La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 L’équilibre acido-basique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier

avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 19
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: L’équilibre acido-basique   Lun 8 Fév - 17:12


De quoi s’agit-il ?


L’équilibre acido-basique représente la valeur optimale de pH (propre à chaque organe et tissu) nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. Il dépend directement de l’entrée et/ou de la production d’éléments acides ou basiques dans le corps.

En chimie, il existe deux polarités opposées : acide et basique (ou alcalin). Elles se mesurent dans un milieu aqueux grâce au pH, sur une échelle de 0 à 14, 7 équivaut à un pH neutre, en dessous c’est acide, au-delà c’est basique.

Ce qui nous intéresse ici c’est le pH du milieu intérieur. Comme vous le savez, le corps est composé de 3 choses : du sang, des cellules et de la lymphe. Le pH du sang est comprit entre 7.38 et 7.42 et ne peut varier sans causer des troubles sérieux. Donc si l’acidité s’élève dans le sang, il se décharge dans la lymphe (laquelle se trouve partout dans l’organisme et dont le rôle est de collecter les acides).

Il existe également des mécanismes pour réguler l’acidité sanguine comme un système tampon basé sur les ions bicarbonates (alcalins), la respiration (oxydation) et les reins (élimination des éléments en surplus). Tout cela est valable dans le contexte de l’activité sportive ou dans des cas d’insuffisances respiratoires ou rénales, bref cela ne nous intéresse pas ici, puisque l’on parle d’acidose globale de l’organisme, donc du système lymphatique (et pas du sang).

Les cellules éliminent les acides (leur propres déchets métaboliques) dans la lymphe, autant que possible.

Le pH du milieu intérieur, celui dont il est question dans cet article et lorsque l’on parle d’équilibre acido-basique de l’organisme est donc celui de la lymphe.
 
Avec le papier pH

On peut mesurer le pH de la salive. Il n’est en rien indicatif du pH de l’organisme. Par contre, il doit être légèrement alcalin. L’acidité dans la bouche ronge l’émail et fragilise les dents. Elle peut être la conséquence d’une acidité interne élevé, la muqueuse buccale jouant un rôle dans l’excrétion des acides (comme toutes les muqueuses), mais également  de notre alimentation, dont les résidus sont dégradés par des bactéries spécifiques en composés acides dans le cas des protéines et du sucre raffiné par exemple.

On mesure aussi le pH de l’urine. Il ne donne pas plus d’indication sur le pH intérieur. Si les reins fonctionnent correctement, le pH de l’urine est acide car elle élimine en grande partie les toxines drainées par la lymphe. Si elle est alcaline cela signifie que les minéraux quittent l’organisme. Il faut se demander pourquoi ? Etaient-ils biodisponibles ? Y a-t-il un problème de réabsorption au niveau des reins ?

On ne peut pas mesurer le pH de la lymphe mais on peut l’estimer par rapport aux symptômes que présente la personne, et on peut en avoir une idée assez précise avec l’iridologie.
 
 
Le pH de la lymphe :
 
Ce qui est acidifiant, directement (entrée d’un élément acide dans l’organisme) ou
indirectement (production d’acide due à la réponse de l’organisme à un événement extérieur) :

  • Le stress : au sens très large, être débordé d’informations (conduire, regarder la télé), stress mental, psychique, la vitesse, activation du processus lutte ou fuite, catabolisme, etc.
  • L’alcool et les drogues.
  • Le sport en général mais c’est problématique uniquement dans l’excès (cela dépend de chacun).
  • La colère.
  • Les chocs émotionnels (on a déjà vu des gens dont les cheveux blanchissaient en une nuit).
  • La pollution (air, eau, mais aussi les pesticides dans l’alimentation).
  • Les produits chimiques (gel douche, dentifrice, produits de beauté, etc. ) la peau n’est pas une barrière infranchissable.
  • Le froid / la chaleur en excès.
  • Les aliments acidifiants par production de composés acides lors de la digestion : en particulier le sucre raffiné et les aliments transformés industriellement (et les sodas) . Les protéines, donc la viande, les céréales et légumineuses (les oléagineux en grande quantité, par leur teneur élevée en protéines), dans une moindre mesure tous les aliments cuits.


