La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 détachement pour éviter des souffrances inutiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilas

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 38
Localisation : Moselle - France

Message Sujet: détachement pour éviter des souffrances inutiles    Ven 22 Avr - 23:53

Bonsoir,

Comme vous le savez, je suis au chômage, sans ressources et avec un enfant de 3ans. J'ai été licencié dès la fin de mon congés mat, et j'ai crée la situation car je le pensais tellement haut et fort que j'angoissais tout le temps, même en dormant.

Je n'arrive pas à retrouver du travail, probablement parce que je sais que mon enfant à besoin de moi , mais aussi car je ne conçois pas de laisser mon enfant 10-12 heures en garderie, et le voir que pour 2-3 heures max tous les jours, juste le temps de lui donner à manger et de le coucher. Cela me peine tellement car on ne fait pas des enfants pour les laisser seuls mêmes s'ils connaissent les personnes qui s'occupent d'eux.

Alors je pense que c'est pour cela que ma situation ne s arrange pas.

Je n'arrête pas de me dire, je vais  finir par me mettre une carapace d'acier et je reprends le boulot 40 heures par semaine, plus 2 heures de trajet quotidien et si je ne vois pas mon enfant, tant pis tant que je ne souffre pas. Je vais me détacher ainsi, mais plus je le pense et plus je pleure, et repleure. et je sens que mes vibrations sont basses en ce moment.

Mais je ne peux pas, car cela m'enlèvera ma part d'humanité et maternelle en moi et mon enfant, car c'est comme si je le reniais. Je ne veux pas ça. Comment puis je assumer ma famille sans pouvoir concilier les deux.

J'ai pensé à prendre un mi-temps en France pour 600 euro, mais je n'aurais pas assez pour vivre même avec le salaire de mon conjoint. (le salaire de mon conjoint dépasse à peine le maximum du plafond pour avoir des aides)

Pour être honnête, j'aime et j'adore mon enfant et bien que j'aimerais en avoir d'autre et pour les avoir déjà vu (donc je sais qu'ils attendent), je ne sais pas si j'aurais eu le premier car je ne sais pas comment résoudre ce dilemme. Comment peut on faire des enfants, sans leur accorder du temps pour qu'ils s'épanouissent dans tout.

un peu d'aide me serait bien utile.

merci


Dernière édition par Lilas le Dim 24 Avr - 21:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lindcsay

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 09/06/2015
Age : 37
Localisation : Bretagne - France

Message Sujet: Re: détachement pour éviter des souffrances inutiles    Sam 23 Avr - 11:17

Bonjour Lilas , 


Ton enfant ne va pas à l'école ??

Si cela peut t'aider , Je suis étudiante depuis 2 ans maintenant . Je perçois donc le minimum . En début de ma formation je me suis séparée de mon mari , j'ai du confier mes 2 filles ( 14 et 7 ans) à mes parents car ma formation se situe à plus de 300 km de chez moi . Jusqu’à maintenant je rentrait tous les 15 jours , étant très fusionnelle avec mes filles cela à été très durs ( d'ailleurs la dernière a du redoubler son CP car c'était une catastrophe .
Aujourd'hui cela va beaucoup mieux avec elles . J'ai cependant il y a peu de temps divorcée , j'ai perdue ma maison . E tje n'ai aucun lieu stable ou vivre . 
Mais ce que je fais lorsque je reviens par chez moi pour voir mes filles , c'est que j'en profite à fond , je ne suis la que pour elles . On sort , elles me racontent leurs histoires , bref je vis chaque moments présents .  Ce que je ne fesait pas lorsque l'on vivaient ensemble .
Même si je ne referait plus quelque chose à distance , loin de mes filles , je ne vivrais plus de la même façon qu'avant .

Je pense que même si l'enfant est séparé de ses parents quelques temps , le plus important lorsque l'on est avec , s'est d'être totalement présent pour lui , de partager des choses avec lui .
Après l'enfant à aussi besoin de découvrir et de faire ses propres expériences en dehors du contexte familial , ce qui va l'aider à grandir aussi .

Voila Lilas ce que je peux te dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilas

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 38
Localisation : Moselle - France

Message Sujet: merci   Sam 23 Avr - 11:57

Merci lindscay,

J'aime bien mon travail et voir du monde.

