La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5282
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?   Mer 18 Mai - 20:01


Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?



La séance de radiesthésie, reconstituée pour vous.


Depuis quelques jours, je suis complètement bouleversé à cause d’une situation familiale que je traîne malgré moi depuis dix ans.

Il s’agit d’un malentendu (grave) avec mon neveu chéri, qui selon moi, s’est comporté mal envers la famille, notamment après le décès de ma mère — il y a 20 ans — celle qu’il adorait par-dessus tout, et réciproquement. La mort subite de ma mère l’a complètement anéanti. Il venait d’avoir 18 ans, son enfance était tortueuse. Son amour immense pour les photos, en général, et celles de la famille, en particulier, est maladif !

Ma mère m’avait désigné avant sa mort comme légataire testamentaire — malgré le fait que je suis le benjamin des quatre enfants. Elle l’avait fait pour des raisons pratiques, jumelées avec d’autres critères de personnalité. Mais aussi pour permettre à mes aînés de pouvoir s’en occuper de leurs familles et de leurs enfants, vu que nous vivons tous aux quatre coins du monde.

Maman connaissait bien mon sens des responsabilités, mon honnêteté et ma parole que j’honore coûte que coûte. Pour elle, cette désignation lui permettait de transiter dans l’autre monde « tranquillement » sachant bien que sa volonté soit exaucée.

Choses promises, choses dues. Après sa mort, j’ai exécuté avec diligence son testament. J’ai refusé d’emporter le moindre truc de la maison familiale, même pas mes effets personnels. Toutefois, il restait quand même ces photos de famille qui appartenaient à tout le monde et que je ne souhaitais pas les garder avec moi ; car je voyage beaucoup et je déménage autant, ce sera dommage de priver toute la famille de ces souvenirs, ainsi que leurs enfants. Pour ce faire, j’ai confié à mon neveu, adorateur de photos, de les garder avec lui, car j’étais persuadé qu’il prendra bien soin. De plus, il habite la capitale, près de la maison familiale, c’est un grand avantage lorsque quelqu’un de nous est de retour et souhaite jeter un coup d’œil, ou scanner, quelques-unes de ces photos.

Dix ans après le décès de Maman, à l’époque, j’habitais à l’étranger, ainsi que mon frère, qui me contacte pour me demander comment il faut faire pour visionner ces photos ? En toute confiance, j’ai contacté mon neveu pour convenir avec lui le moyen pour les expédier en Angleterre, là où mon frère réside avec sa famille ; chose qu’il a refusé catégoriquement, sous prétexte, qu’il n’aime pas son tonton ! Et qu’il est hors de question de lui les envoyer ! Je lui ai rappelé que ces photos ne lui appartiennent pas, il est uniquement le gardien et qu’elles lui étaient confiées, c’est tout ! Bref, il m’a fait comprendre, que c’est désormais son héritage, car ma mère le considérait comme son cinquième fils ! Inutile de vous dire que j’étais fou de rage à cette réponse. De plus, tous les trois, mon frère, mon neveu et moi, se trouvons chacun dans un pays diffèrent…

Depuis, mes relations avec lui se sont envenimées et détériorées, pour qu’a la fin le bannir de ma vie, vu qu’il a perdu toute ma confiance et puisqu’il a préféré sacrifier la famille pour assouvir un amour égoïste, qu’il soit ainsi.

Quelques années se sont écoulées depuis...

Plus tard, en faisant mon grand pardon pour la première fois dans ma vie, j’ai réussi à inclure mon neveu, sans pour autant pouvoir m’en débarrasser de cette incompréhension qui réside toujours en moi à son égard, notamment lorsqu’il affirme haut et fort, qu’il n’a rien à regretter de son geste. Le plus surprenant, c’est que durant ces années de séparation — et le froid glacial dans nos relations — il a tenté par tous les moyens de se rapprocher de moi car je lui manquais. Malgré mon pardon sincère pour lui, j’ai encore (jusqu’à maintenant) du mal à lui faire confiance. Mais au fond de nous, lui et moi, nous nous aimons énormément. Il s’agit (en ce qui me concerne), de la colère, mais jamais de la haine.