Ce qui est basifiant :
  • La chaleur / la fraîcheur (pour contrebalancer l’excès de l’autre).
  • Le soleil, en quantité adaptée.
  • Le contact humain chaleureux, la douceur.
  • La joie.
  • Le repos.
  • Les aliments basifiant sont les fruits et les légumes, par leur teneur en minéraux. Il est nécessaire que les minéraux soient bio-disponibles, c’est-à-dire déjà transformés par des végétaux (qui sont autotrophes, c’est-à-dire capable de se nourrir de matières inorganiques contrairement aux animaux et à nous qui sommes hétérotrophes). La cuisson modifie la biodisponibilité des minéraux (au plus c’est chaud au plus ça détruit) , on a un meilleur rendement avec les aliments crus.
  • L’eau de mer (les minéraux sont rendus bio-disponibles par le plancton qui y vit) et l’eau de coco sont des boissons particulièrement alcalinisantes, avec les jus de légumes frais (la pasteurisation réduit la qualité nutritive). Je n’inclus pas l’eau minérale car les minéraux s’y trouvent sous forme … minérale, donc non assimilable.

 
Pourquoi garder son pH en équilibre (légèrement alcalin) ?

Deux phénomènes participent à la régulation de l’acidité, l’un prédomine sur l’autre selon les personnes mais les deux sont présents.

1er phénomène, la neutralisation : un minéral alcalin est associé à un acide pour former un sel neutre. Ce dernier sera ensuite éliminé par les reins. Cependant, si les reins ne fonctionnent pas bien, ces sels peuvent s’y accumuler, donnant naissance à des calculs rénaux. Ils peuvent également se balader dans l’organisme et causer de l’inflammation, dans la gaine des tendons par exemple (tendinite).
Point important : d’où proviennent ces minéraux ?

  • De l’alimentation. A condition qu’elle en apporte suffisamment. Ce qui est rarement le cas si on regarde la proportion de fruits et légumes crus (ou cuits à basse température) dans un repas, surtout en comparaison de la quantité de protéines (particulièrement acidifiantes).
  • L’organisme puise des minéraux dans ses propres tissus, os, cartilages, peau, etc. ce qui les rends plus faibles et plus fragiles, pouvant conduire à de l’ostéoporose ou chute de cheveux, par exemple.


2ème phénomène, le stockage : pour protéger les tissus de l’action corrosive des acides, l’organisme va emprisonner ces derniers dans du tissu graisseux, on va donc prendre du gras avec tous les soucis que cela implique, tant du point de vue santé qu’esthétique. On grossit parce qu’on mange trop en quantité mais surtout parce qu’on mange trop acide. Je n’ai jamais vu quelqu’un grossir parce qu’il avalait des quantités incroyables de salade et de ratatouille. Par contre avec des pizzas des burgers et des saucisses, si.

En plus de ces phénomènes, une quantité importante de toxines est stockée dans la lymphe, la rendant épaisse et l’empêchant de jouer correctement son rôle d’épuration de l’organisme. Dans ce cas de congestion lymphatique, le fonctionnement métabolique normal est entravé, le corps est affaibli et développe des symptômes chroniques.

Nos modes de vie modernes étant particulièrement acidifiants et notre alimentation ne suffisant pas (souvent même aggravant les choses), à restaurer notre équilibre acido-basique, on se retrouve donc avec un problème d’acidose et déminéralisation massives (l’une et l’autre sont indissociables). 

Quelles en sont les conséquences ? Que peut-on y faire ? affaire à suivre…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 19
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: L’équilibre acido-basique   Lun 8 Fév - 17:19

Tout sur l'équilibre acido-basique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5283
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: L’équilibre acido-basique   Lun 8 Fév - 17:49


Tu fais tes cours sur le forum !

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Olivier

avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 19
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: L’équilibre acido-basique   Lun 8 Fév - 17:53

Je l'aime bien le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chacha

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 60
Localisation : Sud-Est - France

Message Sujet: Re: L’équilibre acido-basique   Lun 8 Fév - 19:17

Voilà un sujet très important à mon sens et tu l'as élargi au possible avec l'aspect hygiène mentale notamment. Sachant qu'un excès d'acide entraîne des pathologies gênantes, voire des maladies graves.

