La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Le compteur Linky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Chacha

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 61
Localisation : Sud-Est - France

Message Sujet: Re: Le compteur Linky   Sam 4 Juin - 20:50

Merci à toi. Je dois dire que ça prend beaucoup de temps mais c'est intéressant. Je communique avec d'autres personnes et nous échangeons des infos. A la rentrée, il est possible que nous fédérions nos petits groupes locaux pour faire une réunion dans un des villages afin d'informer la population.

La notion d'ondes, de radiofréquences et de CPL n'est pas évidente pour qui n'a pas fait d'études en ce sens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5762
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Linky : après le reportage d’Envoyé spécial, Enedis et l’Etat doivent sortir du déni...   Dim 17 Juin - 15:02


Linky : après le reportage d’Envoyé spécial, Enedis et l’Etat doivent sortir du déni...


Près de 700 communes et des centaines de milliers d'habitants refusent les compteurs communicants, chiffres en augmentation continue

- Enedis et ses sous-traitants doivent cesser d'intimider les habitants et d'installer les Linky par la force ou la ruse

- Comme la Belgique ou l'Allemagne, la France doit renoncer à la généralisation des compteurs communicants



 
Le reportage d'Envoyé spécial diffusé hier jeudi 14 juin sur France2 est venu confirmer ce que nous dénonçons depuis deux ans et demi : le distributeur Enedis (filiale d'EDF) et ses sous-traitants utilisent des méthodes inqualifiables pour imposer les compteurs Linky, par les mensonges, l'intimidation voire la force, à d'innombrables habitants qui n'en veulent pas.

Tous les jours, les sociétés privées mandatées par Enedis prétendent que "si vous refusez le compteur Linky, nous allons vous couper l'électricité", ou "nous allons appeler la police", ou "vous devrez payer le compteur" ou encore "vous allez payer des pénalités", etc. Tout ceci est inventé - il n'existe légalement aucune mesure de rétorsion - mais c'est hélas souvent efficace auprès des gens mal informés ou vulnérables, en particulier les personnes âgées.

Mais il y a pire : lorsque ces allégations ne suffisent pas, il arrive que les installateurs insultent et bousculent les habitants. Les incidents de plus en plus inquiétants se multiplient et, au lieu de mettre le holà, la direction d'Enedis… accuse les habitants. Or, faut-il le rappeler, ce sont bien les installateurs de Linky qui débarquent dans les communes, les quartiers, les immeubles, et qui sont donc les fauteurs de troubles.

Le déni d'Enedis et de l'Etat ne concerne pas seulement les méthodes des installateurs mais aussi les différentes raisons pour lesquelles les habitants refusent les compteurs communicants. Il est à ce sujet totalement inadmissible que les citoyens soient traités de "complotistes" ou d'arriérés terrorisés par le "Progrès".

En effet, il ne suffit pas qu'un objet soit nouveau pour qu'il soit bénéfique… même s'il est peint en vert fluo. Et, justement, le Linky pose et cause de nombreux problèmes, dont certains sont très graves, à tel point qu'il s'agit bien là d'une terrible régression par rapport aux compteurs ordinaires.

Qui plus est, peu à peu, instances officielles et organismes reconnus viennent confirmer les critiques des citoyens. Ainsi, dans son récent rapport, la Cour des comptes a montré que le programme Linky bénéficiait financièrement à Enedis et absolument pas aux usagers. Ainsi la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) a été obligée d'intervenir après que Direct énergie ait commencé à s'accaparer illégalement des données privées collectées dans le cadre du programme Linky.

Ainsi Promotelec (dont fait partie Enedis) a avoué que "lorsque le technicien place Linky chez un particulier et règle le disjoncteur de branchement, il n’est pas chargé de vérifier si l’installation électrique du foyer est en mesure de supporter le niveau de puissance défini" et que "des accidents (feu) peuvent se produire le jour où le particulier fait la demande auprès d'Enedis afin d'augmenter la puissance de son compteur".

Il n'est donc pas étonnant que la presse régionale et locale se fasse continuellement l'écho d'incendies qui se déclenchent après la pose du Linky, parfois le jour même, mais aussi d'innombrables appareils électroménagers détruits, sans oublier les installations qui disjonctent à d'innombrables reprises, les factures qui s'envolent, etc. 

