La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Mon expérience avec la Présence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6767
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Mon expérience avec la Présence  Empty
Message Sujet: Mon expérience avec la Présence    Mon expérience avec la Présence  EmptyVen 9 Aoû - 16:09



Mon expérience avec la Présence...
Mon expérience avec la Présence  160


Mon histoire remonte à quelques années...

En 2008, il y a eu la crise économique qui a sévi dans le monde et qui a chamboulé des vies entières anéanties, des projets et des personnes du jour au lendemain.

En ce qui me concerne, j’ai perdu le travail que j'avais au sein d’une société multinationale américaine à Amsterdam. Du jour au lendemain, avec tous les employés de la boîte (quelques centaines) je me retrouvais dans la rue, sans aucun emploi. La boîte elle, s’est délocalisée en Inde. Il paraît que c'est plus rentable là-bas, crise oblige...

À l'époque, avant cette crise économique, j’étais en train de vivre la mienne en me posant la question suivante : Qui suis-je ?
Pour approcher cette question existentielle, j’ai opté pour travailler à mi-temps afin de pouvoir me consacrer le reste du temps à l’auto-formation sur des logiciels qui me permettront ultérieurement de créer des sites Web et de devenir un travailleur indépendant, c'était une des solutions pour pouvoir rester chez moi et me consacrer un peu plus à la méditation. Ce qui me permettrait par la suite de gérer mon temps librement comme bon me semble et donner libre cours à mes réflexions qui me taraudent l’esprit, sans avoir quelqu'un sur mes épaules.

Quand j’ai été licencié en bonne et due forme, j’ai pu toucher trois mois de salaire en guise d'indemnité, mais je n’avais plus le droit à une quelconque protection sociale — car je ne suis pas Néerlandais — malgré l'existence de notre fameuse Europe fédératrice.

À partir de ce moment-là, j’ai commencé à toucher le creux de la vague, en puisant dans mes économies pour subvenir à mes besoins. Durant cette période critique et pour calmer mon esprit très agité, j’ai repris la méditation que j’avais arrêté depuis trois décennies au moins.

P.S. : quand j’avais seize ans, j’ai commencé à pratiquer le yoga pour soulager mon dos, j’étais formé à bonne école par mon Maître Swami Lalitananda qui était une femme âgée, très sage et qui a influencé une partie de ma vie spirituelle à travers la pratique de la méditation.

J’ai commencé donc à pratiquer la méditation en alternance avec ma formation sur les logiciels que j’apprenais seul sur Internet, les e-learning. Quand j’en avais assez de rester dans la petite pièce où se trouvait mon ordinateur, j’allais faire une longue ballade au bord de la mer durant trois ou quatre heures de marche en solitaire, en me posant toujours la même question : Qui suis-je ?

Étant une personne athée, sans dogme, ni rites, ni rituels, ni Maître, ni autorité quelconque sur moi en dehors de la mienne, je ne savais pas à qui m’adresser pour lui poser cette question. Mais quelque part, je sentais une sorte de présence qui m'accompagnait dans mon quotidien.

Au bout d’un an, vivant uniquement sur mes économies, ces dernières commencèrent à s'épuiser rapidement. Je me sentais complètement étranglé. Du coup, j'avais limité toutes mes sorties avec mes amis, je ne faisais plus la fête avec eux et je me suis complètement réfugié dans la méditation, sans invoquer un quelconque Dieu pour m'aider, simplement je m’adressais à cette énergie qui régit notre monde, lui demandant de m’aider à trouver ma voie pour accomplir ma mission sur terre.

À travers mes méditations — qui sont devenues de plus en plus longues — je prouvais un très grand réconfort, une sorte de quiétude et surtout de la lucidité dont j’avais vraiment besoin. Du coup, mes méditations atteignaient les sept heures par jour, une heure et demie le matin et une heure et demie le soir, plus quatre heures de marche en solitaire sur la plage, quasiment tous les jours sauf quand il y avait un orage. Tout cela m’a amené doucement à être dans le moment présent, dans le Ici et Maintenant, que j’avais souvent entendu parler sans comprendre le vrai sens de cet enseignement. Puis subitement les choses ont commencé à changer en moi et autour de moi. Ma façon de penser, de faire, d’agir plutôt que réagir, etc. Mais sur le coup, je ne me rendais même pas compte de tout ce changement. Simplement je sentais que j'étais bien malgré la difficulté matérielle dans laquelle je baignais.

