôtre maintenant, après avoir vu ce film.
 
Il n'est pas question de croire sur parole ce que qui vous a été dit, mais de vous questionner, de questionner les faits, et de les comparer avec ce que l'on vous a enseigné, dès votre plus jeune âge, au sujet de l'Égypte Ancienne et d'autres mystères de notre passé.
 
Vous disposez maintenant de suffisamment de matière pour vérifier à votre tour.
 
Nous avons répondu à beaucoup de questions sur notre page Facebook, et les interviews vous apporteront du complément. À défaut d'autres média, le débat autour de ce film a lieu sur l'Internet et dans l'émission de Bob, que je remercie au passage. Planète+ vous a prévenu que son contenu était douteux, puis a aussitôt fait suivre “La Révélation des Pyramides” d'un autre documentaire — affirmant une hypothèse absurde et non démontrée — en annonçant ironiquement que la grande pyramide n'avait pas été construite par des extra-terrestres. Si cela n'est pas du parti-pris…
 
Je vous laisse seul juge : c'est le prix à payer pour ne pas croire, mais être convaincu par la logique du raisonnement, et l'enchainement des faits.
 
Nous allons nous remettre au travail dès janvier, et de ce fait être beaucoup moins disponibles que jusqu'à présent, car ces trois dernières semaines l'ont été à plein temps. Mais avant de vous quitter, je vais reprendre ce futur hypothétique, là où je l'ai laissé, et poursuivre mes spéculations imaginaires.
 
Une dizaine de milliers d'années se sont écoulées sur la Terre. Cette nouvelle civilisation Humaine est maintenant planétaire.
Elle s'est développée grâce à l'énergie solaire, car les ressources en énergie fossile sont très restreintes.
 
Elle observe l'Univers à l'aide de télescopes et se demande si elle est seule tout en n'y croyant pas. Elle rêve de poser le pied sur la lune.
Elle vient juste de maîtriser l'atome.
 
C'est alors que peu à peu dans le ciel, d'étranges choses se passent.
 
On rapporte des observations multiples d'objets volants, d'atterrissages… des articles de journaux montrent des photos, des témoins racontent, mais les gouvernements, trop occupés à guerroyer entre eux, étouffent l'affaire et maintiennent le secret absolu, par peur d'avouer leur infériorité technologique, et l'impossibilité de contrôler ces objets volants qui survolent même les bases militaires secrètes.
 
Notre monde étant hiérarchisé par la force, le plus puissant technologiquement le contrôle. Nous ne sommes pas de taille.
 
Alors le phénomène est nié, tourné en ridicule. On parle de petits hommes verts, de Martiens, de Vénusiens et de toutes sortes de créatures gélatineuses, à bord d'assiettes volantes, et dont le seul souhait est notre extermination.
 
Mais en réalité, là-haut, dans ces assiettes volantes, se trouvent des ingénieurs, des scientifiques et des chercheurs.
Pas des petits hommes verts, ni encore moins des petits gris…
 
Non, il s'agit seulement de nos descendants, qui reviennent, comme nous l'avions planifié des millénaires plus tôt, pour enclencher la troisième phase du plan.
 
Je vous laisse méditer cette fiction, qui en tant que telle, n'est bien évidemment qu'une pure spéculation.

Patrice Pooyard

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Mer 25 Fév - 15:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5404
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité   Mer 20 Fév - 18:28


L’illumination, c’est de s’élever au delà de la pensée


La pensée n’est-elle pas indispensable pour survivre en ce monde ?

Votre mental est un outil, un instrument qui est là pour servir à l’accomplissement d’une tâche précise. Une fois cette tâche effectuée, vous déposez votre outil. Je dirais ceci : telles que sont les choses, environ quatre-vingt à quatre-vingt-dix pour cent de la pensée chez l’humain est non seulement répétitive et inutile, mais aussi en grande partie nuisible en raison de sa nature souvent négative et dysfonctionnelle. Il vous suffit d’observer votre mental pour constater à quel point cela est vrai. La pensée involontaire et compulsive occasionne une sérieuse perte d’énergie vitale. Elle est en fait une accoutumance. Et qu’est-ce qui caractérise une habitude ? Tout simplement le fait que vous sentiez ne plus avoir la liberté d’arrêter. Elle semble plus forte que vous. Elle vous procure également une fausse sensation de plaisir qui se transforme invariablement en souffrance.

Pourquoi serions-nous des drogués de la pensée ?

Parce que vous êtes identifiés à elle et que cela veut dire que vous tirez votre sens du moi à partir du contenu et de l’activité du mental. Parce que vous croyez que si vous vous arrêtez de penser, vous cesserez d’être. Quand vous grandissez, vous vous faites une image mentale de qui vous êtes en fonction de votre conditionnement familial et culturel. On pourrait appeler ce « moi fantôme », l’ego. Il se résume à l’activité mentale et ne peut se perpétuer que par l’incessante pensée. Le terme « ego » signifie diverses choses pour différentes gens, mais quand je l’utilise ici, il désigne le faux moi créé par l’identification inconsciente au mental.