Mais c'est vrai que je ne pense pas qu'un enfant puisse bien s'épanouir, s'il voit ses parents 2-3hr par jour en tout cas à l'age du mien.

La rentrée c'est pour septembre prochain.


C'es vrai que je me suis dis que je finirais par me mettre cette carapace pour ne pas souffrir. j'aime mon enfant et je l'assume et je sais qu'il faut aussi des sous pour ça.
C'est bizarre parce que je pensais à cette carapace et je vois qu'Esprit dit qu'il évite les souffrances inutiles. Du coup je me suis permise de faire ce poste. 

Je ne sais pas comment je dois utiliser la lois pour avoir les deux. Mais je sais que c'est possible, cependant, je ne sais pas encore quoi faire.

un médium m'a dit récemment: j'ai la sensation que tu peux tout faire, tout avoir, que tout dépend de toi. 

Pensez -vous bien que j'ai sauté au plafond quand il m'a dit ça, moi qui suis en plein lois d'attraction et de remise en question.

mais je ne sais pas comment:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5691
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: détachement pour éviter des souffrances inutiles    Sam 23 Avr - 16:52

Lilas a écrit:

… Je n'arrive pas à retrouver du travail, probablement parce que je sais que mon enfant à besoin de moi , mais aussi car je ne conçois pas de laisser mon enfant 10-12 heures en garderie, et le voir que pour 2-3 heures max tous les jours, juste le temps de lui donner à manger et de le coucher. Cela me peine tellement car on ne fait pas des enfants pour les laisser seuls mêmes s'ils connaissent les personnes qui s'occupent d'eux.

Alors je pense que c'est pour cela que ma situation ne s arrange pas.

Je n'arrête pas de me dire, je vais  finir par me mettre une carapace d'acier et je reprends le boulot 40 heures par semaine, + 2 heures de trajet quotidien et si je ne vois pas mon enfant, tant pis tant que je ne souffre pas. Je vai s me détacher ainsi, mais plus je le pense et plus je pleure, et repleure. et je sens que mes vibrations sont basses en ce moment.


« Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à la Vie.
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne sont pas à vous. »

Extrait du livre Le Prophète - Gibran Khalil Gibran


Applique donc le tire de ton post : Détachement pour éviter des souffrances inutiles.

Lilas, je te comprends et je ressens aussi ton amour pour ton fils. Mais essaye malgré tout, d'être pragmatique en attendant que tu puisses maîtriser l'usage de cette Loi. Cette dernière est simple et très difficile à la fois. Elle est difficile, car pour obtenir tout ce que tu veux, il faut que tu vibres ce que tu veux ! Cette fréquence, fait que tes désirs deviennent une réalité et se manifestent rapidement à toi. Or, pour l'instant, tu n'es pas encore synchronisé avec tes souhaits, autrement, tu les manifesteras rapidement et sans délai. J'estime que — malgré le fait que je n'ai jamais eu des enfants, ni voulu en avoir —, que le témoignage de Lindcsay est plein de bons sens. Peut-être il sera sage que tu t'inspires un peu d'elle, vu que vous avez le même âge et légèrement la même situation.

Certes, avec la Loi tout est possible, mais quand on commence à la pratiquer consciemment, souvent nos résultats sont maigres, d'où le doute et la peur du : qu'adviendra-t-il demain s'il m'arrive ceci ou cela ; il y a une dizaine d'années, je faisais un travail qui m'épuisait énormément, j'étais complètement vide d'énergie. Puis avec la découverte de cette Loi et l'apprentissage au quotidien pour améliorer mes performances ; désormais je réussis à vivre la vie que je veux en toute simplicité et sans panique. Mais avant cela, mes résultats ressemblaient à des montagnes russes avec des hauts et des bas ; puis, plus des hauts que des bas, jusqu'au moment où le bas est devenu un lointain souvenir. Sachant bien que si maintenant, j'oublie de surveiller la qualité de mes pensées pour ne sélectionner que les positives, immédiatement mes galères et mes problèmes accourent pour détruire ma vie. Sauf que, ces galères et problèmes ne sont que le fruit de mes pensées et je suis le géniteur, donc le responsable ! À toi d'améliorer ta façon de penser pour dépasser tes craintes et tes doutes, pour manifester tes désirs les plus excentriques et les plus fous, si cela te chante.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5691
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: détachement pour éviter des souffrances inutiles    Dim 24 Avr - 19:06