Tout d'un coup, les événements commençaient à s'accélérer pour moi. Je remarquais une multitudes de synchronicités — j’ignorais ce terme à l'époque. Ces synchronicités se manifestaient à travers des rencontres abracadabrantes, qui en principe elles n'ont pas lieu d'être dans ma vie. Elles se manifestaient aussi à travers des informations bien ciblées pour me guider dans mes recherches. Des lectures se présentaient à moi comme une évidence, une sorte de réponse à mes multiples questions diverses et variées. De plus, mon réveil affichait systématiquement l’heure complète, quand je me réveillais ou quand je tournais le visage spontanément pour voir l'heure, jamais une minute de plus ou de moins. Puis, la connaissance de tout ce que je veux savoir qui me parvenait à l’instant même où je posais la question dans ma tête. Ces réponses accompagnaient mes questions, comme un point final qui accompagnait la fin d'une phrase et qui attendait que la question soit posée pour y répondre. C'était de l'instantané et de l'interactif qui se manifestait en moi à une vitesse folle. À chaque question, j'avais immédiatement la réponse juste ! Ignorant toujours qui me les procurait et qu'elle est cette source divine qui se révélait à moi. Lorsque je vérifiais la véracité de ces réponses, elles étaient toutes exactes sans la moindre erreur. Dès que je pensais par exemple "je dois vérifier mes emails" ; instantanément, je savais combien d'email j'avais reçu, qui les avait envoyé et quel est leur contenu avant même d'y procéder à la vérification. C'est avec stupéfaction que je découvrais toujours que ce que j'avais pressenti, était d'une précision incroyable sans la moindre erreur.

Évidemment j’étais très troublé par ce changement radical en moi, car à la question dont je me posais toujours : Qui suis-je, vraiment ? J’obtenais en guise de réponse, des signes d’un pouvoir incommensurable qui réside en moi, inné, dont chacun de nous en dispose pour illustrer l'être divin que je suis ; que nous sommes tous sans exception. Ne croyez pas au don, car ça n'existe pas !

Je vivais donc cette expérience troublante en solo, très apeuré d’avoir perdu la tête et de nager dans des illusions provoquées par mon mental pour masquer ma situation critique Mais heureusement, il y avait le regard des gens sur moi, surtout leurs sollicitations pour leurs prodiguer des conseils, ensuite pour leur soulager de leurs maux. J'étais stupéfait en leur posant la question : mais en qualité de quoi dois-je te guérir ? La réponse que j'obtenais souvent fut : je ne sais pas pourquoi je te demande ça, mais je te fais confiance, essaye s'il te plaît. Pendant ce temps-là, à l'intérieur de moi, mon intuition m’encourageait à accepter ces demandes. Je ne savais pas comment faire, je n’avais jamais été chez un énergéticien, ni jamais vu quelqu'un procéder à cela devant moi, encore moins parler de ce sujet, puisque ce n'était tout simplement pas mon environnement dans lequel j’ai évolué. Ces nouvelles expériences étaient à des années lumières de mon milieu d'origine, qui lui était basé sur tout ce qui est matériel.

Bref, lorsque je posais mes mains à distance sur la personne sans la toucher, je les repassais autour d’elle, puis au bout de quelques minutes elle se sentait mieux, ou carrément sa douleur disparaissait.

J’avais tas de choses à apprendre durant cette période-là, puisque j'étais guidé (sans savoir par qui). Pour ce faire, j’avais Internet comme outil de travail et les forums pour poser des questions directes. J’avais appris trop vite, rapidement et efficacement ce dont j'avais besoin. Je jonglais avec les langues qui n'étaient pas un obstacle pour moi, ce qui me permettait de ratisser le Web en longueur et en largeur à l'affut de la moindre information qui m'était utile. Très vite, c'était moi qui commençais à conseiller les autres d'après mes expériences toutes récentes.

