La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Donner son sang réduit le risque d’infarctus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5291
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Donner son sang réduit le risque d’infarctus   Dim 30 Nov - 15:47


Donner son sang réduit le risque d’infarctus




Donner son sang n’est pas seulement un geste altruiste. C’est aussi un geste bon pour votre santé car cela réduit le risque d’infarctus et peut même réduire le risque de cancer.

Voilà une nouvelle qui va peut-être augmenter le nombre de donneurs de sang : selon une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association, donner son sang n’est pas uniquement un geste qui peut sauver d’autres vies que la vôtre. C’est également un geste bénéfique pour votre santé ! En donnant votre sang, vous réduisez le volume de fer présent dans votre corps, or un taux trop important de fer dans le sang peut accélérer le processus d’oxydation du cholestérol  et rendre le sang plus épais, ce qui accroît le risque de maladies cardio-vasculaires et d’infarctus.

Les chercheurs finlandais qui ont publié cette étude ont suivi 2682 hommes âgés de 43 à 61 ans. Et ils se sont aperçus que les hommes qui donnaient leur sang tous les 6 mois avaient 88% de risques en moins de souffrir d’un infarctus.

En lien avec cette théorie, une autre étude qui a suivi 1200 donneurs de sang pendant 4 ans ½, montre qu’il y a moins de cas de cancers chez les personnes qui donnent leur sang deux fois par an. « Toutefois, ces bénéfices sur la santé ne sont ressentis que chez les donneurs de sang réguliers et non chez les personnes qui font des dons de sang irréguliers » insistent les chercheurs.

Rappelons que pour donner son sang, il suffit d’être âgé de 18 à 65 ans, d’être en bonne santé, d’avoir sa pièce d’identité et de ne pas être à jeun.
Après une inscription administrative et un entretien confidentiel avec un médecin, le donneur peut donner son sang s’il est reconnu apte au don. Une collation est ensuite offerte.
(source)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Invité
Invité



Message Sujet: Re: Donner son sang réduit le risque d’infarctus   Dim 30 Nov - 16:11

Je ne suis pas certaine de la réalité de cette information. Mon Père donnait régulièrement son sang et il a eu trois infarctus ! et d'après ce que j'ai pu constater il n'a pas été un cas isolé.
Je pense qu'il y a de moins en moins de donneurs et que cet article vise à en convaincre d'autres, donc c'est une sorte de publicité déguisée.
Ceci dit, si j'avais besoin de sang en vue d'une opération je commencerais par faire prélever le mien, comme cela se fait, qui me serait restitué après l'opération.
En cas d'urgence je refuse toute transfusion ou transplantation d'organe.
Revenir en haut Aller en bas
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5291
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Donner son sang réduit le risque d’infarctus   Dim 30 Nov - 17:25

Gavroche a écrit:

En cas d'urgence je refuse toute transfusion ou transplantation d'organe.

Ta position me rappelle celle des Témoins de Jéhovah.

En ce qui concerne l'article, il est basé sur une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association et sur des recherches effectuées par des chercheurs finlandais. De plus, cet article précise qu'ils se sont aperçus que les hommes qui donnaient leur sang tous les 6 mois avaient 88% de risques en moins de souffrir d’un infarctus et non qu'ils bénéficient d'une protection à 100% ! Donc apparemment ton père faisait partie des 12% qui le don de sang ne lui est pas particulièrement favorable.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Invité
Invité



Message Sujet: Re: Donner son sang réduit le risque d’infarctus   Dim 30 Nov - 18:14

Rigolo comme comparaison Esprit, on peut penser la même chose sans faire partie d'un groupe quelconque !
il y a quand même une différence, c'est que les Témoins font cela pour une raison "religieuse" alors que moi c'est pour une raison tout à fait différente, que j'essaierai d'expliquer ici si besoin, mais je pense que cela n'intéresserait pas grand monde.
Revenir en haut Aller en bas
Chacha

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 60
Localisation : Sud-Est - France

Message Sujet: Re: Donner son sang réduit le risque d’infarctus   Ven 5 Déc - 16:01

Si cette étude a pris comme cobayes des Américains, je ne suis pas étonnée vu le nombre d'obèses chez eux, considérés comme bien portants simplement.
D'autre part, la majorité des humains mangent trop, trop de viande notamment, trop de sucres et de produits frelatés. Donc je comprends qu'il leur soit nécessaire de donner leur sang, histoire de les nettoyer un peu ! Tan qu'à faire, autant le coller aux voisins ! :lol!: 

Il faut bien savoir que le sang c'est la vie. Il transporte toute la mémoire d'un individu, positive et négative. Ce n'est pas que de l'eau avec des globules.

