La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Aimer ses âmes sœurs comme jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxuniv

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 21
Localisation : Versailles - France

Message Sujet: Aimer ses âmes sœurs comme jamais   Lun 24 Sep - 23:01

Bonjour, bonsoir à tous,

Je tiens absolument à vous faire partager ce qu'on peut ressentir comme amour pour une âme sœur. Pour rappel, j'ai retrouvé deux de mes âmes sœurs pour le moment. Si vous ne connaissez pas mon histoire avec elles, je vous conseille de les lire:

1) Mon instit de CE2
2) Mon infirmière

Comme vous avez pu le voir, c'est à l'âge de 8 ans que j'ai rencontré ma première âme sœur. Autant vous dire qu'il ne s'est jamais rien passé entre nous mais je l'aimais de façon inimaginable. En étant enfant, je ne me suis pas posé beaucoup de questions et je pensais que ça passerai en rentrant au collège. Sauf que le collège, le lycée + trois autres années sont passées et rien à faire. Il n'y a pas un jour où je n'ai pas pensé à elle. Rappelez vous, ce n'est qu'à l'âge de 16 ans que j'ai commencé à me poser des questions. 

J'ai vraiment commencé à me dire que j'étais amoureux d'elle. Pour le confirmer, j'ai fait des tests sur internet qui s'avéraient être largement positifs. C'est normal avec l'amour infini que j'ai pour elle. Mais je n'étais pas vraiment d'accord sur le fait d'être amoureux, pourtant c'était clair. L'amour était là et puis il y avait les symptômes amoureux avec et ça depuis que j'avais 8 ans. 

Depuis que j'ai rencontré ma deuxième âme sœur, qui est mon infirmière je me suis intéressé de très près à cet amour. Au début je ne pouvais pas savoir si j'allais être amoureux d'elle ou si j'allais l'aimer comme mon instit de CE2. Je vous ai parlé du petit signal que j'ai ressenti la dernière fois que je l'ai vu à son cabinet. A ce moment là, je ne savais pas que ça voulait dire que j'allais l'aimer de cette façon mais la sensation était la même que si j'étais devant mon instit de CE2. Etre tout d'un coup heureux comme jamais, euphorique, excité, avoir envie de parler pour ne rien dire pour se faire remarquer... 

Je sais maintenant que c'est le premier indicateur d'un futur amour amoureux ou amour infini. Je parle de l'amour amoureux car je suis passé par ce stade. Je ne me rappelle plus des étapes qu'il y a eu avec mon instit de CE2, mais avec l'infirmière j'y ai prêté beaucoup d'attention, sans savoir où ça allait mener. Comme vous avez pu le lire, la première chose a été un espèce de coup de foudre la première fois qu'elle est venue chez moi. Je ne suis pas du genre à être attiré par le physique d'une personne mais là, on pouvait clairement dire que c'était le cas. Réellement je ne la connaissais pas puisque auparavant je l'avais vu seulement 5 fois 5 minutes. 

Je la trouvais sexy, mignonne avec sa trousse d'infirmière. C'est pour ça que je me suis pris pour un fou après son passage parce que je ne suis vraiment pas du genre à fantasmer comme ça sur un corps. Donc au début c'était vraiment l'attirance physique. En avril, ça a vraiment commencé à être amoureux en totalité. Pour ce qu'elle est et pour son physique. Je m'imaginais même souvent des choses avec elle dans ma tête. Choses qu'on imagine vraiment que quand on est amoureux. J'ai été amoureux qu'une fois. Pour comparer, c'était beaucoup moins fort ce que je ressentais pour l'infirmière. 

Peut-être que le fait qu'elle soit mariée, qu'elle ait l'âge d'être ma mère et le fait qu'on soit dans une relation professionnelle me bloquait un peu. Mais ça n'a vraiment pas duré longtemps. Comme je l'ai expliqué dans mon histoire, quelques jours plus tard j'ai énormément déprimé un soir en sachant que ça ne serait jamais possible avec elle. Puis même, imaginons qu'elle aurait voulu, je n'aurai pas pu accepter de peur que ça fasse du mal à son mari et à ses enfants. Après cette grosse déprime, la fixation sur l'idée d'avoir une relation amoureuse avec elle avait presque disparue mais l'amour que j'avais pour elle non. C'était toujours au même point. 