Mon taux vibratoire était énorme, je le sentais en moi. Quand j’essayais de le mesurer avec le pendule, ce dernier faisait le tour du cadran durant de longues minutes sans s’arrêter, il était incapable de m’indiquer le taux vibratoire que j’avais. Dès que je changeais la question, immédiatement le pendule réagissait avec acuité et me procurait la bonne réponse.

Quand je marchais dans la rue les gens me regardaient et me souriaient chaleureusement. Très souvent, ils me parlaient sans pour autant les connaître. Tandis que moi, j’étais durant ce temps-là très inconfortable, presque paranoïaque j’avais l’impression que tout le monde devinait mon secret, celui de pouvoir faire des choses et connaître beaucoup de choses. Par la suite, cette énergie vibratoire est devenue trop importante au point où je faisais péter des ampoules régulièrement à mon passage. Je ne savais pas que c'était moi qui causais cela. Ultérieurement, j'ai su pourquoi elles éclataient à mon passage, il paraît que ce phénomène est bien connu chez certaines personnes, dont le T.V. est bien élevé.

Cette situation m'est devenue assez compliquée et douloureuse, notamment après l'expérience "les galères" que j'ai eues avec la Stibine et la découverte que je suis un passeur d’âme ! De plus, je commençais à devenir un peu paranoïaque par rapport aux regards des gens sur moi, à leurs sollicitations qui étaient en constantes augmentations. Du coup, j'avais commis une grande bêtise, car j'avais demandé que cela cesse rapidement ! Peu de temps après, tout a disparu avec la même rapidité qu'elle avait fait son apparition. Après cette expérience riche en événements, sa disparition totale de ma vie m'a carrément anéanti pendant des mois. J'avais tout fais pour retrouver à nouveau cet état unique, mais en vain ! Entre temps, j'avais largement diminué mes heures de méditations.  J'effectue maintenant en moyenne deux heures par jour, au lieu de sept heures par jour. De plus, je suis moins concentré qu'avant, car je sors un peu plus. Heureusement que tout n'est pas perdu pour moi, car la découverte de la loi de l'attraction est le résultat direct de cette belle expérience, qui m’a incité à créer ce forum, pour partager ce savoir précieux qu'est le pouvoir inné qui réside en chacun de nous.

Depuis, mon vœu le plus cher, aider les gens qui ont besoin d’aide et de guérir les malades, même à distance, fut exaucé.

La réponse à ma question : Qui suis-je ? je la vis en direct à travers l'application de la loi de l’attraction que je propage par tout les moyens à travers le monde.

D'après mon humble expérience et les ouvrages que j'avais lu et que je lis encore sur la Présence, la Matrice et toutes les appellations qu'on lui attribue, il paraît qu'elle peut se manifester de plusieurs façons différentes pour communiquer avec nous et élever notre conscience. Chacun vivra sa propre expérience qui certainement sera différente de la mienne.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Dim 13 Jan - 1:00, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Justine
Invité
avatar


Mon expérience avec la Présence  Empty
Message Sujet: Re: Mon expérience avec la Présence    Mon expérience avec la Présence  EmptySam 10 Aoû - 10:57

Merci Esprit, pour ce long témoignage.
Tu te dis athée, mais cette Présence en toi, n'est autre que la Divinité, quel que soit le nom que tu lui donnes, Elle n'en a d'ailleurs que faire. aussi pour moi tu es beaucoup plus croyant que n'importe quel chrétien, musulman, ou autre...
En plus, en ne La nommant pas, tu as évité de L'enfermer justement dans des dogmes ou croyances plus ou moins erronées, tu L'as laissée se déployer, c'est magnifique.

Ton besoin de soigner les autres, de les aider, de les accompagner, je l'ai ressentie très fortement quand j'ai été si mal en point entre 1982, date à laquelle un médecin m'a paralysée d'un bras, et pendant toutes ces années où toutes sortes de maux m'ont accablée, jusqu'en 94 ! je me disais sans cesse "quand je serai guérie je me mettrai au service des autres, surtout de ceux qui sont seuls et désespérés, parce que je sais ce que c'est" mais je ne savais pas comment m'y prendre quand j'ai été guérie.