Aux yeux de l’ego, le moment présent n’existe quasiment pas, car seuls le passé et le futur lui importent. Ce renversement total de la vérité reflète bien à quel point le mental est dénaturé quand il fonctionne sur le mode « ego ». Sa préoccupation est de toujours maintenir le passé en vie, car sans lui qui seriez-vous ? Il se projette constamment dans le futur pour assurer sa survie et pour y trouver une forme quelconque de relâchement et de satisfaction. Il se dit : « Un jour, quand ceci ou cela se produira, je serai bien, heureux, en paix. » Même quand l’ego semble se préoccuper du présent, ce n’est pas le présent qu’il voit. Il le perçoit de façon totalement déformée, car il le regarde à travers les yeux du passé. Ou bien il le réduit à un moyen pour arriver à une fin, une fin qui n’existe jamais que dans le futur projeté par lui. Observez votre mental et vous verrez qu’il fonctionne comme ça.

Le secret de la libération réside dans l’instant présent. Mais vous ne pourrez pas vous y retrouver tant et aussi longtemps que vous serez votre mental.

Je ne veux pas perdre ma capacité d’analyse et de discernement. Je ne suis pas contre le fait d’apprendre à penser plus clairement, de façon plus pénétrante, mais je ne veux pas perdre ma tête. Le don de la pensée est la chose la plus précieuse que nous ayons. Sans elle, nous ne serions qu’une autre espèce animale.

La prédominance de la pensée n’est rien d’autre qu’une étape dans l’évolution de la conscience. Il nous faut passer à l’étape suivante de toute urgence. Sinon, le mental nous anéantira, car il est devenu un véritable monstre. Je reparlerai de ceci plus en détail un peu plus loin. Pensée et conscience ne sont pas synonymes. La pensée n’est qu’un petit aspect de la conscience et elle ne peut exister sans elle. Par contre, la conscience n’a pas besoin de la pensée.

Atteindre l’illumination signifie s’élever au-delà de la pensée, ne pas retomber à un niveau situé en dessous de la pensée, soit celui du règne végétal ou animal. Quand vous avez atteint ce degré d’éveil, vous continuez à vous servir de votre pensée au besoin. La seule différence, c’est que vous le faites de façon beaucoup plus efficace et pénétrante qu’avant. Vous vous servez de votre mental principalement pour des questions d’ordre pratique. Vous n’êtes plus sous l’emprise du dialogue intérieur involontaire, et une paix profonde s’est installée. Lorsque vous employez le mental, en particulier quand vous devez trouver une solution créative à quelque chose, vous oscillez toutes les quelques minutes entre la pensée et le calme, entre le vide mental et le mental. Le vide mental, c’est la conscience sans la pensée. C’est uniquement de cette façon qu’il est possible de penser de manière créative parce que c’est seulement ainsi que la pensée acquiert vraiment un pouvoir. Lorsqu’elle n’est plus reliée au très grand royaume de la conscience, la pensée seule devient stérile, insensée, destructrice.

Essentiellement, le mental est une machine à survie. Attaque et défense face à ses « congénères », collecte, entreposage et analyse de l’information, voilà ce à quoi le mental excelle, mais il n’est pas du tout créatif. Tous les véritables artistes, qu’ils le sachent ou pas, créent à partir d’un état de vide mental, d’une immobilité intérieure. Puis, c’est le mental qui donne forme à l’impulsion ou à l’intuition créative. Même les plus grands savants ont rapporté que leurs percées créatives s’étaient produites dans des moments de quiétude mentale. Une enquête effectuée à l’échelle nationale auprès des plus éminents mathématiciens américains, Einstein y compris, a donné des résultats surprenants. Questionnés au sujet de leurs méthodes de travail, ils ont répondu que la pensée ne « jouait qu’un rôle secondaire à l’étape brève et déterminante de l’acte créatif lui-même ». Je dirais donc que la simple raison pour laquelle la majorité des scientifiques ne sont pas des gens créatifs, c’est qu’ils ne savent pas s’arrêter de penser et non pas qu’ils ne savent pas comment penser !

Ce n’est pas la pensée, le mental, qui est à l’origine du miracle de la vie sur terre ou de votre corps. Et ce n’est pas cela non plus qui les sustente. De toute évidence, il y a à l’oeuvre une intelligence qui est bien plus grande que le mental. Comment une seule cellule humaine mesurant 1/2500 de centimètre de diamètre peut-elle contenir dans son ADN des informations qui rempliraient un millier de livres de six cents pages chacun ? Plus nous en apprenons au sujet du fonctionnement du corps, plus nous réalisons le caractère grandiose de l’intelligence qui est à l’oeuvre en lui et la petitesse de notre savoir. Lorsque le mental se remet en contact avec cette réalité, il devient le plus merveilleux des outils et sert alors une cause bien plus grande que lui.