La transplantation est plus grave et il faut bien y réfléchir. Un transplanté a reçu l'organe d'un être vivant qui, ensuite est mort, mais qui va rester entre deux mondes car son corps n'est pas complet et un organe vit encore ailleurs dans ce as monde. Il ne peut donc pas "faire le deuil" de son corps et partir tranquillement. Il devra attendre que le receveur meurt pour s'en aller.

Pour ce qui est du receveur, il peut vivre des expériences "bizarres", celles engrammées du donneur dans cet organe. D'où les problèmes fréquents de double personnalité.

Pour ce qui est de recevoir du sang, je dirais probablement non car, ne le donnant pas, j'estime ne pas avoir à le recevoir. En plus, c'est une machine à sous ! Si je peux prévoir, ce sera l'auto-transfusion.
Mais pour la transplantation, c'est carrément non, pour la raison que je donne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5291
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Donner son sang réduit le risque d’infarctus   Ven 5 Déc - 16:45

Merci Chacha pour cette explication que je trouve intéressante  :study:  mais d'un autre côté elle est aussi dangereuse notamment pour le don de sang. Car figure-toi un don de sang peut sauver une vie !
Il m'arrive régulièrement lorsque je fais un don de sang — durant les quinze-vingt minutes à passer — je discute avec les infirmières qui surveillent l'opération et elles me confient qu'il n'y a jamais assez de sang pour sauver des vies à travers le pays. Car au bout de quarante jours ils doivent se débarrasser du sang qu'ils stockent et avoir un nouveau stock d'où la pénurie et le besoin constant d'avoir des donneurs réguliers. Encourager les gens hésitants, souvent très peureux de la seringue à ne pas donner leur sang me paraît une lourde responsabilité.

Bref, chacun agit selon sa conscience.
;)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Invité
Invité



Message Sujet: Re: Donner son sang réduit le risque d’infarctus   Ven 5 Déc - 17:08

il y a bien d'autres moyens de sauver ses semblables : ma fille et moi sommes monitrices de secourisme ( secours routier, ranimation en sus) j'ai fait passer à mes trois fils leur brevet de secourisme. L'aîné fait partie du personnel médical à l'hôpital depuis 26 ans, et a été pompier volontaire, tout comme son cadet. Le dernier est officier de pompier. Je pense donc que dans la famille l'aide à autrui, le sens civique ne fait pas défaut.
Pourtant aucun de nous ne donne son sang ni ne voudrait en recevoir, nous connaissons trop les dangers d'une transfusion, étant bien placés pour ça.
Ce n'est pas parce que l'on ne donne pas son sang que l'on est insensible aux autres, la preuve !
Revenir en haut Aller en bas
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5291
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Donner son sang réduit le risque d’infarctus   Ven 5 Déc - 18:30

Gavroche a écrit:

il y a bien d'autres moyens de sauver ses semblables : ma fille et moi sommes monitrices de secourisme ( secours routier, ranimation en sus) j'ai fait passer à mes trois fils leur brevet de secourisme. L'aîné fait partie du personnel médical à l'hôpital depuis 26 ans, et a été pompier volontaire, tout comme son cadet. Le dernier est officier de pompier. Je pense donc que dans la famille l'aide à autrui, le sens civique ne fait pas défaut.
Pourtant aucun de nous ne donne son sang ni ne voudrait en recevoir, nous connaissons trop les dangers d'une transfusion, étant bien placés pour ça.
Ce n'est pas parce que l'on ne donne pas son sang que l'on est insensible aux autres, la preuve !

Je ne remets pas en doute votre altruisme toi et Chacha. Je cherche simplement à comprendre cette position hermétique de ne pas vouloir donner ou de recevoir du sang.
De plus, ce post aborde le sujet du don de sang et non de l'altruisme en général — même si le don de sang gratuit est un acte altruiste !