Avec le temps, je l'aimais de plus en plus. Je pensais toujours à elle, quand je la voyais mon cœur battait mais je n'avais pas plus envie que ça de lui faire des câlins. De toutes façons je n'aurai pas eu le droit. Quand elle partait, c'était de plus en plus difficile. Il y a des fois où je repensais à une relation amoureuse avec elle mais ça devait durer que quelques minutes, après j'oubliais. J'aime cette personne infiniment mais je la vois que 5 min toute les deux semaines. C'est très difficile, c'est une torture même. Car oui, ça doit être à partir de juin que l'amour que j'avais pour elle avait atteint celui que j'ai pour mon instit de CE2. 

Je parle maintenant au présent car aujourd'hui c'est toujours comme ça. Donc ça doit être environ depuis juin que j'ai aussi envie de lui faire des câlins et que j'en veux d'elle aussi. Pour tout vous dire, j'ai horreur du contact physique, même avec ma famille. Mais pourtant je ne rêve que d'une chose faire et recevoir des câlins de mon instit de CE2 et de mon infirmière. Je remarque que je suis passé par différents stades de l'amour avec mon infirmière. L'amour physique pour arriver au final à l'amour pur, l'amour déraisonné ou l'amour infini, je ne sais pas comment l'appeler. Depuis juillet, je n'ai plus jamais pensé à avoir une relation amoureuse avec elle, même pas quelques minutes dans une journée. 

Cet amour ressemble beaucoup à l'amour quand on est amoureux à première vue. Quand on voit ses âmes sœurs, ça fait la même chose que quand on voit la personne dont on est amoureux. On pense tout le temps à elle, elle nous manque tout le temps. Vous allez me demander pourquoi on ressent quand même les symptômes amoureux pour ses âmes sœurs même sans être amoureux. Eh bien j'ai ma petite idée sur ça. Sur terre, tout a une limite. Nous en premier qui sommes limités par notre corps. Le corps empêche de ressentir beaucoup de choses, notamment l'amour qu'il y a sur les plans supérieurs. On en perçoit qu'une petite partie sur terre. L'amour de quand on est amoureux est l'amour le plus fort qu'on puisse ressentir sur le plan terrestre. Voilà pourquoi, l'amour qu'on ressent pour ses âmes sœurs se manifeste par des symptômes amoureux. On ne peut pas ressentir plus de choses vu qu'on est limité par nos corps et par la terre. 

Même si l'âme sœur est très présente dans la tête, elle l'est quand même beaucoup moins qu'une personne dont on est amoureux. En tout cas, c'est ce que ça m'a fait. Dans la rue, qu'on soit amoureux ou pas de son âme sœur, on serait capable de lui tenir la main et de lui dire régulièrement "je t'aime". C'est pour ça que je dis qu'a première vue, deux âmes sœurs qui ne sont pas amoureuses peuvent quand même avoir l'air d'un couple aux yeux des autres. Voici une vidéo pour vous illustrer ça. Se sont deux sœurs, elles ne sont pas jumelles mais on dirait deux personnes en couple. Aucun doute, se sont des âmes sœurs. Voici Les deux sœurs âmes sœurs !

Je continue avec ma description. Donc oui, ça a beau ressembler à une relation amoureuse mais s'en ait pas une. J'aime mes deux âmes sœurs suffisamment pour pouvoir vivre une vie de couple avec elles. Tout y est sauf l'envie d'une relation comme ça pour plusieurs raisons que vous savez déjà. Comparé à quand on est amoureux où on est basé uniquement sur la relation de couple, avec une âme sœur on pourrait vivre n'importe quelle relation. Pas toutes en même temps biensûr parce que votre âme sœur ne peut pas être votre mère et votre femme en même temps. Mais à choisir, même si les relations ne se choisissent pas, on pourrait autant accepter que l'âme sœur soit notre mère, notre sœur, notre amie ou notre femme si elle est incarnée dans un corps féminin. 