Le texte ci-dessous est de la part d'Anne, une ancienne membre du forum qui nous lise régulièrement en tant qu'invité. Son point de vue m'a paru important, raison pour laquelle je lui ai demandé permission si je peux partager avec vous son e-mail, afin qu'il y ait différents sons de cloches et que ce sujet sera bien mené à bien ; elle était d'accord. Car, une fois de plus, je n'ai jamais été parent, mais uniquement tonton d'une quinzaine de jeunes (neveux et nièces) qui sont désormais tous mariés. Donc, mon expérience en tant que parent, est inexistante.

Voilà le message d'Anne que je remercie au passage.
_________________

Bonjour François,
je voulais ajouter mon grain de sel au message de Lilas, car vécu moi-même cela en tant qu'enfant trimballée entre grands-parents et tantes pendant ma petite enfance, sans m'en parler ni me demander mon avis.
J'en subis encore les conséquences !

Voilà, laisser un enfant à ses grands-parents ou à de la famille n'est pas une catastrophe si : la maman le conçoit ainsi, car si elle culpabilise comme Lilas, l'enfant le sentira et sera traumatisé pendant longtemps !
D'autre part, ne jamais "disposer" de la vie d'un enfant, sans lui expliquer le pourquoi de la séparation, avec des mots qu'il peut comprendre et surtout, surtout, encore une fois sans ressentir soi-même de la culpabilité comme je viens de l'écrire, car même si la maman sourit et semble gaie, le petit saura instinctivement qu'on lui ment et non seulement perdra sa confiance en sa mère, mais en la vie (j'ai connu cela aussi). c'est très délicat comme passage. Si Lilas ne se sent pas sûre d'elle, il faut qu'elle consulte quelqu'un qui l'aidera à franchir ce cap, sans dommage pour son enfant et pour elle.
L'autre intervenant a bien parlé mais elle a omis de dire si elle avait expliqué la situation à ses filles, je le pense, sinon la dernière n'aurait pas eu à redoubler son CP. Non seulement il faut leur parler mais les faire entrer dans la situation en leur demandant leur avis et en parlant, souvent avec eux, ils se responsabilisent ainsi, étant partie prenante, et non un "objet" dont on dispose et cela quelque soit leur âge du moment qu'ils peuvent comprendre.

C'est tellement important pour la vie de ce petit, que je n'ai pu m'empêcher d'intervenir à travers toi. Sois indulgent et ne m'en tiens pas rigueur je te prie.


je te souhaite un bon dimanche, plein de lumière et de joie

amicalement

Anne

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Lilas

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 11/03/2016
Age : 38
Localisation : Moselle - France

Message Sujet: Re: détachement pour éviter des souffrances inutiles    Lun 25 Avr - 23:20

Merci à tous pour vos messages.

Je suis désolée, je ne pouvais pas répondre plutôt, j'ai dû changer de la pâte thermique dans mon ordinateur car celui-ci surchauffait tout le temps et s'arrêtait.

J'ai bien pris note des conseils, et je les applique déjà.

Je parle beaucoup à mon ange . J'explique tout ce que je peux avec des mots d'enfant pour qu'il comprenne. Je le prépare ainsi.

j'ai confiance en l'univers et je sais qu'il est là, donc que ma situation s'améliore de jour en jour et que quelque chose de meilleur m'attend.

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message Sujet: Re: détachement pour éviter des souffrances inutiles    

Revenir en haut Aller en bas
 

détachement pour éviter des souffrances inutiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» idées pour éviter dégradations
» Neuvaine à Saint Joseph pour éviter le divorce.
» LA SOLUTION pour éviter les suicides...
» Répétoscope : votre secret pour éviter les répétitions !
» Prière pour éviter ou écourter le Purgatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Tout savoir sur la loi de l'attraction :: Vos questions sur la loi de l'attraction-