La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Paradoxes et questionnements personnels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 19/05/2016
Age : 39
Localisation : Franche Comté - France

Message Sujet: Paradoxes et questionnements personnels   Dim 26 Juin - 22:11

Bonsoir à tous.
Voilà, je suis novice dans la pratique de la loi de l'attraction. Depuis quelques mois, je découvre cette loi et les sujets qui l'entourent, notamment ce que je trouve sur ce forum. J'ai lu des articles, des livres et visionné des tonnes de vidéos sur l'attraction, la pensé positive, le développement personnel, l'élévation spirituelle, l'EFT, Ho'oponopono etc
Bien que remarquant un certain nombre de changements, dans mon comportement et dans celui des autres, bien qu’obtenant des résultats assez significatifs dans l'attraction, bien que me sentant nettement mieux "dans ma tête", j'ai encore beaucoup de questions qui me taraudent. 
En voici certaines, et j'espère que vous pourrez, si ce n'est me donner une réponse précise, au moins m'éclairer un peu.

Lorsqu'on parle de la loi de l'attraction, on dit bien (et c'est écrit juste au dessus de cette page) qu'elle ne porte pas de jugement de valeur ni ne fait de distinction entre le bien et le mal. De la même manière, les autres techniques nous apprennent à être heureux, ressentir ce bien être, profiter des petits plaisirs de la vie et j'en passe.
En ce moment, je passe (en règle générale) d'excellentes journées et je me sens bien. MAIS...
Voici (en résumé et avec des variantes bien sûr), ce que je qualifie de bonne journée: 
Une journée chaude et ensoleillée (je n'aime pas l'hiver brrrr ni la pluie déprimante même si j'essaye d'éprouver quand même de la gratitude ces jours là) durant laquelle je me "dors la pilule". Entourée des gens que j'aime, famille ou amis. Journée se terminant par un bon apéro et une "bonne bouffe". Soirée festive avec du monde ou solitaire à me balader dans la nature pour observer les animaux. 
Je l'ai dit, je schématise mais c'est assez proche de la réalité.
Quel est le problème? 
Et bien, comme il a déjà été évoqué dans d'autres posts, nous avons tous nos croyances, souvent ancrées car assénées par la société. Et, à cause d'elles, même lorsque je passe d'excellents moments et que je me sens bien, je ne peux m'empêcher de ressentir une sorte de culpabilité.
Je reprends ce que j'ai dit plus haut: "
-"se dorer la pilule": aïe, le soleil c'est mauvais, vieillissement prématuré de la peau et des cellules, risque de cancer blabla
-Apéro: oh mon Dieu, alcool?? c'est toxique, mauvais, tu maltraite ton corps, tu vas mourir dans d'atroces souffrances!!
-bonne bouffe: idem!! Etant donné qu'une bonne bouffe pour moi n'est pas synonyme de légumes à profusion mais plutôt de barbecue et frites...
Là encore je caricature et exagère un peu le trait.

Mais voilà, en gros mon questionnement est le suivant:
-si je me sens bien, épanouie et heureuse, peu importe le comment, l'Univers le ressent et m'apporte du positif. Alors même si j'ai un peu trop mangé ou mal, un peu trop bu, même si je ne suis pas les conseils "cinq fruits et légumes par jour", pas grave. En me concentrant, je peux dire à mon subconscient que je suis en pleine santé et ne risque rien à faire quelques excès (excès qualifiés ainsi par la société actuelle).
- OU BIEN, suis-je sur la mauvaise voie? En effet, concernant le développement personnel au sens large, il y cet adage de "l'esprit sain dans un corps sain" et du coup, on lit souvent qu'il faut éliminer tout ce qui est toxique pour notre corps.
C'est en ça que je suis perdue.
D'un côté il faut se sentir bien et être soi même, d'un autre, certains écrits vous disent que ce que vous êtes ou ce que vous aimez est mauvais, qu'il faut vous en détacher pour vous élever encore plus...

Vous l'avez compris, je suis un peu perdue face à ces paradoxes.

Avez vous ressenti cela? Comment faites-vous face à ces paradoxes? Etes-vous plutôt du genre "je fais ce que je veux car je suis comme ça" ou plutôt "je suis une ligne stricte qui me demande des efforts afin de m'améliorer?"

Merci d'avance pour vos réponses et désolée si le post est un peu long!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May

avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 55
Localisation : Québec - Canada

Message Sujet: Re: Paradoxes et questionnements personnels   Dim 26 Juin - 22:51

Anouchka a écrit:

Quel est le problème? 
Et bien, comme il a déjà été évoqué dans d'autres posts, nous avons tous nos croyances, souvent ancrées car assénées par la société. Et, à cause d'elles, même lorsque je passe d'excellents moments et que je me sens bien, je ne peux m'empêcher de ressentir une sorte de culpabilité.
Je reprends ce que j'ai dit plus haut: "
-"se dorer la pilule": aïe, le soleil c'est mauvais, vieillissement prématuré de la peau et des cellules, risque de cancer blabla
-Apéro: oh mon Dieu, alcool?? c'est toxique, mauvais, tu maltraite ton corps, tu vas mourir dans d'atroces souffrances!!
-bonne bouffe: idem!! Etant donné qu'une bonne bouffe pour moi n'est pas synonyme de légumes à profusion mais plutôt de barbecue et frites...
Là encore je caricature et exagère un peu le trait.