Puis un jour le Reiki est venu à moi et j'ai vu là une réponse à mon appel. J'ai passé tous les degrés jusqu'à la maîtrise. J'ai fait de mon mieux, j'ai aidé les quelques personnes qui m'ont sollicitée, mais, trop loin de tous, je n'ai pu remplir la mission que je m'étais fixée.

Les personnes que je connais, se sont moquées du Reiki, ont pensé que j'étais entrée dans une secte. Pourtant l'une m'a fait confiance, elle relevait d'une tumeur cancéreuse au cerveau, et après mes soins, avait repris confiance en elle et en la vie, et grossi de 8 kgs, alors qu'elle était cadavérique quand je lui ai proposé mon aide. Mais cela n'a pas suffi, son mari est tombé très très malade, mais n'a pas cru, malgré ce qu'il avait constaté de l'amélioration de la santé de son épouse, et pas voulu faire appel à moi... ni les autres personnes autour d'elle ! qu'y faire ? alors je suis triste car ma profonde motivation d'aider reste inassouvie...

Pour la méditation, je m'y efforce, cela m'est très difficile, tu le sais...seule la méditation en pleine conscience me convient, elle me semble, pour l'instant au moins, plus facile.

J'essaie de garder le moral en ce qui concerne les résultats de la Loi, qui se font toujours attendre, je reste positive, mais c'est difficile quand je vois les échéances arriver et que cela devient de plus en plus crucial.
J'ai eu beau changer les formulations de mes demandes, j'attends encore et toujours...

je lis et relis tes conseils, j'essaie du mieux possible de les appliquer, mais un déclic ne s'est pas encore produit puisque c'est le vide devant moi...
Revenir en haut Aller en bas
Samsara
Invité
avatar


Mon expérience avec la Présence  Empty
Message Sujet: Re: Mon expérience avec la Présence    Mon expérience avec la Présence  EmptySam 10 Aoû - 12:15

Bonjour Justine,

Je comprends tout à fait lorsqu'Esprit dit qu'il est athée, si c'est le fait de ne se sentir proche d'aucune religion c'est également mon cas. J'ai pratiqué par filiation, par mimétisme, mais pas par conviction.... donc je me suis éloignée de toute religion car les dogmes et interdits n'avaient pour résultats de me frustrer un peu plus chaque jour. Pourtant je ressentais bien qu'il existait quelque chose de supérieur, quelque chose d'universel qui rapproche le monde alors que les religions me cloisonnent....  après des recherches sans aucune aide extérieure car ma démarche est très personnelle, je suis tombée sur cette loi universelle.... c'est pour moi la réponse à toutes mes interrogations et frustrations.... cela me fait avancer, mon esprit est apaisé, les choses sont plus claires, plus limpide.... c'est cette pureté que je recherchais depuis si longtemps....  Justine courage, tu n'es pas seule, l'Univers est avec toi à chaque instant de ta vie....
Revenir en haut Aller en bas
Chacha

Chacha

Messages : 397
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 62
Localisation : Sud-Est - France

Mon expérience avec la Présence  Empty
Message Sujet: Re: Mon expérience avec la Présence    Mon expérience avec la Présence  EmptySam 10 Aoû - 12:25

Oui, merci Esprit car ce que tu dis là m'apporte beaucoup. C'est du concret, on sort de la théorie, même si c'est un concret personnel. Je trouve ce témoignage quand même universel, pas tant dans les faits que dans le fond. N'ayant plus rien, plus de vision de l'avenir, tu as su lâcher prise avec cette question lancinante qui a pris le devant, surgi du plus profond de ton être. 

Et c'est ainsi que tu as retrouvé ta nature profonde.
Mais comment vivre cela seul sans "péter les plombs" ? Bon, tu pétais les ampoules, c'est moins dangereux mais quand même !

Tu as été porté, mais tu as eu le courage de l'acceptation et tu es allé au bout de ta quête. Même si je ne crois pas qu'il y ait un bout.Ton inquiétude pour ta situation du moment n'a pas pris le pas, c'est LA question primordiale qui a été manifestée. Tu as cherché le Royaume et le reste est venu !

