La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 La colocation entre seniors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5763
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: La colocation entre seniors   Dim 22 Sep - 22:12

La colocation entre seniors


Si l’on connaissait la colocation pour les étudiants, désormais les seniors aussi adoptent ce style de vie. Par économie, certes, mais aussi pour parer à la solitude, renoncer à la maison de retraite tout en profitant d’une communauté et de sa convivialité.

La colocation ou la cohabitation, c’est partager au sens le plus large un logement, les charges, les contraintes liées à l’organisation : ménage, courses. Mais, c’est aussi pouvoir partager des sorties, des loisirs, éventuellement des voyages et des amis. Un moyen très tendance de rompre avec la solitude et l’éloignement.

Trouver de « bons » colocataires

Il s’agit tout d’abord de se rencontrer, de parler de certains sujets, d’avoir des centres d’intérêt communs et surtout que chacun se retrouve dans ce projet. Il faut en effet bien définir les tâches, les espaces de vie communs et les attentes de chacun. Il ne s’agit pas non plus de se retrouver systématiquement avec des personnes d’une même tranche d’âge. On peut avoir, à 60 ans, l’envie de partager une communauté et avoir cette même envie à 85 ans. C’est bien souvent ces différences d’âge qui font toute la singularité et la richesse de ce type de projet.

La colocation, pas la maison de retraite

Si désormais les maisons de retraite, dites résidences de service non médicalisées, offrent un confort que nul ne dénigre, il n’en demeure pas moins que l’accès à ce type de logement est assez coûteux. La colocation peut apporter une réponse à ceux qui ne souhaitent plus vivre isolés tout en bénéficiant d’un même confort sur le plan moral et sur un plan physique que celui que proposent les résidences de service.

Quant au coût, il s’avère beaucoup plus réduit puisque les charges (ménage, électricité, chauffage, aide ménagère…) sont divisées par deux, trois, quatre personnes ou plus, vivant sous le même toit. Encore faut-il que l’habitation concernée offre une surface suffisamment conséquente pour que chacun conserve son indépendance.

La maladie : un obstacle à la colocation

En effet, si sur le papier rien n’oppose à partager une même habitation entre seniors, la maladie est ce qui risque d’exclure cette solution. Cohabiter n’implique pas d’être garde malade. Si la maladie n’est pas trop invalidante et qu’elle ne génère pas dans le groupe de problèmes d’organisation, la colocation demeure viable. Dans le cas d’une pathologie invalidante, malheureusement, il faudra faire appel soit à une aide sociale qui sera à votre charge pour poursuivre la cohabitation, soit renoncer à ce type de vie pour rejoindre une unité médicalisée.

Bien fixer les règles

Pour que la colocation soit un succès, et éviter les mauvaises surprises, le mieux est encore de bien fixer les règles : qui fait quoi (cuisine, ménage…) ? Quel jour ? Evidemment le montant de la contribution de chacun, qui peut varier en fonction de la superficie de chaque chambre ou des besoins de chaque colocataire (soins particuliers, consommation d’appareils électriques, etc.). Il ne faut pas hésiter à écrire ces règles et les faire signer par toutes les personnes vivant sous le même toit.

Comment trouver des colocataires

De nombreux sites Internet spécialisés proposent aujourd’hui de passer gratuitement des annonces pour trouver des colocataires. Une bonne façon de commencer à échanger sur votre projet de vie avant même de vous rencontrer, et de vous assurer ainsi que vous avez suffisamment de principes communs pour envisager une cohabitation. Vous pourrez même trouver des candidats seniors à l’expatriation, des personnes de plus en plus nombreuses choisissant d’aller vivre à l‘étranger (Maroc, Tunisie, voire en Asie), où la vie quotidienne et les loyers sont beaucoup moins chers qu’en France.
(source Newmanity)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
 

La colocation entre seniors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La colocation entre seniors
» Colocation sur Paris pour la rentrée 2014 (jeune stagiaire muté sur l'académie de Créteil cherche à monter une coloc avec d'autres enseignants et/ou d'autres stagiaires)
» Le conflit entre Wallons et Flamands
» Corrélation entre 2 séries de données, quel test?
» Le "salam" entre homme et femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Newmanity-