On peut aussi voir la cause de départ de tout ce déséquilibre. Que représente, au plan psychologique, l'acide et l'alcalin ?
Des propos acides, un langage doucereux...tout cela a un sens. Pourquoi est-on attiré par une alimentation acide ou basique, instinctivement ?
Pourquoi a-t-on besoin de former de la graisse ? Ou se trouve-t-elle ? Chaque emplacement dénotant un besoin de se protéger par rapport à tel ou tel problème...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5283
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: L’équilibre acido-basique   Lun 8 Fév - 19:36

Chacha a écrit:

... Que représente, au plan psychologique, l'acide et l'alcalin ?
Des propos acides, un langage doucereux...tout cela a un sens. Pourquoi est-on attiré par une alimentation acide ou basique, instinctivement ?
Pourquoi a-t-on besoin de former de la graisse ? Ou se trouve-t-elle ? Chaque emplacement dénotant un besoin de se protéger par rapport à tel ou tel problème...

Dommage que tu ne développes pas plus...

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Olivier

avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 17/01/2016
Age : 19
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: L’équilibre acido-basique   Lun 8 Fév - 20:02

Chacha a écrit:
Voilà un sujet très important à mon sens et tu l'as élargi au possible avec l'aspect hygiène mentale notamment. Sachant qu'un excès d'acide entraîne des pathologies gênantes, voire des maladies graves.

On peut aussi voir la cause de départ de tout ce déséquilibre. Que représente, au plan psychologique, l'acide et l'alcalin ?
Des propos acides, un langage doucereux...tout cela a un sens. Pourquoi est-on attiré par une alimentation acide ou basique, instinctivement ?
Pourquoi a-t-on besoin de former de la graisse ? Ou se trouve-t-elle ? Chaque emplacement dénotant un besoin de se protéger par rapport à tel ou tel problème...

C'est très intéressant ce que tu dis car pour ma part je perçois les choses comme tel. A la manière d'une poupée russe, si je suis dans mon émotionnel agressif je vais chercher inconsciemment à manger lourd par la même occasion et si je suis plutôt "haut" je vais mangé plus léger voir même ne plus avoir faim. 
Les choses pour ma part s'imbriquent l'une dans l'autre et nous les changeons en étant en accord avec le changement qu'on souhaite sur tous les plans. Globalement, c'est à dire que si je souhaite être assez haut vibratoirement je vais manger plus léger, faire en sorte d'avoir des pensées plus légères par la même occasion, faire du sport, méditer et penser à des choses positives; et si je souhaite être assez bas je vais rentrer en conflit avec les autres physiquement comme dans mes pensées en ajoutant une bonne dose d'émotionnel. Après le truc c'est d'être conscient de ces processus chez soi-même pour les "court circuité" si ce n'est pas en accord avec ce que l'on souhaite, et c'est en cela que l'alimentation est fondamentale car elle fait partie du processus.
Après c'est pour cela aussi qu'il faut faire sauter ses propres blocages émotionnels pour éviter de se court circuiter tout seul de manière casi-automatique.. 
Je me suis un peu éloigné du sujet mais je souhaitais en parler.

En conclusion, il faut être en accord avec soi même sur tous les points.

PS: Je vois moi-même l'état dans lequel je suis quand je mange une bonne plâtrée de potatoes ou de purée avec deux bons gros steak hachés, je me sens (bon naturellement aussi, je le cherche et je sais ce qui m'attend ) ballonné et lourd, j'ai du mal à respirer et je perds toute motivation et j'ai des pensées lourdes qui ne volent pas très haut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message Sujet: Re: L’équilibre acido-basique   

Revenir en haut Aller en bas
 

L’équilibre acido-basique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» régulation de l'équilibre acido-basique
» Comment rétablir l'équilibre acido-basique ?
» Besoin d'aide sur l'équilibre acido basique
» équilibre acido-basique
» Déséquilibre acido-basique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Parlons de tout...-