Bien sûr, chacun a sa quête et son chemin, mais je le répète, le côté sous-jacent de ton témoignage me semble à bien plus vaste échelle qu'on ne pourrait le penser.
Merci de tout cœur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6767
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Mon expérience avec la Présence  Empty
Message Sujet: Re: Mon expérience avec la Présence    Mon expérience avec la Présence  EmptySam 10 Aoû - 13:59

Justine a écrit:

Tu te dis athée, mais cette Présence en toi, n'est autre que la Divinité, quel que soit le nom que tu lui donnes, Elle n'en a d'ailleurs que faire. aussi pour moi tu es beaucoup plus croyant que n'importe quel chrétien, musulman, ou autre...
En plus, en ne La nommant pas, tu as évité de L'enfermer justement dans des dogmes ou croyances plus ou moins erronées, tu L'as laissée se déployer, c'est magnifique.

Je le fais exprès Justine de dire que je suis athée et je le souligne très fort uniquement pour faire passer le message suivant : qu’on soit croyant ou pas, pratiquant ou pas, on est tous des êtres divins sans aucune exception, même ceux qui commettent des crimes et des atrocités, le sont aussi. Après, ce sont justement nos actes qui feront toute la différence entre tel individu et tel individu, ce qui nous propulsera ou pas vers d’autres dimensions et d’autres possibilités que ceux que nous connaissons actuellement.
La loi de l’attraction n’est qu’un clin d’oeil de ce qui existe déjà dans l’Univers, mais que nous ignorons.


Justine a écrit:

J'essaie de garder le moral en ce qui concerne les résultats de la Loi, qui se font toujours attendre, je reste positive, mais c'est difficile quand je vois les échéances arriver et que cela devient de plus en plus crucial.
J'ai eu beau changer les formulations de mes demandes, j'attends encore et toujours...

je lis et relis tes conseils, j'essaie du mieux possible de les appliquer, mais un déclic ne s'est pas encore produit puisque c'est le vide devant moi...

Tu sais Justine, j’applique la loi de l'attraction sans aucune formule. Simplement je m’assure que je suis positif dans ma tête, dans mon coeur, dans mes actes envers tous, car ceci me permettra d’atteindre la fréquence positive en un rien de temps. Puis je visualise ma demande (en quelques secondes ou quelques minutes) avec une foi immense que ma demande est aboutie ! Je lâche prise et je vis ma vie sans y penser inlassablement avec des Si... Si ça va se faire, Si j’ai bien fait ma demande, etc. Car ces fameux Si sont un produit qui portent le label Pur Ego !
Au cas où tu es dans ce cas de figure, fais taire rapidement ton ego, tu verras par la suite le changement qui s'opérera dans ta vie. ;) Change ton comportement, pour que ta vie change.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 28 Mai - 9:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6767
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Mon expérience avec la Présence  Empty
Message Sujet: Re: Mon expérience avec la Présence    Mon expérience avec la Présence  EmptySam 10 Aoû - 14:22

Samsara a écrit:

...Je comprends tout à fait lorsqu'Esprit dit qu'il est athée, si c'est le fait de ne se sentir proche d'aucune religion c'est également mon cas. J'ai pratiqué par filiation, par mimétisme, mais pas par conviction.... donc je me suis éloignée de toute religion car les dogmes et interdits n'avaient pour résultats de me frustrer un peu plus chaque jour. Pourtant je ressentais bien qu'il existait quelque chose de supérieur, quelque chose d'universel qui rapproche le monde alors que les religions me cloisonnent....

Toute identité, toute appartenance à un pays, à une communauté ou à une religion, crée une division et des conflits à travers le monde, qui provoque inéluctablement une séparation de notre vrai Être. Pour être dans l’Être, notre Moi Supérieur, il faut avoir une dimension universelle et non pas communautaire ou sectaire, car nous appartenons au champ universel —  de la conscience — unifié.