Il y a cinq jours, il m’envoie spontanément trois photos, dont deux récentes, une avec ma sœur (sa maman) ; ils entourent de part et d’autre notre vieil oncle. La deuxième photo, est celle du tonton (seul et souriant). Et la dernière, elle est de moi quand j’étais adolescent vers les dix-huit ans, c’est le tonton qui lui a donné cette photo, puisqu’il est un fan de photos ! Bizarrement, au lieu que je me réjouisse à la vue de ces photos, j’étais profondément touché, puis tout d’un coup, j’étais en colère, impossible de me calmer.

Lorsque j’ai lu son message privé sur Facebook qui accompagnait ces photos, je lui ai répondu en le remerciant, tout en lui expliquant la peine que j’ai ressentie à la vue de ces photos. Car le tonton en question, a causé la paralysie faciale de ma grand-mère, qui depuis son choc, elle avait perdu la parole jusqu'à sa mort, c’est-à-dire un mois après celui de sa fille unique (ma mère).
Donc, la vue du tonton qui depuis vingt ans, j’ai pris largement mes distances avec lui, ne me réjouit pas outre mesure. De plus, voir le neveu — celui qui a volé nos photos de famille se les attribuant comme son héritage légitime — accolé à ce tonton avec la bénédiction de ma sœur qui n’a rien fait durant ce charivari, était trop pour moi. Puis cerise sur le gâteau, ma photo d’adolescent assit chez ma grand-mère, qui m’a ravivé de mauvais souvenirs.

Bref, j’ai conclu mon message pour le neveu en guise de réponse à son envoi des photos ; en lui disant que lui et le tonton restent malgré tout pour moi des individus sales — je ne sais pas qu’est-ce qu’il m’a pris de dire cette vérité, au moment où nous faisons des efforts considérables pour recoller les morceaux —, j’ai écrit cette réponse en rentrant chez moi, après un apéro bien arrosé chez mon voisin le propriétaire, qui habite le rez-de-chaussée et qui est gravement malade (cancer en phase terminale). L’alcool que j’ai bu chez lui, m’a permis de lâcher mes sentiments, que je surveille afin de ne pas envenimer la situation, mais là, c’est trop tard, le mot sale est lâché.

Le lendemain, le neveu réagit positivement et me souhaite paix et apaisement dans ma colère.

Toute la journée de dimanche, j’étais sonné par le message que je lui ai envoyé la veille ; ma réaction négative en échange de son amabilité. Ce jour-là, j’étais seul chez-moi, comme un dimanche, calme en train de méditer mon acte de la veille pour comprendre pourquoi cette perte de contrôle ? Vers cinq heures de l’après-midi, étant devant mon ordinateur — tout en pensant incessamment à ce qui s’est passé la veille — j’ai eu un sentiment urgent qui m’incite à me servir de mon pendule, accompagné du cadran qui comporte des lettres et des chiffres, à l’instar de celui d’un ouija. Ce cadran, je ne me suis servi que deux fois, il y a un moment, en guise d’essai. De plus, j’ai arrêté l’utilisation du pendule depuis des années, car je privilégie l’usage de mon instinct et de mon intuition ; cela m’évitera de passer pour le professeur tournesol avec son pendule en l’air. De plus, c’est plus pratique de faire usage de ses intuitions, car c’est moins encombrant, plus discret et surtout plus efficace.

Mais là, cet après-midi, ce sentiment de se servir de mon pendule et du cadran était fort ! Au début, j’ai beaucoup hésité, puis, je les ai sorties après avoir allumé un bâtonnet d’encens, une bougie et installait un cristal de roche (brut) sur la table.

Quand j’ai commencé ma séance, j’ai posé des questions de base à mon pendule, afin qu’il me montre son Oui, son Non, son Peut-être ; car par expérience, je sais que, quand il ne respecte pas le protocole établi entre nous, c’est qu’il y a quelque chose qui cloche ; une interférence, ou des entités qui cherchent à attirer l’attention sur quelque chose.

Les questions que je pose à mon pendule, me sont toujours inspirées.

Questions-réponses avec mon pendule :

Q - Est-ce que je suis seul en ce moment dans ma chambre ?
R – Non.

Q – Est ce qu’il y a des entités présentes ici et maintenant avec moi ?
R – Oui.

Q – Sont-ils nombreux ?
R – Oui.

Q – Indique-moi sur le cadran le nombre s.t.p.
R – 7.

Q – Est-ce que parmi ces entités il y a des guides ?
R – Oui.