Eckhart Tolle

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 30 Avr - 14:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5404
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: L’effet Maharishi   Mer 20 Fév - 18:29


L’effet Maharishi

Gegg Braden



Après avoir connu dans sa jeunesse deux expériences de mort imminente (NDE) et entamé une carrière d'ingénieur aérospatial, Gregg Braden est aujourd’hui devenu un conférencier célèbre grâce à la publication de ses livres L'Éveil au Point Zéro : l'Initiation collective, et Marcher entre les mondes. Il voyage depuis plus de 25 ans à travers le monde entier et anime régulièrement des stages initiatiques sur différents sites sacrés de notre planète.
 
Il a apporté la preuve scientifique du passage de la Terre à travers la ceinture de photons et du ralentissement progressif du rythme des rotations de la Terre. En même temps, il est parvenu à démontrer scientifiquement l'accélération de la fréquence de résonance de la Terre (Résonance Schumann). Il affirme que, lorsque cette fréquence atteindra 13 Hz, nous serons au ''Point Zéro'' du champ magnétique, ce qui se traduira par une inversion des polarités électromagnétiques. La Terre devrait alors s'immobiliser puis, au bout de deux ou trois jours, commencer à tourner dans l'autre sens !



Selon Gregg Braden, la fréquence du champ magnétique terrestre a déjà dépassé 12 Hz. Le temps va paraître de plus en plus rapide au fur et à mesure que nous approcherons du Point Zéro. En provoquant le renversement des pôles magnétiques, la traversée du Point Zéro précipitera probablement l'ensemble de l'humanité dans la quatrième dimension (qu’il considère comme un simple point de transit vers la cinquième). À ce stade, chaque chose que nous penserons ou désirerons se manifestera instantanément.



Le changement d'Âge au Point Zéro prédit par différents peuples depuis des milliers d'années serait en ce moment-même en train de se réaliser. Tout laisse supposer qu'après le franchissement de ce Point Zéro, le Soleil se lèvera à l'ouest et se couchera à l'est.



La plupart des technologies que nous connaissons cesseront bientôt d'être opérationnelles. Elles seront remplacées de nouvelles qui feront appel à l'énergie libre. La plupart de ces nouvelles technologies ont déjà imaginées par Tesla il y a plus d'un siècle. Elles ont été proposées à différentes reprises à certains de nos chefs d’État par des extraterrestres, mais les organisations mafieuses mises en place par le gouvernement mondial ont jusqu'à ce jour réussi à en paralyser le développement. Le Calendrier Maya avait prédit tous ces changements qui arrivent maintenant. Les Mayas avaient prévu que nous irions au-delà de nos technologies actuelles et que nous reviendrions aux cycles naturels basés sur l'Harmonie Universelle.



Gregg Braden insiste sur la nécessité de ne pas sombrer dans la peur. Même si les conditions de vie sont devenues précaires et très difficiles pour une majorité d’entre nous, il faut nous préparer joyeusement aux changements qui arrivent, puisqu’ils résultent de "l’effet Maharishi" et amènent un Nouvel Âge de Lumière, de Paix et de Fraternité.
Voici son extraordinaire témoignage.

_____________________


« Quasiment tous les anciens textes et toutes les traditions du monde s’accordent à dire que nous sommes tous liés entre nous et que nous sommes UN. Ils affirment que nous sommes unis les uns aux autres, mais que nous sommes aussi indissociables du monde, que nous faisons partie intégrante de la Terre et de ses changements.
 
Durant mes 25 années passées à voyager dans les différents pays du monde, et au fil des rencontres que j’ai eu l’occasion de faire avec des personnes issues de cultures et de traditions diverses, j’ai constaté que les gens veulent vraiment croire que nous sommes liés, mais ils ont besoin de savoir pourquoi et comment nous sommes liés.
 
À la fin du XXème siècle et maintenant, au début du XXIème siècle, la science a permis à ceux qui ont avant tout un besoin d’explications logiques de faire justement ce lien et de voir comment nous sommes connectés au monde et comment nous l’influençons, mais aussi comment, en honorant cette connexion à travers notre cœur, nous avons la possibilité de littéralement influencer les champs magnétiques de notre planète et par conséquent notre vie, notre santé et notre bien-être physique. Ces choses sont en effet liées au champ magnétique de la Terre.
 
L’événement qui a permis d’attirer notre attention sur ce phénomène, c’est ce qui s’est produit aux alentours du 11 septembre 2001. À cette époque, les États-Unis possédaient deux satellites appelés GOES, ce qui signifie Satellites Géostationnaires Opérationnels Environnementaux, le premier positionné dans l’hémisphère nord et l’autre dans l’hémisphère sud. Ces satellites avaient pour mission de mesurer le champ magnétique de la Terre et de renvoyer des relevés toutes les 30 minutes. Les résultats de ces relevés révélaient généralement des changements mineurs. Or, le 11 septembre 2001, les scientifiques ont observé que les courbes des relevés indiquaient que quelque chose de relativement anormal se produisait, par comparaison à ce qu’ils avaient l’habitude de voir. Ils se sont alors interrogés sur ce qui pouvait bien influencer à ce point le champ magnétique de toute la Terre, et pourquoi ils obtenaient ces pics anormaux sur leurs schémas satellitaires, du jamais vu auparavant. Ils ont comparé ces schémas avec ceux obtenus auparavant. Et tenez-vous bien : ils ont constaté que les pics des schémas étaient apparus au cours du mois de septembre 2001, et plus précisément, que le premier pic était apparu 15 minutes après l’explosion du premier avion dans la première tour du World Trade Center !
 