Gardez en tête que peu importe la relation que vous avez avec vos âmes sœurs, l'amour sera toujours exactement le même. La raison de pouvoir vivre n'importe quelle relation c'est que dans nos vies passées communes nous avons eu d'autres relations. C'est comme si on s'en souvenait inconsciemment, voilà pourquoi ça ne dérange pas. Puis qu'est-ce qui est le plus important entre la relation et l'amour ? L'amour biensûr ! La relation ce n'est que le temps d'une vie alors que l'amour nous suit de vies en vies y comprit dans l'entre deux vies. Voilà une autre différence qui tranche les deux amours (celui quand on est amoureux et celui qu'on ressent pour ses âmes sœurs). Quand on est amoureux on est capable de ne plus aimer, on peut oublier la personne sauf si cette dernière est une âme sœur. 

La seule personne dont j'ai été amoureux, j'ai mit deux ans à complètement l'oublier mais j'ai réussi. Aujourd'hui, en sa présence, je ne ressens plus la moindre chose, comme si je n'avais jamais été amoureux. Avec mon instit de CE2 il ne s'est jamais rien passé, elle s'en fiche de moi, ça fait des années que je ne l'ai pas vu et pourtant l'amour que j'ai pour elle est toujours aussi fort que quand j'avais 8 ans. Même sans voir la personne pendant des lustres, l'amour ne diminue pas, il reste toujours pareil. Il peut augmenter encore en présence de l'âme sœur mais baisser, IMPOSSIBLE !!! C'est merveilleux comme amour vous allez me dire. 

J'ai envie de vous répondre que oui, seulement quand ça va dans les deux sens. Elles m'ont aimées comme jamais dans une vie passée que j'ai pu ressentir avec chacune d'elles. Là, elles sont complètement indifférentes ce qui peut se comprendre avec la relation professionnelle. J'en souffre mais je sais que le hasard n'existe pas. Les âmes sœurs ne sont pas là que pour nous donner de l'amour, comme ce que je vis là. Je vais prochainement écrire un nouveau sujet sur ce que sont vraiment les âmes sœurs et quels rôles elles ont pour nous. 

En attendant, c'est elles deux que j'aime le plus au monde. C'est elles que je veux voir en me levant le matin et en me couchant le soir. C'est à elles que j'ai envie de me confier et de raconter mes journées. C'est à elles que je veux partager mes joies et mes peines. C'est elles inconsciemment qui m'ont vraiment fait prendre conscience de ce qu'est le vrai amour, ce que c'est de vraiment aimer. C'est grâce à elles que je sais qu'il n'y a aucun mal à ne pas aimer sa famille terrestre comme il le faudrait. 

Petite parenthèse à propos de ça: je peux paraître d'un sans cœur en disant ça mais il ne faut pas oublier que chaque membre de notre famille terrestre sont des âmes et qu'on a pas forcément un lien d'amour avec elles comme on a avec nos âmes sœurs. J'ai déjà essayé de parler de ça à ma mère et elle n'a pas vraiment compris. Elle semble jalouse, ce que je peux comprendre mais c'est surtout qu'elle est encore trop jeune pour comprendre tout ça. En ce qui concerne les vies passées elle croit que c'est les livres que j'ai lu qui me sont montés à la tête. Car oui j'ai voulu lui parler de ça vu que c'est la raison de pourquoi j'aime mes deux âmes sœurs comme ça. Je me sens un peu seul avec tout ça, mais je suis obligé d'apprendre à vivre avec. Voilà pour ce qui est de l'amour qu'on peut ressentir pour ses âmes sœurs.

Je vous souhaite à tous d'être fort et de rayonner d'amour :)

Maxuniv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Aimer ses âmes sœurs comme jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» vous ne verrez plus jamais star wars comme avant
» La Grande Tribulation
» Les chrétiens mobilisés comme jamais aux États-Unis pour défendre la liberté religieuse
» Les paysages de la comète Tchouri, comme jamais vus auparavant
» Le Seigneur nous a aimés comme on n'a jamais aimé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Spiritualité-