Q – Des anges ?
R – Non.

Q – Des maîtres ascensionnés ?
R – Non.

Q – Quelqu’un de ma famille ?
R - Oui.

Q – Indique-moi le nom de cette personne sur le cadran s.t.p.
R – (…..) = le prénom de ma mère.

Là, je me suis senti bizarre, car après sa mort, j’ai souvent senti sa présence, douce, agréable, et même parfois une odeur, un parfum comme si c’était le sien ; mais cette fois-ci, l’ambiance était un peu lourde et moins gaie. Ce sentiment de lourdeur, correspond parfaitement à la situation en cours.

N.B. : je suis très méfiant des tours que certaines entités peuvent nous jouer en se faisant passer pour une autre ! Raison pour laquelle, je pose exprès des questions un peu pêle-mêle, ce qui m’intéresse de ce qui ne m’intéresse pas, afin de mieux sonder la réaction de mon pendule et surtout celle de mon sentiment qui accompagne toujours la séance au même moment des oscillations du pendule.

Q - Puis j’ai demandé la permission, si je peux m’adresser directement à ma mère à travers le pendule .
R – Oui.

À partir de là, je m’adressais au pendule en utilisant le terme « Maman » au lieu de « pendule ».
Première question directe à ma mère :

Q – Maman, as-tu un message à me délivrer ?
R – Oui.

Q – Indique-moi s.t.p. les lettres de ton message par ordre sur le cadran.
R – S A L E

Q – Sale ?
R – Oui.

Q – Moi sale ?
R – Oui.

J’étais surpris, car toujours, je sondais le sentiment qui accompagnait ces réponses. À la lecture du mot sale, il n’y avait pas de colère, seulement une « leçon » pour moi pour me faire sentir l’effet de ce mot et son impact sur mon neveu que j’ai pu lui infliger la veille en le traitant de sale, à lui et au tonton. Sachant que cela provoquera un choc chez moi, notamment pour mon ego.

Jamais ma mère ne s’est adressée à moi de cette manière, jamais. Mais comme il s’agit d’une communication avec l’au-delà — si cela s’avérait vrai — dans ces circonstances, le message est toujours bref et codé. Il faut le décortiquer et l’analyser au vu des évènements en cours, ou par rapport à la question déjà posée. Donc, le sentiment que j’ai eu à l’instant où j’ai lu le mot sale, c’était plein de souffrance, celle que j’ai causée à mon neveu, malgré l’amour que je lui porte. En aucun cas, la réponse de Maman était une insulte. C’était un moyen efficace pour résumer ce que j’ai pu causer.

Q - Puis, j’ai posé la question si elle a autre chose à me dire ?
R – Oui.

Q – Vas y Maman, indique-moi les lettres de ton message s.t.p.
R – Le pendule m’indique le prénom de mon neveu (…) suivi de ; il sera un bon millionnaire.

J’avoue que je n’ai pas tout à fait compris le rapport du terme millionnaire, même s’il adore trop l’argent à mon goût et qu’il est ambitieux avec des dents qui rayent le parquet, mais qu’est-ce que le mot « millionnaire » vient faire ici ? Est-ce que c’est une prédiction lui concernant ? Ou une métaphore ? Bref, le mot « bon », je le conçois et je le lui souhaite du fond du cœur, car il n’est pas mauvais, mais simplement maladroit.

À nouveau :

Q – Maman, as-tu autre chose à me dire ?
R – Oui.

Q – Vas y Maman, indique-moi s.t.p. la phrase.
R – Parle-lui.

Q – Est-ce que c’est la fin de ton message ?
R – Oui.

Q – au revoir Maman !
R – Le pendule s’arrête net.

Sans tarder, j’ai contacté le neveu, qui m’a confirmé qu’effectivement je l’ai blessé la veille ; en au même temps, il comprend tout à fait que j’essaye de dominer ma colère ; à la fin (et comme d’habitude), il me dit qu’il ne regrette rien de ce qu’il avait fait. Puis, il m’envoie un très beau poème sur Dieu, la lumière et le chemin « trouvé », car Maman était croyante, mais non-pratiquante et lui suit ses traces religieusement. Rien que pour ça je l’aime !