Cette découverte est vraiment primordiale pour le monde scientifique, parce que notre science est basée depuis trois siècles sur deux hypothèses erronées. La première de ces hypothèses est que les éléments de l’univers fonctionnent de manière indépendante, sans aucun lien entre eux. Autrement dit, un événement qui se produit dans un endroit donné ne peut pas avoir de répercussions ailleurs à moins d’une coïncidence. La deuxième hypothèse affirme elle que nos expériences intérieures telles que nos émotions, nos pensées et nos croyances ne peuvent pas avoir un impact sur le monde extérieur, mais seulement sur notre propre corps. Ces hypothèses soutenues à tort par les scientifiques pendant 300 ans expliquent pourquoi ces derniers ont été aussi surpris par les mesures obtenues sur les schémas satellitaires, à un moment justement où les émotions humaines sur la planète étaient focalisées sur la catastrophe. Tous ceci a entraîné une série d’études sérieuses dont voici la conclusion.
 
Il a été établi que les sentiments des humains et notamment le champ magnétique généré par le cœur de l’être humain quand il éprouve certaines émotions s’étend bien au-delà de notre corps, à tel point qu’ils sont détectables par des satellites qui se trouvent pourtant à des centaines de kilomètres au-dessus de la surface terrestre.
Il a aussi été démontré que lorsqu’un groupe de personnes décident de se mettre ensemble pour créer une émotion bien spécifique dans leur cœur, cette émotion est capable d’influencer littéralement le champ magnétique qui maintient la vie sur Terre. Ce champ magnétique a des effets aussi bien sur la réaction immunitaire des êtres humains que sur la météo, les tendances climatiques, les cycles de guerre et de paix, notre aptitude à résoudre des problèmes, nos propres capacités cognitives. Même si de prime abord, ces choses semblent n’avoir aucun lien entre elles, elles sont entièrement liées au champ magnétique terrestre.
 
Ce qui est remarquable, c’est que chaque être humain est relié à ce champ et bénéficie de cette relation sans en avoir forcément conscience, car il y a encore relativement peu de personnes qui perçoivent ce lien. Pourtant, la science a démontré que ce lien existe bel et bien.
Par conséquent, ce qui compte, c’est de rechercher des sentiments qui créent l’harmonie dans nos cœurs. L’harmonie est le véritable langage de communication entre le cœur et le cerveau. Certaines émotions qui viennent du cœur et qui sont générées par des sentiments de tolérance, de gratitude, de pardon, d’attention accordée aux autres ou de compassion ont toujours fait partie des recommandations faites par les traditions les plus authentiques et les plus anciennes. Or, les scientifiques reconnaissent désormais que ces traditions avaient raison de dire que ce que nous ressentons dans notre corps se reflète dans le champ magnétique pour le profit de tous.
 
La question qu’on se pose souvent est de savoir si nos émotions peuvent être mesurées. Ce que la science tend maintenant à prouver, c’est que les émotions affectent le champ de notre propre cœur. En effet, le cœur humain est considéré comme le plus puissant générateur électrique mais aussi magnétique du corps. C’est important, car on nous a toujours dit que le cerveau était le lieu où nos actes prennent naissance. Le cerveau possède un champ électrique et aussi un champ magnétique, mais ces champs sont relativement faibles en comparaison de ceux du cœur. Le champ électrique du cœur est environ 100 fois plus puissant que celui du cerveau, tandis que son champ magnétique est 5.000 fois plus important. 5.000 fois ! Vous vous rendez compte ? Et ce qu’il faut ajouter, c’est que le monde physique tel que nous le connaissons est entièrement déterminé par ces deux champs énergétiques : les champs électriques et les champs magnétiques, c’est-à-dire les champs électromagnétiques.
 
Nos livres de physique disent que si nous modifions le champ magnétique ou le champ électrique d’un atome, nous changeons littéralement l’atome en question, c’est-à-dire la matière dont nos corps sont faits. Or, il apparaît que le cœur est conçu aussi bien pour agir sur les champs électriques et magnétiques de notre corps que sur ceux du monde qui nous entoure. Et ce sont les émotions créées dans le cerveau et dans le cœur qui sont responsables des modifications qui interviennent dans les champs électriques et magnétiques.
 
On me demande souvent en quoi ces découvertes sont liées à ce que nous appelons la loi d’attraction. Pour faire court, elles peuvent nous fournir un aperçu de cette relation. Mais quand on cherche plus loin aussi bien dans les découvertes que dans les enseignements du passé, on apprend qu’il s’agit en réalité moins d’une attraction que d’un reflet. Je m’explique : dans le monde qui nous entoure - et la science nous le confirme - il y a un CHAMP énergétique qui est en réalité un CHANT et qui est à la base de toutes les réalités physiques. Et à ce propos, Lynne McTaggart a écrit ce superbe livre intitulé Le Chant de la Cohérence universelle qui aborde l’essence quantique. Certaines personnes le nomment "l’Esprit de la Nature", certains scientifiques l’appellent "l’Esprit de Dieu", d’autres "la Matrice" ou encore "la Matrice divine". En 1944, le fondateur de la théorie des quanta, Max Planck, identifia ce champ qu’il appela "la Matrice", et c’est de là que vient ce mot.
 
