La Loi de l’Attraction

La loi de l'attraction est une loi impersonnelle et universelle qui s'applique de la même manière que la loi de gravité, sans aucun jugement de valeur ni distinction entre le bien ou le mal.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 À propos de la théocratie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5402
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: À propos de la théocratie   Ven 24 Oct - 22:15


Sur le plan étymologique, le mot «théocratie» veut dire littéralement «gouvernement de Dieu». On doit ce terme à Flavius Joseph, historien juif du premier siècle de notre ère. Il pensait en effet que c’est Dieu qui gouverne le monde et le mène où Il veut, sans pour autant récuser la nécessité, pour les hommes, d’être dirigés par des politiques. Cette idée fut reprise au IIe siècle par Lactance, pour qui l’évolution générale de l’humanité était conditionnée par la Divine Providence. Beaucoup plus tard, Calvin et Spinoza prôneront également ce principe de Gouvernance divine, selon lequel «les hommes proposent et Dieu dispose».

Mais au début du XXe siècle, le mot «théocratie» en est venu à être utilisé pour désigner, non plus uniquement l’influence que Dieu exerce sur le devenir de l’humanité, mais également et même surtout l’idée qu’il puisse exister un gouvernement formé par des religieux. Dans certains pays, ce risque de dérive théocratique amena des penseurs et des législateurs, parmi lesquels des politiques, à demander qu’une distinction soit faite entre les affaires de l’Église et celles de l’État. Autrement dit, il fut plus ou moins à l’origine de ce que l’on appelle couramment la «laïcité», promulguée officiellement en France en 1905.

Au risque de vous étonner, on peut considérer que le premier laïc de l’Histoire ne fut autre que Jésus. Lorsqu’il déclara : «Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu», n’était-ce pas, entre autres, une manière de distinguer ce qui est du ressort du pouvoir temporel (la politique) de ce qui appartient au pouvoir spirituel (la religion) ? Toujours est-il qu’il n’a jamais laisser entendre que les peuples devaient être gouvernés par des religieux, pas même par des membres du clergé juif qu’il aurait pu juger capable d’assumer ce rôle. Certes, il prôna l’avènement du «royaume des cieux» sur Terre, mais au sens de mener une vie spirituelle, fondée sur les valeurs humanistes que lui-même enseigna.

Bien que je sois spiritualiste, je suis défavorable à tout gouvernement théocratique, car la vie en société ne doit pas être régie par des règles religieuses, ne serait-ce que parce que tout citoyen a la liberté d’être athée ou agnostique. Par ailleurs, à quelle religion ces règles se rattacheraient-elles ? Au Christianisme (lequel) ? Au Judaïsme (lequel) ? À l’Islam (lequel) ? Pour des raisons que chacun devrait comprendre, une telle perspective aurait nécessairement des visées hégémoniques et prosélytes, fondées sur la soumission des citoyens à des dogmes inadaptés au monde actuel.

Cela étant, si je suis favorable à la laïcité, laquelle rend impossible toute théocratie (sans pour autant, en principe, mettre en cause la liberté de croyance), j’espère néanmoins que le jour viendra où les êtres humains, à titre personnel, mèneront une vie empreinte, non pas de religiosité, mais de spiritualité. Je pense en effet que la société est devenue beaucoup trop matérialiste, ce qui explique en grande partie la “crise” à laquelle le monde est confronté depuis plusieurs décennies dans divers domaines. (source)

Serge Toussaint

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Invité
Invité



Message Sujet: Re: À propos de la théocratie   Sam 25 Oct - 10:01

En me basant sur ce que dit le texte, je me dis qu'on peut très bien considérer que si les humains atteignent un niveau de conscience suffisant, ils n'auront plus besoin de "suivre des règles", qu'elles soient religieuses ou politiques. On pourra alors considérer qu'on est dans une théocratie, car on suivra nos propres règles (chacun), dictée par notre connexion à ce qui nous transcende, et dans ce contexte, ce seront des règles divines.

Les règles seront plutôt dictées par la conscience, implicites, liées à l'empathie, au consensus, à l'intelligence collective, etc.  Ce seront plus des attitudes, des tendances, des engagements que quelque chose lié à du droit ou des dogmes.

Bon, on peut rêver, on en est encore plutôt très loin. Mais l'évolution est très rapide en ce moment. Je peux envisager  être susceptible de connaître cela de mon vivant. Et tant pis si on me traite d'utopiste.  Sans utopie, on ne serait nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Esprit
Admin
avatar

Messages : 5402
Date d'inscription : 08/02/2013
Age : 55
Localisation : Bordeaux - France

Message Sujet: Re: À propos de la théocratie   Sam 25 Oct - 13:45

Calispera a écrit:
En me basant sur ce que dit le texte, je me dis qu'on peut très bien considérer que si les humains atteignent un niveau de conscience suffisant, ils n'auront plus besoin de "suivre des règles", qu'elles soient religieuses ou politiques. On pourra alors considérer qu'on est dans une théocratie, car on suivra nos propres règles (chacun), dictée par notre connexion à ce qui nous transcende, et dans ce contexte, ce seront des règles divines.

Tu veux dire comme une société qui ressemble à celle des fourmis, des termites et des abeilles ? Chacun vaque à sa tâche — comme un robot programmé — sans recevoir des ordres ? Si c'est le cas pourquoi pas, puisque tout est possible, il suffit d'y croire. De toute façon nous humain, sommes dotés d'un pouvoir immense et sommes aussi capables de connaître et de deviner beaucoup de choses à l'avance, sans aucun guide à travers ce que certains appellent; intuition, sixième sens ou télépathie. Pour ce faire, il faut rester connecté à notre soi-même — et non à notre mental — d'où le chantier titanesque que chacun de nous doit effectuer pour atteindre ce stade de sophistication durant son existence. Je rassure ceux qui ne souhaitent pas effectuer ce travail, qu'il s'agit simplement d'un choix à faire et non d'une obligation. ;)

_________________

" Quand je partage, je m'enrichis "
La loi de l'attraction
Esprit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stibine.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Message Sujet: Re: À propos de la théocratie   

Revenir en haut Aller en bas
 

À propos de la théocratie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» a propos de youtube, daylimotion koreus etc..
» Des propos qui choquent: sida ... justice immanente?!
» Théocratie
» A propos du rêve
» Questions à propos du bouddhisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Loi de l’Attraction :: Divers :: Parlons de tout...-