Suite à cette séance, j’ai passé les jours suivants méditatifs. Car en plus de cela est suite au message délivré par « Maman » lequel je reste mitigé de sa provenance, j’ai voulu rattraper mon coup avec le neveu et je lui ai écrit une longue lettre en français (il est anglophone), pour lui expliquer le pourquoi de ma réaction. Le pire, c’est au lieu de calmer le jeu, je me suis aperçu que j’étais en train d’enfoncer le clou ! Malgré tout, j’ai décidé de lui l’envoyer en pensant qu’on fera ultérieurement un SKYPE, comme la fois précédente il y a un an et qu’on s’expliquera de vives voix de tout cela. J’ai posté ma réponse pour lui sur Facebook par message privé, je me suis assuré qu’il l’a reçu, car ça s’affiche dans notre conversation, puis j’ai dormi.

Le lendemain, quand je me suis connecté sur Facebook, j’ai vu mon neveu en ligne, mais pas de réponse de sa part. J’ai voulu relire le message, mais il a disparu ! Je lui ai posé la question s’il a reçu mon message en français . Il m’a répondu que non et m’a posé la question où je l’ai envoyé sur Facebook ou sur son e-mail ? Du coup, j’ai compris que « Maman » s’est intervenue une deuxième fois pour calmer la situation.

La question que je me pose maintenant ; est-ce les réponses que je reçois de mon pendule sont une sorte d'autosuggestion de mon subconscient, ou c’est bel et bien des entités qui cherchent à communiquer avec nous de l’au-delà ?
Car le fait d’avoir traité mon neveu de sale — malgré l’amour que je lui porte — m’a fait à moi aussi du mal. Donc, est-ce que les réponses de mon pendule émanent de mon subconscient qui est un mélange de la pensée positive que je m’efforce de vivre et qui se manifeste de différentes manières ? Je sais pertinemment que le pouvoir du subconscient est incommensurable, mais beaucoup d’entre nous l’ignorent. D’ailleurs, c’est lui aussi qui nous autorise (ou pas) à manifester nos désirs !
Est-ce que communiquer avec notre subconscient en utilisant la radiesthésie est un moyen de le rendre loquace ?
Je pense que — mais je ne suis pas sûr —, que les impulsions du pendule sont produites à travers des réactions idéomotrices de notre subconscient et non-grâce à une entité, mais reste à prouver, car je sais aussi que les entités existent, j'ai eu des preuves à cela.

Conclusion, je pense sans avoir la preuve tangible que lors d’une séance de radiesthésie, notre subconscient est interrogé en premier, avant les oscillations du pendule qui nous donne la réponse. De plus, ces informations sont simplement les réponses à plusieurs questions que notre mental s’interroge tout au long de la journée, ce retour est un exemple.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit


Dernière édition par Esprit le Lun 30 Mai - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Floflo

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 05/01/2016
Age : 38
Localisation : Rhone Alpes- France

Message Sujet: Re: Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?   Mer 18 Mai - 21:46

Merci Esprit pour ce beau témoignage
Moi je crois aux esprits et je suis convaincue qu'ils nous protègent, nous guident

Mon meilleur ami pratique l'écriture automatique et parle beaucoup avec sa grand-mère, je trouve cela beau mais un peu flippant quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5282
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?   Mer 18 Mai - 22:52

Floflo a écrit:

... Mon meilleur ami pratique l'écriture automatique et parle beaucoup avec sa grand-mère, je trouve cela beau mais un peu flippant quand même

Personnellement, je me sens un peu perdu dans tout cela. Car c’est relativement récent pour moi et remonte qu'à quelques années seulement ! La communication avec les esprits sur une planche, je ne l'ai jamais faite avant cette fois-ci, c'est la première fois. Les fois d'avant, je m’adressais tout bonnement à mon pendule, sans jamais poser la question pour savoir s’il y a un esprit qui souhaite communiquer avec moi.

Toutefois, quand on est en présence d'un esprit ou d’une entité bienveillante, cela se ressent physiquement, à l’intérieur de nous, au niveau du chakra du plexus solaire et du chakra du cœur, de même quand on est en présence d’une entité malveillante. De plus, allumer une bougie me paraît très important, car par expérience je sais que, lorsque la flamme d'une bougie vibre subitement avec affolement, c'est qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond durant la séance, surtout si on se trouve dans une pièce bien fermée, sans aucun courant d’air. De même pour la fumée de l'encens, en dehors de la purification de la pièce, il y a aussi la manière dont la fumée monte, si d'un coup cette fumée commence à s'affoler, c'est un avertissement, surtout si tout est fermé. Mais ces avertissements, ne sont pas tous négatifs, parfois c’est simplement pour attirer notre attention sur un détail qui nous échappe, ça m’est arrivé déjà. Le sentiment qui accompagne la séance est très important, il ne faut pas le négliger, c’est notre indicateur et notre guide.