Ce que nous commençons à comprendre, c’est que lorsque nous créons des sentiments par rapport à ce que nous choisissons d’expérimenter dans nos vies, comme par exemple lorsque nous choisissons de façon consciente d’avoir une relation parfaite ou l’abondance dans notre vie ou d’obtenir notre propre guérison ou celle des personnes qui nous sont chères, lorsque nous créons ces sentiments, ces derniers modèlent les champs électrique et magnétique de notre cœur et modifient littéralement les éléments de cette essence quantique, de cette "soupe quantique" si vous voulez, permettant ainsi au schéma que nous avons créé dans notre cœur de se manifester dans le monde physique. Il s’agit donc moins d’attraction d’un point de vue scientifique que d’une création consciente en nous d’un fondement que la structure de l’univers – ce que les Maîtres spirituels appellent "l’Intelligence cosmique" - vient ensuite modeler pour refléter dans le monde physique les sentiments que nous avions faits nôtres.
 
En d’autres termes, nous devons être dans notre propre vie cela même que nous voulons voir se manifester dans le monde. Et la science nous fournit désormais de bonnes raisons de comprendre pourquoi il en est ainsi.
 
Vous me demandez combien d’individus sont nécessaires pour créer un certain type d’émotion dans leur cœur au point d’avoir des répercussions sur le monde ? On est en train de changer de paradigme à ce sujet : dans les années 1970 et 1980, lors des premières études faites sur "l’effet Maharishi" et sur la méditation transcendantale, il a été largement prouvé qu’il existe une interdépendance entre la conscience humaine et le monde environnant. Par contre, ce qui n’a jamais pu être démontré, c’est ce qui se passe précisément dans le corps des individus lorsqu’ils créent tel ou tel effet. C’est à cette époque qu’une nouvelle formule a été créée. Cette formule énonce tout simplement que si l’on arrive à créer un certain effet avec un certain nombre d’individus, il suffit d’atteindre la racine carrée d’1 % de cette population pour produire l’effet désiré sur l’ensemble de la population. C’est ce que l’on a appelé le phénomène de superradiance auquel on peut associer la théorie "du centième singe". »


Gregg Braden

_____________________
 
NOTA : Le phénomène de "superradiance" ou "effet Maharishi" (du nom du Maître spirituel indien qui fut le premier à le décrire) fut expérimenté pour la première fois à  l’occasion d’une étude menée pendant le conflit israélo-libanais au début des années 1980.
Cette étude consistait à réunir, dans les régions du Moyen-Orient dévastées par la guerre, des personnes formées à la technique de la méditation transcendantale élaborée par Maharishi Mahesh Yogi, et bien entraînées à développer en elles un sentiment de paix.
 
Durant les périodes au cours desquelles elles éprouvaient toutes ensemble un sentiment de paix, le niveau de violence dans la région autour d'elles diminuait significativement. Les crimes, les meurtres et les accidents diminuaient, tandis que les activités terroristes cessaient. Et quand elles s'arrêtaient de focaliser leur attention sur l’harmonie, toutes ces activités reprenaient.
 
Les résultats furent tellement évidents que les chercheurs purent déterminer le pourcentage exact de population nécessaire pour créer cet effet Maharishi. Il s'agit de la racine carrée de 1% de la totalité d'une population donnée, soit 100 personnes pour un million ou 800 000 sur les 7 milliards de personnes que compte actuellement la population mondiale...
 
Il semblerait logique et naturel de supposer que pour changer le monde, il faille que l’immense majorité de la population du globe y consente. Mais c’est une erreur. Aussi bien les études menées autour de l’effet Maharishi que les observations ayant permis de vérifier la théorie du "centième singe" sont là pour nous le rappeler. (Cf. ma page « L’heure du centième singe ».) En vérité, ce qui est important, c’est que la nécessité d’un changement fasse l’objet d’une prise de conscience d’un nombre suffisant de personnes.
 
Le monde qui nous entoure possède un CHAMP énergétique qui est en réalité un CHANT mystique et qui est à la base de toutes les réalités physiques. C’est que semblent nous confirmer ces trois éminents membres de "la grande chorale du centième singe" !
Nous sommes actuellement engagés dans une course contre la montre. Une grande partie de l’humanité reste dominée par la loi de l’ego et prête à toutes les folies au nom de la religion, du profit, du pouvoir, ou pour conserver le mode de vie égoïste et gaspilleur auquel elle s’est habituée, même si cela doit conduire à la fin du monde. À l’opposé, d’autres cherchent avec sincérité des solutions aux problèmes humains, sociaux, économiques et politiques de notre planète. Ces derniers incarnent une conscience supérieure de ce qu’est la Vie. À mesure qu’un nombre de plus en plus grand d’entre nous intégrera cette conscience, nous élèverons notre taux vibratoire et nous nous rapprocherons de la masse critique, du seuil à partir duquel l’énergie psychique devient une force créatrice.
 
