La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Communication (d’outre-tombe) avec ma mère - Le pardon inconditionnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit
Admin
Esprit

Messages : 6767
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 56
Localisation : Bordeaux - France

Communication (d’outre-tombe) avec ma mère - Le pardon inconditionnel Empty
Message Sujet: Communication (d’outre-tombe) avec ma mère - Le pardon inconditionnel   Communication (d’outre-tombe) avec ma mère - Le pardon inconditionnel EmptyDim 17 Fév - 17:44


Communication (d’outre-tombe) avec ma mère


Le pardon inconditionnel

Communication (d’outre-tombe) avec ma mère - Le pardon inconditionnel 1614

Maman le jour de ses fiançailles

Hier soir, j’ai passé la majeure partie de mon temps à visualiser des vidéos d’enseignants et de maîtres spirituels, qui sont mondialement connus pour leurs sagesses et leurs bons conseils sur la chaîne Gaïa-T.V.

Avant que je termine la troisième vidéo — chacune d’entre elles dure une heure —, j’ai eu le sentiment (par télépathie), que je dois effectuer une séance de radiesthésie. Car j’ai un message important.

Une fois que la vidéo est terminée, j’ai éteint mon téléphone portable, la Wi-Fi et toute autre chose qui peut interférer avec ces ondes invisibles venues d’ailleurs. Sans omettre d’enlever mes chaussures qui souvent isolent la connexion avec la terre.

Puis, j’ai préparé la table en déployant une nappe blanche prévue à cet effet. J’ai allumé une bougie chauffe-plat, car la vibration de la flamme, m’informe toujours sur ce qui se passe, notamment s’il y a quelque chose qui cloche. Enfin, j’ai brûlé un bâtonnet d’encens tibétain, pour purifier la pièce et pour accueillir les trois guides qui m’assistent toujours, tout en leur demandant leur protection.

Toujours, avant que je fonce (tête baissée) dans les questions-réponses en utilisant mon pendule ; afin de vérifier que tout va bien, je lui pose des questions simples que je connais d'avance les réponses. J'ai donc demandé à mon pendule de m'indiquer — sur le cadran de radiesthésie, qui comporte tout l'alphabet avec des chiffres allant de zéro jusqu'à neuf —, le nombre des guides qui sont présents dans cette séance. La réponse fut quatre ! Je ne me souviens pas que j'ai eu quatre entités qui m'assistent durant les séances de radiesthésie, ou alors, très rarement. Normalement, c'est de l'ordre de trois entités. Puis j'ai posé toutes mes questions en forme d'entonnoir, pour cerner le message. J'ai demandé le nombre de mots que comporte la phrase-message ? Ce qui est fascinant, c'est de constater l'exactitude des lettres constituant chaque mot. Le résultat de la phrase entière, une fois accomplie, ressemble à une énigme qu'il faut déchiffrer. Si le message qui nous parvient, est réellement d'une personne décédée que nous connaissons bien, la compréhension de ce message devient évidente et logique.

La fin de la phrase qui est composée de huit mots, le dernier mot était le prénom de mon frère ! Ma relation avec lui, est depuis toujours exécrable. Pourtant, j'ai tout fait pour l'assainir, mais en vain. Je n'ai jamais su pourquoi il me déteste tant. Il est mon aîné de six ans et je suis le benjamin des quatre enfants. Maman a toujours essayé de nous rapprocher l'un de l'autre, mais il se rebiffait avec agressivité, et ce, depuis notre plus tendre enfance jusqu'à maintenant, sans me dire la raison.

Quand j'ai lu la phrase, c'était une demande (une de plus) de la part de notre mère ; pour que je fasse un effort et parler avec mon frère, une nouvelle fois et pour la nième tentative. Car, au bout d'un certain temps, il provoque une dispute stupide issue de nulle part, ensuite, il me fait la gueule pendant des années… Ça était toujours le cas jusqu'à maintenant et je me suis fait une raison !

De lui, je ne connais rien. Car il a quitté la maison familiale à l'âge de seize ans. À l'époque, j'avais dix ans. Depuis, il a vécu ailleurs loin de nous et de moi. Ce qui fait que je n'ai aucun souvenir avec lui. Vu le contexte actuel, la consigne de maman pour moi, c'est de lui parler malgré tout, car il passe une épreuve très difficile.

En effet, mon frère a récemment appris qu'il a un cancer de la peau. Son apparition a fait surface sur son corps dans trois endroits différents, dont son oreille. Finalement, le dermatologue a décidé de la lui amputer, car les soins avec le rayon laser n'ont pas abouti.

Il y a une semaine, j'ai été en train de discuter de ça (ma relation avec mon frère), avec ma sœur. Je lui ai dit que je veux bien reprendre contact avec lui, mais à condition qu'il m'explique pourquoi il me rejette depuis toujours ? S'il refuse, je refuse aussi de faire le moindre effort pour lui, car à chaque fois, notre échange finit très mal et que j'en ai assez.

Hier, maman s'est intervenue auprès de moi, pour cette raison — à travers la radiesthésie — pour communiquer son message d'amour et surtout de pardon inconditionnel.

Lors de cette séance, j'ai pu savoir qu'il ne décédera pas dans l'immédiat, mais dans sept ans. Et son décès sera causé par le même cancer. Bref, le tout, reste a vérifié ultérieurement.

À la fin, j'étais profondément troublé, car à travers ce message, j'ai reconnu bel et bien le style de ma mère. Puis, les informations concernant la santé de mon frère m'ont ébranlé.

Sans la moindre hésitation, j’ai envoyé un message à sa femme — avec qui j’ai gardé un très bon rapport — pour lui faire part de ma volonté de lui téléphoner après l’opération qui va avoir lieu dans un mois. Mais aussi pour lui demander de me communiquer son numéro de téléphone. Immédiatement, elle a réagi positivement à mon message et m’a envoyé son numéro de téléphone.

Après, j'ai versé tant de larmes d'incompréhension, car entre lui et moi il n'y a jamais eu un vrai problème, pas de mon côté. Puisque je ne le connais pas et je ne le vois jamais. Tout est dans sa tête. L'autre partie de mes larmes étaient versées pour le souvenir de ma mère ; une personne exceptionnelle et aimante que tout le monde chérissait. Le vide qu'elle avait laissé derrière elle était remarquable. Maintenant, elle continue à communiquer avec moi, et cela, depuis des années déjà, mais de l'autre côté du monde invisible !

Il y a quelques jours seulement, elle a essayé à travers un rêve me faire parvenir son message, mais je ne l'ai pas saisi.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
 

Communication (d’outre-tombe) avec ma mère - Le pardon inconditionnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [3ème] GT/OI autobiographie / Mémoires d'outre-tombe
» problème avec une mère d'élève
» Communication avec les défuns
» Enterrement : avec ou sans ma fille ?
» En communion avec nos défunts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Expériences spirituelles et témoignages-