Bref, si on ne fait pas joujou avec ces outils, mais que nous nous servons à bon escient uniquement en cas de besoin et non pour savoir si on va gagner au loto, je pense qu'une fois nous sommes initiés, la pratique sera utile en cas d’un vrai besoin, la prudence reste toujours de mise !

Enfin, écouter son intuition et non son mental, aide à savoir ce qu'il faut faire ; quand il faut faire les choses. C'est un grand avantage lorsqu'on peut parvenir à développer ce potentiel inné en nous.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
May

avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 55
Localisation : Québec - Canada

Message Sujet: Re: Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?   Mer 18 Mai - 23:11

Bonjour Esprit,

Ton témoignage est très intéressant. Tout comme Floflo, je crois aux esprits puisque j'ai eu des expériences, sans le vouloir, de cela.  C'est certains qu'après de telles expériences, des questions arrivent, mais je ne m'arrête pas trop et je prends le bien (car comme tu le dis, on sait quand c'est bien) et je crois que cela nous permet d'avancer dans notre spiritualité, mais aussi dans le bien que l'on peut faire autour de soi... Il y a tant de questions face à cela et c'est bien de partager.

Bonne soirée!
May
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5282
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?   Jeu 19 Mai - 0:06

May a écrit:

Ton témoignage est très intéressant. Tout comme Floflo, je crois aux esprits puisque j'ai eu des expériences, sans le vouloir, de cela.

May a écrit:

... Il y a tant de questions face à cela et c'est bien de partager.

Si tu te sens prête pour partager avec nous tes expériences sur ce thème, tu seras la bienvenue. Car le but, c'est d'en parler sobrement, comme nous l'avions vécu — sans attirer l'attention des curieux sur nous — pour rassurer ceux qui vivent ce genre d'expériences inexpliquées et surtout pour briser ce tabou ! Autrement, ceux qui subissent ces phénomènes seuls dans leur coin, se croient fou. J’ai remarqué que, dès qu'on parle un peu les langues commencent à se délier et on s'aperçoit qu'on est loin d'être seul sur cette terre.

La peur d'en parler spontanément quand cela arrive, c’est pour éviter d'être moqué par son entourage. Mais l'avantage d'être sur un forum comme celui-ci, c'est qu'on peut raconter librement ces expériences, dans l'anonymat le plus total, sans mettre en jeu sa réputation. Cela permet aussi — en attendant que ces phénomènes soient admis par la sacro-sainte science — de faire connaître publiquement, qu'il y a des dimensions existantes parallèlement à la nôtre, mais invisibles à nos yeux ! Plus tard, j’espère que beaucoup de témoignages, en dehors de celui-ci suivront.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Superolivier

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2014
Age : 36
Localisation : Région Parisienne - France

Message Sujet: Re: Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?   Jeu 19 Mai - 15:13

Bonjour à tout le forum, 

Esprit, je ne savais pas que tu pouvais t'énerver et te laisser aller à la colère.


Esprit a écrit:
Je sais pertinemment que le pouvoir du subconscient est incommensurable, mais beaucoup d’entre nous l’ignorent. D’ailleurs, c’est lui aussi qui nous autorise (ou pas) à manifester nos désirs !




Qu'entends tu par "le subconscient nous autorise (ou pas)" ?

Superolivier


Dernière édition par Superolivier le Ven 20 Mai - 7:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5282
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?   Jeu 19 Mai - 16:09

Superolivier a écrit:


Esprit a écrit:

Je sais pertinemment que le pouvoir du subconscient est incommensurable, mais beaucoup d’entre nous l’ignorent. D’ailleurs, c’est lui aussi qui nous autorise (ou pas) à manifester nos désirs !


Qu'entends-tu par "le subconscient nous autorise (ou pas)..." ?