En nous concentrant sur notre propre éveil spirituel, nous aidons l’ensemble de l’humanité à se rapprocher du seuil de masse critique. Atteindre ce seuil reviendra à éveiller l’ensemble des habitants de cette planète ; c’est ce qui est demandé aujourd’hui par les Guides à un certain nombre d’entre nous, et cela nous est demandé PARCE QU’IL S’AGIT D’UN OBJECTIF TOUT À FAIT À NOTRE PORTÉE. Pour l’atteindre, nous devons simplement renoncer à nos querelles, nous unir et choisir d’évoluer consciemment, dans la co-création, vers un nouveau monde.
 
Il suffira qu’un faible pourcentage des habitants de notre planète se sentent concernés par cet objectif pour que nous rentrions dans la "zone de virage" ; les choses changeront alors de façon soudaine et irréversible et l’humanité dans son ensemble basculera dans un nouveau paradigme. C’est "l’effet Maharishi" !
 
Olivier de Rouvroy,
Février 2013

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Sam 7 Mai - 15:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5404
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité   Mar 5 Mar - 23:35

CORPS ET SANTÉ
Equilibrer les énergies



"Plus vous aurez des pensées élevées, plus vous faciliterez la montée vibratoire de votre matière et une transformation profonde quant à votre santé.

A l'époque actuelle, beaucoup d'êtres se sentent en difficulté dans leur corps. Vos énergies partent dans tous les sens et il faut absolument que vous appreniez à les canaliser, et surtout à canaliser vos émotions car se sont elles qui créent ces énergies indisciplinées et non fluidiques.

Nous allons vous aider à rééquilibrer ces énergies.

Portez votre conscience sur votre plexus solaire, sur votre centre émotionnel. Essayez de ressentir si il y a des émotions. Ce sont peut être des émotions très anciennes qui sont capturées, emprisonnées par l'énergie de votre centre émotionnel.

Visualisez devant vous une magnifique sphère blanche, comme un grand ballon, et essayez de ressentir ces énergies , ces émotions indésirables se trouvant dans votre centre émotionnel capturées . Libérez les et projetez-les dans ce ballon, dans cette sphère blanche très lumineuse. Vous pouvez créer un couloir, un chemin entre votre plexus solaire et cette sphère. Cette sphère absobera tout ce que vous libérerez.

Se trouvent prisonniers dans votre centre émotionnel, toutes vos peurs, tout votre stress, toutes vos angoisses présentes et aussi toutes celles que vous avez eues depuis votre naissance.

Essayez de sentir se produire cette libération. Cette sphère blanche est là pour absorber les émotions, les énergies indésirables qui peuvent perturber les énergies de votre propre corps, donc votre santé .La colère, les peurs et le doute sont souvent des énergies prisonnières que vous devez libérer.

Essayez de ressentir tout ce qui est libéré de votre centre émotionnel, toutes les énergies, toutes lesémotions qui n'ont plus lieu d'être en vous. Elles vous freinent dans votre évolution, dans votre perfection, dans l'Amour que vous pouvez exprimer, dans votre élévation vibratoire.

Le résultat de cette libération des émotions sera que vous vous ressentirez beaucoup plus légers, peut être pas tout de suite mais dans les jours qui viennent, à la seule et unique condition que vous ne créez pas en permanence des émotions et des pensées inférieures, que vous ne recréiez pas tout ce que vous avez libéré au niveau de votre plexus solaire.

Imaginez à quel point vous tenez prisonnières en vous des émotions qui n'ont plus rien à faire et qui peuvent être somatisées dans votre corps !  Une émotion est créée dans votre pensée, elle est stockée dans votre centre émotionnel, mais vous pouvez annihiler ce que vous avez créé.

L'être humain qui avance inéluctablement vers un devenir totalement différent générera beaucoup moins d'émotions et de pensées inférieures. Son centre émotionnel sera complètement différent de ce qu'il est actuellement. Ce que vous appelez les maladies n'existeront plus car elles ne seront plus nourries par des énergies inférieures.

Cependant, pour vous, le centre émotionnel est un outil précieux; il vous permet de comprendre, d'avancer, d'aimer, les émotions ne sont pas toujours inférieures, ne sont pas toujours des freins. Il peut même y avoir certaines émotions inférieures qui vous permettent de vous propulser, de vous élever ; cependant, il ne faut pas vous y enfermer.

Il faut que vous compreniez qu'il faut vous libérer de ce qui n'a plus raison d'être. » (source)


_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Dim 28 Juin - 5:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5404
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité   Mar 19 Mar - 23:03

TRAVAIL SUR SOI
La fraternité


Que veut exactement dire pour vous le mot fraternité ?