Pour mieux comprendre votre raisonnement, je prends ces deux exemples dans l'absolu.

1 er exemple : si par malheur, toi où quelqu'un de ta famille a eu un accident grave et est complètement inconscient entre la vie et la mort, comment faites-vous pour communiquer votre souhait de ne pas être transfusé, étant donné que la personne accidentée est inconsciente et qu'aucun membre de sa famille se trouve avec elle pour faire part de sa volonté ?

2 ème exemple : admettons que la personne accidentée reste consciente — sauf c'est trop tard de lui faire un prélèvement de son propre sang — mais qu'elle est entre la vie et la mort et nécessite urgemment une intervention chirurgicale. Quelle décision faut-il prendre : se laisser mourir, ou bien faire marche arrière ?

Vos réponses seront précieuses dans la mesure où ce refus m'était toujours incompréhensible !

D'avance merci.
:sunny:

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Invité
Invité



Message Sujet: Re: Donner son sang réduit le risque d’infarctus   Ven 5 Déc - 19:27

Pour mieux comprendre votre raisonnement, je prends ces deux exemples dans l'absolu.

1 er exemple : si par malheur, toi où quelqu'un de ta famille a eu un accident grave et est complètement inconscient entre la vie et la mort, comment faites-vous pour communiquer votre souhait de ne pas être transfusé, étant donné que la personne accidentée est inconsciente et qu'aucun membre de sa famille se trouve avec elle pour faire part de sa volonté ?

Pour répondre à tes questions :

- Nous avons toujours dans nos portefeuilles un papier indiquant que nous refusons toute transfusion ou prélèvement ou don d'organe.

2 ème exemple : admettons que la personne accidentée reste consciente — sauf c'est trop tard de lui faire un prélèvement de son propre sang — mais qu'elle est entre la vie et la mort et nécessite urgemment une intervention chirurgicale. Quelle décision faut-il prendre : se laisser mourir, ou bien faire marche arrière ?

- s'il m'arrivait pareille chose et que je suis consciente, je refuserai la même chose. Si nonobstant ma volonté formelle, une intervention était pratiquée sur moi, et si je m'en sortais je porterai plainte contre ceux qui seraient intervenus.
Sur mon papier il est également précisé que je refuse tout acharnement thérapeutique et toute investigation post-mortem


Chacha répondra pour elle-même quand elle lira ces lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5291
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 54
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: Donner son sang réduit le risque d’infarctus   Ven 5 Déc - 20:37

Gavroche a écrit:


Esprit a écrit:

1 er exemple : si par malheur, toi où quelqu'un de ta famille a eu un accident grave et est complètement inconscient entre la vie et la mort, comment faites-vous pour communiquer votre souhait de ne pas être transfusé, étant donné que la personne accidentée est inconsciente et qu'aucun membre de sa famille se trouve avec elle pour faire part de sa volonté ?


Pour répondre à tes questions :

- Nous avons toujours dans nos portefeuilles un papier indiquant que nous refusons toute transfusion ou prélèvement ou don d'organe.

Si je comprends bien, un accident ne peut se produire que lorsqu'on a son portefeuille sur soi. :scratch:  

Je fais l'avocat du diable pour mieux comprendre :

Donc, si on est à l'extérieur chez soi dans le jardin par exemple pour chercher du bois pour la cheminée, en montant les marches de l'escalier recouvertes de verglas, une glissade malencontreuse se produit... Heureusement les voisins sont attentifs et appellent les secours. Sauf le portefeuille est resté à la maison. :(  Il vaut mieux dans ce cas-là porter une plaque autour du coup, c'est mieux ! Car elle accompagnera la personne un peu partout, tu ne penses pas. ;)

Conclusion, tu préfères mourir dans une pareille situation plutôt qu'être sauvée. :shock:
Au moins, ta réponse a le mérite d'être claire, merci Gavroche.

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Message Sujet: Re: Donner son sang réduit le risque d’infarctus   

Revenir en haut Aller en bas
 

Donner son sang réduit le risque d’infarctus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Donner son sang réduit le risque d’infarctus
» Après Sleeve ou By-pass, peut-on donner son sang?
» le don du sang et le mariage le droit subjectif
» Un chrétien peut-il accepter une transfusion de sang?
» LE DON DU SANG; ça marche comment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Parlons de tout...-