Tu m'as bien fait rire, car au début de ma pratique j'avais les mêmes questionnements. Je me sentais un peu coupable d'être bien et même certaines personnes me faisait ressentir de la culpabilité! Ils se disaient que je devais être folle de sourire bêtement et de me sentir bien malgré certains désagréments de la vie. Je me dis maintenant que si je suis heureuse, cela se transmettra à mon entourage et plus encore, j'en ai eu la preuve! Alors de mon côté, la culpabilité est partie (même si je me paie une bonne poutine ( malbouffe du Québec:frite, sauce et fromage!)) Je me dis que ce que veut l'Univers, c'est que l'on soit bien: nous sommes avant tout des êtres spirituels dans un corps physique et notre corps physique a besoin (malheureusement?) d'être gâté par certaines "cochonneries". L'important est de ne pas faire d'abus, mais bien de profiter de chaque instant. Voilà, j'ai peut-être tort, mais depuis que je vois ainsi, tout va bien et les sourires affluent dans ma vie.
p.s.: et je l'avoue: malgré la vapoteuse, je fume encore quelques cigarettes par jour et ces quelques cigarettes me font du bien, alors tu vois, je ne suis peut-être pas un bon exemple...
Bonne soirée!
May
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5691
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Paradoxes et questionnements personnels   Lun 27 Juin - 0:36

Anouchka a écrit:

... Vous l'avez compris, je suis un peu perdue face à ces paradoxes.

Avez vous ressenti cela? Comment faites-vous face à ces paradoxes? Etes-vous plutôt du genre "je fais ce que je veux car je suis comme ça" ou plutôt "je suis une ligne stricte qui me demande des efforts afin de m'améliorer?"

Anouchka, considère cette Loi comme un miroir qui reflète ton état comme tu es (sans jugement). Si tu es mince ou que tu es obèse, ce miroir reflètera toujours ce que tu es sans t'aider à améliorer ta vie. De même pour cette Loi, elle nous manifeste nos émotions fortesnégatives ou positives — dans notre vie.

Ta culpabilité sera handicapante si elle génère en toi un sentiment de fruit défendu, qui est malgré tout agréable à manger ! Dans ce cas-là, la Loi fait de sorte que tu auras encore plus de fruits défendus qui envahiront ta vie... Si tu parviens à te sentir heureuse, joyeuse, la Loi fera tout pour te fournir encre et encore ses situations. C’est là où cette Loi ne fait aucune différence entre le bien ou le mal.

P.S. : beaucoup de membres ont une fausse idée sur moi, ils croient que je suis un ascète ! Or je suis tout l’opposé... Récemment j’ai créé, (rien que pour le plaisir), un blog de recettes, que j'ai glané un peu partout. Si tu vois ce que je mets dans le cornet... Hahaha... tu seras surprise et tu te culpabiliseras moins.

Donc, ne sois plus perdue, mais choisi plutôt la vie de tes rêves en joignant l'utile à l'agréable pour ton bon équilibre.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Anouchka

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 19/05/2016
Age : 39
Localisation : Franche Comté - France

Message Sujet: Re: Paradoxes et questionnements personnels   Lun 27 Juin - 11:10

Merci à vous pour vos réponses!!

C'est l'un de mes plus gros souci dans la vie: la culpabilité. J'y travaille énormément car elle me gâche souvent des moments sympas. Je sais qu'elle vient de mon éducation et également, comme je l'ai écrit, de tout ce que l'on entend autour de soi. Il faut être mince, il faut manger sainement, il faut faire du sport etc etc. Alors dès que je fais des excès de table par exemple, sur le moment j'aime et puis après je culpabilise... C'est très agaçant!

Nous avons tous des exemples autour de nous de gens qui font des excès, fument, boivent, mangent gars et vivent très bien et vieux. Tandis que d'autres, sains, sportifs, faisant attention à tout, tombent malades de façon quasi inexpliquée. Si je comprends bien la loi, les premiers sont heureux et n'ont pas peur de l'avenir, du coup, ils ne tombent pas malades. Les seconds, si ils font tous ces efforts pour éviter la maladie, elle leur tombera dessus quand même. 
J'ai beau être persuadée de ça, il y a toujours cette sorte de pression et de culpabilité.

Je vais suivre ce conseil qui me convient bien! ;) 


May, je ne suis allée que 2 fois à Montréal, mais à chaque fois, j'y mange une poutine. C'est trop bon!! 

Encore merci pour vos éclairages!

Edit: oups je m'aperçois que les passages que j'ai voulu citer n'apparaissent pas....


Dernière édition par Anouchka le Lun 27 Juin - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rino

avatar

Messages : 397
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 50
Localisation : Suisse

Message Sujet: Re: Paradoxes et questionnements personnels   Lun 27 Juin - 11:54

Bonjour a tous,

C'est exactement comme moi, je suis un gourmand grave, et a chaque fois je culpabilise si je bois quelques binchs, ou je m'envoie des hamburgers ou pizzas. Même si je fais du sport tous les matins!

Mais j'y travaille. Ca vient comme tu dis de notre éducation, etc. Et puis je suis certain qu'il ne faut pas prendre tout ca au tragique, la vie est beaucoup plus facile  que nous le croyons. L'important est de se sentir bien. Pas facile tous les jours mais possible. Bon courage a tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.divineparole.com
Contenu sponsorisé




Message Sujet: Re: Paradoxes et questionnements personnels   

Revenir en haut Aller en bas
 

Paradoxes et questionnements personnels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» pronoms personnels
» Le Dr Marc ZAFFRAN crève l'abcès sur les paradoxes du système de santé français
» Résultats mouvement personnels de direction ?
» Des avis personnels dans la Bible ?
» Personnels de direction : statut et PFR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Tout savoir sur la loi de l'attraction :: Vos questions sur la loi de l'attraction-