Il ne peut pas y avoir de fraternité sans Amour, sans respect, sans que l’autre soit pris en considération, sans écoute, sans une connexion profonde entre les âmes.

Comment vivre le mieux possible la fraternité ? Encore une fois dans l’écoute, dans l’aide, dans le respect, dans la tolérance et dans la joie, car la joie deviendra de plus en plus nécessaire sur votre route. Celui qui a des difficultés pour intégrer la joie ne pourra pas s’aimer ou aura des difficultés à s’aimer. Pour couronner le tout, la fraternité devra être vécue dans l’Amour. Ceux qui n’arrivent pas à comprendre cette notion de fraternité s’excluent d’eux-mêmes.

On peut vous dire un mot, une phrase, on peut vous donner un enseignement, ce mot, cette phrase, cet enseignement seront compris et intégrés de façon totalement différente par l’un ou l’autre. Chacun comprend avec son acquis et avec ce qu’il est. Pour certains il peut y avoir un refus, parce que cela ne correspond pas à leur propre vérité.

La vérité évolue ! Plus vous évoluez, plus la vérité évolue avec vous ! Il y a fort longtemps, nous vous avons dit que seule la Source détient LA Vérité. Nous vous avons souvent dit que la vérité de ce jour n’est pas celle de demain. La notion de vérité correspond à ce que vous êtes, à vos capacités de percevoir, de ressentir, d’analyser et d’intégrer.

C’est pour cette raison que si vous voulez vraiment vivre la fraternité, la paix, la sérénité et la joie dans vos groupes, dans vos familles et dans vos relations, il faut essayer le plus possible de percevoir celui qui est en face de vous dans sa divinité, au-delà de l’image qu’il vous montre de lui-même. A ce moment-là la connexion se fait. Parfois, la connexion entre les âmes n’est pas ressentie.

La fraternité est une autre facette de l’Amour. Votre civilisation parle beaucoup de la fraternité, mais ceux qui ont fait les lois et la devise « égalité, fraternité » ont été à l’encontre de l'égalité et de la fraternité !

Il ne peut y avoir de fraternité sans respect, il ne peut pas y avoir de fraternité sans Amour ! Où est la fraternité dans votre civilisation puisqu’il y a domination ? Dans la fraternité il n’y a pas de domination, il y a simplement celui qui est est un tout petit peu plus en avance que son frère et celui qui n’a pas encore complètement développé ce qu’il est réellement, qui n’a pas suffisamment de force. C’est à celui qui est en avance de tendre la main à celui qui est en devenir.

Si vous voyez toujours votre frère comme un Etre Divin, vous le respecterez toujours, vous ne le sous-estimerez jamais, et à ce moment-là vous pourrez réellement l’aider.

Avec cette conscience, il n’y a pas de dominants et de dominés, il y a simplement des êtres qui s’aiment de façon différente, des êtres qui ont conscience qu’ils ont un tout petit peu d’avance sur leurs frères et qui ont assez d’Amour pour leur tendre la main afin qu’ils avancent plus vite.
Faites le parallèle entre ce que nous sommes et ce que vous êtes. Certains de vous ont beaucoup de connaissances, beaucoup d’Amour qu’ils ne manifestent pas totalement pour x raisons, parfois même des raisons qu’ils ne connaissent pas eux-mêmes parce qu’ils se sont verrouillés pour être plus proches des êtres humains afin de pouvoir leur tendre la main et les aider davantage. Nous, nous sommes là pour vous aider à franchir les obstacles et également pour vous aider afin que vous puissiez prendre conscience de ce que vous êtes et des trésors qui sont en vous.

Regardez la relation qu’il y a entre vous et nous ! Nous n’imposons jamais, nous sommes totalement dans le respect de ce que vous êtes, nous attendons votre éveil, nous sommes patients et pleins d’Amour pour vous. Essayez d’appliquer la même chose à ceux qui vous entourent.
Bien sûr, ce sera un peu différent car vous êtes dans une civilisation de dualité alors que nous, nous ne vivons pas la dualité car nous sommes « un ». Nous avons réussi, depuis fort longtemps (d’ailleurs le temps n’existe pas) à créer l’unité totale, à être en permanence dans notre totalité. Vous, vous l’êtes en devenir ! Vous n’avez jamais été aussi près du moment où vous pourrez réaliser cette totalité. Cependant vous avez encore les barrages de l’ego et du mental.

Même dans la civilisation que vous vivez actuellement, tout est possible. Vous seuls vous mettez les barrières qui vous empêchent de vous envoler vers une autre dimension. Soyez certains que depuis le début de ce nouveau cycle, tout va en s’accélérant d’une façon considérable.
Nous dirons encore ceci : les clés du bonheur et les clés de la sérénité intérieure sont la joie et l’Amour. La Joie et l’Amour se travaillent en permanence. Apprenez à chanter (pas à tue tête, certes), à émettre la joie en permanence, et vous verrez que vous la ferez grandir en vous.
L’Amour et la Joie se cultivent. (Le mot « cultiver » n’est d’ailleurs pas approprié). La Joie et l’Amour sont en vous, il faut simplement les révéler, les accepter et leur rendre grâce.