Notre subconscient sait tout par avance, car nous sommes connectés en permanence à un champ de savoir universel, (lire cet article sur la Théorie des champs morphiques).
Ce savoir réside dans notre subconscient, mais nous ignorons son existence et nous ignorons aussi que nous avions accès ! Il y a comme une amnésie collective voulue, afin de nous permettre d'expérimenter cette vie — comme si c'est la première fois — sans être assisté en permanence par des repères. Bref, ce savoir universel nous est inaccessible directement. Raison pour laquelle, lorsque je pendule pour obtenir des réponses à mes questions, j'ignore que je connais ces réponses et pense à tort ou à raison, que ce sont les esprits qui m'aident. Mais peut-être aussi que c'est vrai, car la frontière est mince. Raison pour laquelle j'ai fait ce retour, car je ne parviens pas à savoir qui me fournit ces réponses justes. Est-ce que c'est mon Moi supérieur ? Mes guides ? Les esprits de mes aïeux ? Ou des êtres bien intentionnés ? La question reste ouverte.

Un autre exemple sur le rôle du subconscient ; lorsque par exemple tu souhaites manifester une quelconque demande — tu pries, tu supplies pour l'avoir — mais cela reste lettre morte ! Souvent, la cause est due au rejet de notre subconscient de l’intégrer dans son système, mais grâce à beaucoup d'efforts et de martèlement (de ta part), tu parviens enfin à le convaincre pour l'inclure. Ce n'est qu'à partir de ce moment-là que ta demande verra le jour.


Superolivier a écrit:

Esprit, je ne savais pas que tu pouvais t'énerver et te laisser aller à la colère.


Ta remarque m'a fait sourire, car moi-même, je suis incapable d'expliquer mon Changement Radical et que j'ai subi depuis neuf ans (2008). À cette période, j'étais — comme je l'ai dit ailleurs, sur d'autres posts — au creux de la vague, prêt à commettre l'irréparable, cette idée noire m'a traversé l'esprit sans pour autant avoir le courage de l'exécuter. Puis, il y avait mes demandes désespérées pour que je puisse m'en sortir — en s'adressant à qui veut l'entendre, mais pas à Dieu, car je n'y crois pas en celui de la religion — et surtout, pour que mon passage sur cette terre soit utile. À partir de ce moment-là, subtilement, il y a eu un virage à 180˙ dans ma vie, sans que je puisse m'en apercevoir et depuis, je suis ce que vous connaissez de moi et de ma vie agitée d'avant, (peu de choses).

Ma vie d'avant (de Parisien) était trépidante, un enfer sur terre ! Car je vivais à 100 à l'heure. Tout doit aller trop vite et par-dessus tout, impeccable ! Sinon, je m'énerve grave, car c'est ma vraie nature et mon vrai tempérament, d'où ma réaction sur mon neveu (des soubresauts de mon vrai caractère). Jusqu'à maintenant, mon neveu (que j'adore) fut le meilleur prof que j'ai connu dans ma vie, ! C'est grâce à lui que j'apprends : la patience, la tolérance, l'amour inconditionnel, le pardon, etc. Ce processus n'est pas terminé, il nécessite une vie au moins....

J’espère avoir répondu à ta question Superolivier.
c

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Rino

avatar

Messages : 356
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 50
Localisation : Suisse

Message Sujet: Re: Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?   Jeu 19 Mai - 18:25

Bonjour et merci Esprit pour tes commentaires très intéressants. Quand tu dis marteler (toi même) tu entends des affirmations?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.divineparole.com
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5282
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?   Jeu 19 Mai - 18:30

Rino a écrit:

Quand tu dis marteler (toi même) tu entends des affirmations?

Oui — avec grande conviction...

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Rino

avatar

Messages : 356
Date d'inscription : 20/01/2016
Age : 50
Localisation : Suisse

Message Sujet: Re: Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?   Jeu 19 Mai - 18:37

Merci, d'ou la ténacité. A ton avis, peut on avoir 4 ou 5 affirmations ou le nombre n 'est pas si important?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.divineparole.com
Contenu sponsorisé




Message Sujet: Re: Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Autosuggestion de notre subconscient ou présence des esprits ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Info] La maitrise du subconscient
» Messages subliminaux, symboles occultes ou comment utiliser notre subconscient pour nous manipuler..
» Invocations d’esprits avec un verre et des lettres !
» Extrait 3 : Le subconscient
» Notre Père!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Spiritualité-