A tout cela s'ajoute bien sûr la question des données personnelles et la controverse sanitaire sur les ondes électromagnétiques. L'affaire Directe énergie, déjà évoquée, mais aussi l'affaire Facebook ne doivent laisser aucun doute : malgré les belles promesses et assurances avancées, il est évident que les données captées par les Linky seront tôt ou tard détournées, volées, revendues, etc.

Quant à la question des ondes, c'est une controverse scientifique au même titre que celles anciennes ou récentes sur le tabac, la radioactivité ou les pesticides : les uns disent blanc, les autres noir, l'Organisation mondiale de la santé s'interroge. Mais l'expérience et le bon sens apportent la bonne réponse, qu'il s'agisse des données personnelles ou des ondes : la SEULE façon d'être protégé est… de garder les compteurs ordinaires. Il est d'ailleurs notable que ces derniers sont parfaitement efficaces et légaux, ayant été installés... par EDF et Enedis (auparavant ErDF).

Alors que la fronde anti-Linky se développe de façon exponentielle, que les déconvenues et accidents se multiplient, les autorités françaises se doivent de réagir immédiatement et, par exemple, de suivre le récent exemple de la Belgique (et plus ancien de l'Allemagne) : renoncer à la généralisation des compteurs communicants.

Ce n'est pas seulement une question de finances, de sécurité, de respect de la vie privée : c'est finalement une véritable question de démocratie. Le gouvernement et le Président de la République sont au pied du mur : désormais, ils ne pourront plus dire qu'ils ne savaient pas, ils seront donc clairement responsables et coupables des futurs drames causés par le Linky. Ils doivent donc agir... vite. (source)

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5762
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Les anti-Linky marchent pour le respect du droit de refus   Dim 1 Juil - 18:43


Les anti-Linky marchent pour le respect du droit de refus



Les huit collectifs anti-Linky du département ont mené, hier, une marche citoyenne dans les rues de Rodez. Ils réclament notamment le respect du droit des particuliers à refuser l'installation de ce nouveau compteur électrique.

Les collectifs anti-Linky du Vallon, de Millau, de l'Ouest Aveyron, du Nord Aveyron, du Carladez, du Saint-Affricain, de Saint-Rome-de-Cernon et du Sud-Ouest Aveyron se sont donné rendez-vous, hier matin, à Rodez pour faire à nouveau entendre leur voix. Réunis dès 11 heures sur le mail de Bourran, ils ont battu le pavé jusqu'au centre-ville, dans un grand chahut de banderoles et de notes d'accordéon.

«Réglementer le déploiement»

Cette marche citoyenne, qui a rassemblé une demi-centaine d'opposants au nouveau compteur électrique d'Enedis, avait pour but de soutenir la procédure engagée début mai contre le Sieda -Syndicat d'énergie départemental de l'Aveyron. «La structure, qui est l'autorité administrative d'Enedis, n'a jamais souhaité nous recevoir pour dialoguer», rappelle Loïc Santiago, du collectif du Vallon, «Nous l'avons donc mise en demeure de réglementer le déploiement général du compteur électrique et de faire respecter le choix des citoyens. D'autant plus cette méthode d'installation s'accompagne d'arguments fallacieux. On fait croire à ceux qui refusent qu'ils s'exposent à des frais de relevés à pieds qui peuvent aller jusqu'à 3 000 €!».

«Un recours administratif»

Les anti-Linky demandent aussi qu'Enedis propose gratuitement, à tous les particuliers qui en font la demande, un filtre pour se protéger de toute intrusion CPL -courant porteur en ligne- dans les câbles de leur habitation. «Si nous n'avons pas de réponse d'ici le 14 juillet, nous déposerons une plainte devant le tribunal administratif».
En attendant, les huit collectifs continuent de mener des campagnes d'informations, en multipliant, chacun sur leur territoire, les réunions avec les habitants et les rencontres avec les élus.
(source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Message Sujet: Re: Le compteur Linky   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le compteur Linky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Compteur Linky
» Compteur LINKY : Arnaque et danger
» Compteur Linky et lampes tactiles
» Compteur Linky et surplus autoconsommation
» Le compteur Linky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Parlons de tout...-