Bientôt, le monde de tout à l’heure, le monde demain, vivra cette fraternité tellement souhaitée, parce que les êtres humains prendront conscience de ce qu’ils sont et également et de ce qu’est l’autre. Il n’y aura plus de dualité et de compétition, de dualité par rapport à soi-même et également par rapport aux autres.

L’homme saura tendre la main à son frère car il comprendra que son frère est lui-même. L’homme sera dans le respect de tout ce qui l’entoure, parce qu’il comprendra que tout ce qui l’entoure est également lui-même, les divers règnes, votre Mère la Terre ou tout l’univers. Sur Terre, l’homme n’est pas seul ! Il est relié en permanence à l’univers tout entier.

Vous apprendrez tout cela en vous-mêmes. La Connaissance est en chacun de vous et ne demande qu’à être révélée, qu’à être mise au grand jour ! Notre mission auprès de vous, depuis tant et tant d’années, est de vous aider à révéler la Connaissance qui est en vous-mêmes, à la mettre au grand jour et à la manifester. Avant que cette Connaissance puisse se manifester, vous devez mettre certaines lois en application.
Vous ne pouvez pas manifester la Connaissance si vous ne vous êtes pas suffisamment épurés, si vous avez encore des reliquats de non-pardon, de violence et de colère. Si tout ce qui est inférieur en vous n’est pas complètement épuré, nettoyé, la Connaissance demeurera toujours en vous mais restera voilée ». (source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Dim 28 Juin - 5:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5404
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité   Mar 2 Avr - 2:07

Comment se libérer du tourment

Eprouvez-vous de l’aversion à faire ce que vous êtes en train de faire ? Votre travail, peut-être. Ou bien une activité à laquelle vous avez accepté de vous livrer, mais qu’une part de vous n’aime pas et que vous repoussez. Entretenez-vous en silence du ressentiment envers un proche ? Realisez-vous que l'énergie que vous dégagez ainsi est si  nuisible, dans ses effets, que vous êtes en réalité en train de vous polluer vous-même ainsi que ceux qui vous entourent ? Regardez bien en vous. Y a-t-il la moindre trace de ressentiment, de réticence ? Le cas échéant, examinez tout cela aussi bien sur le plan mental qu'émotionnel. Quelles pensées votre esprit est-il en train de créer au sujet de cette situation ? Puis, remarquez l'émotion, qui est la réaction du corps à ces pensées. Sentez-la bien. Est-elle agréable ou désagréable ? Est-ce une énergie que vous choisiriez vraiment d’abriter en vous ? Avez-vous véritablement le choix ?
Peut-être profite-t-on de vous. L'activité à laquelle vous vous livrez est peut-être vraiment ennuyeuse. Une personne qui vous est peut-être à coup sûr malhonnête, irritante ou inconsciente. Mais tout cela est sans importance. Que vos pensées et vos émotions concernant cette situation soient justifiées ou non, cela ne fait aucune différence. Une chose est certaine : vous êtes en train de résister à ce qui est et de faire du moment présent un ennemi. Vous êtes en voie de créer votre tourment, un conflit entre l'intérieur et l'extérieur. Vous souillez non seulement votre propre être intérieur et celui de vos proches, mais aussi la psyché humaine collective dont vous êtes indissociable. La pollution de la planète n’est qu’un reflet extérieur d’une pollution psychique intérieure, celle de millions d’individus inconscients qui ne prennent pas la responsabilité de leur vie intérieure.
Ou bien vous mettez un terme à tout cela et parlez à la personne concernée en lui faisant ouvertement part de ce que vous ressentez, ou bien vous laissez tomber la négativité que votre mental a créée par rapport à la situation. Cette dernière ne sert à rien d’autre qu’à renforcer un faux sentiment de moi. Il est important d’en reconnaitre la futilité. La négativité n’est jamais la meilleure façon de composer avec une situation. En fait, dans la plupart des cas, elle vous emprisonne davantage et empêche tout changement réel. Tout ce qui est fait avec énergie négative se pare à son tour de cette négativité et se traduit par plus de souffrance et de tourments. En outre, tout état intérieur négatif est contagieux : le malheur se répand plus facilement qu’une maladie physique. Par la loi de la résonance, il déclenche et alimente la négativité qui est latente chez les autres, sauf s’ils en sont à l’abri, c’est-à-dire s’ils ont atteint un niveau de conscience élevé.
Êtes-vous en train de polluer le monde ou de ramasser les pots cassés ? Vous êtes le seul et unique responsable de votre vie intérieure et vous êtes aussi responsable de la planète. Il en va de l'extérieur comme l'intérieur. Si les humains se débarrassent de leur pollution intérieure, ils cesseront également de polluer le monde.

Extrait du livre : Le Pouvoir du Moment Présent

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 30 Avr - 14:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Message Sujet: Re: Un peu de spiritualité   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu de spiritualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Dictionnaire de Spiritualité Oeuvre monumentale
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI
» spiritualité
» Je vais vivre ma spiritualité
» Personnalité et spiritualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Spiritualité-