Se libérer de nos dogmes et de nos croyances, nous ouvre des voies jusqu'à lors fermées.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 28 Mai - 9:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Justine
Invité
avatar


Mon expérience avec la Présence  Empty
Message Sujet: Re: Mon expérience avec la Présence    Mon expérience avec la Présence  EmptySam 10 Aoû - 14:39

C'est tout à fait ça Esprit, tes mots me parlent, c'est Ô combien libérateur d'en prendre pleinement conscience !
Revenir en haut Aller en bas
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6767
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Mon expérience avec la Présence  Empty
Message Sujet: Re: Mon expérience avec la Présence    Mon expérience avec la Présence  EmptySam 10 Aoû - 14:43

Chacha a écrit:

...ce que tu dis là m'apporte beaucoup. C'est du concret, on sort de la théorie, même si c'est un concret personnel. Je trouve ce témoignage quand même universel, pas tant dans les faits que dans le fond. N'ayant plus rien, plus de vision de l'avenir, tu as su lâcher prise avec cette question lancinante qui a pris le devant, surgi du plus profond de ton être.

Bien sûr, chacun a sa quête et son chemin, mais je le répète, le côté sous-jacent de ton témoignage me semble à bien plus vaste échelle qu'on ne pourrait le penser.
Merci de tout cœur !

Oui Chacha, mon témoignage rejoint quelque part ceux qui ont frôlé la mort, le suicide ou la dépression durant leur vie. Ils ont touché le fond, mais au lieu de couler, ils ont tapé du pied et ont rebondi sur la surface en amenant avec eux un trésor qui se trouvait au plus profond d’eux-mêmes, l'Éveil.

La religion Bouddhiste incite à trouver le positif dans le négative et de comprendre son enseignement. Ils ont bien raison ! Ce n’est qu’à ces moments critiques seulement que notre vraie nature divine, se révèle à nous.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Jeu 28 Mai - 9:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Athma
Invité
avatar


Mon expérience avec la Présence  Empty
Message Sujet: Qu'est ce que la Présence ?   Mon expérience avec la Présence  EmptySam 10 Aoû - 15:49

Tu parles d'expérience avec la Présence, mot d'origine Juive dans ce contexte, c'est à dire cette force divine qui est là en permanence pour le croyant. Or, dans ton récit, tu ne parles que du divin en toi, que tu es dieu toi-même, ou que l'Univers te donne ce dont tu as besoin ou désire. En tant que croyant je suis obligé de faire référence en un Dieu personne, -sinon je ne serais pas croyant !- mais ça me dérange que tu ne précise pas "qui" est cette force. Croyant, pas croyant, tout cela est très flou. C'est un peu comme si on aimait une personne, mais qu'en fait on ne la connaît pas, on ne communique avec elle que par email. Il y  un moment où on désire la rencontrer. A moins que cette relation ne soit un moyen de s'auto-aimer. Un peu méchant comme réflexion, me diras-tu. Pardon, c'est sûrement vrai, mais pour moi nommer les choses est nécessaire. Sinon, c'est abstrait. La loi de l'attraction je veux bien y croire, mais au bout d'un moment il me faut définir l'origine. Bref, ma démarche spirituelle consiste à me mettre "en Présence" de celui qui est, or je ne le vois pas dans ta démarche.  Ce n'est pas un jugement, juste une demande approfondissement de ta pensée. Donc ... à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Justine
Invité
avatar


Mon expérience avec la Présence  Empty
Message Sujet: Re: Mon expérience avec la Présence    Mon expérience avec la Présence  EmptySam 10 Aoû - 16:42

Cette force "est", nul besoin de la nommer lorsque notre conscience en assimile l'énergie. Le besoin de nommer est le propre de l'homme c'est l'échelle humaine. A l'échelle de l'univers la dimension est toute autre....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mon expérience avec la Présence  Empty
Message Sujet: Re: Mon expérience avec la Présence    Mon expérience avec la Présence  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Mon expérience avec la Présence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Passage obligé, avec plaisir :-)
» URGENT : cherche poème en lien avec la chevalerie
» Enterrement : avec ou sans ma fille ?
» En communion avec nos défunts
» crème fraiche avec dela gélatine de porc ?!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Expériences spirituelles et témoignages-